Archives du mot-clé japonais

Quand les japonais nettoient les stades les autres s’y mettent aussi!!!


Après Japon-Colombie et Pologne-Sénégal ce mardi, des supporters des Blue Samurais et des Lions de la Téranga sont restés au stade pour nettoyer les ordures qu’ils avaient laissé tomber pendant les matchs.

En espérant qu’ils s’y mettent tous, ce serait top!

C’est cher ou pas ? (en japonais)


Un très bon article de Gaijin Pot afin de vous permettre de dire autre chose que « takai desu » ou « yasui ».

Je vais vous mettre celles que j’ai trouvées les plus utiles

CHER

 上品じょうひん: Jouhin, élégant, raffiné

On peut l’utiliser pour suggérer que quelque chose est cher.

 “上品ですね。Jouhin desu ne. (It’s very elegant.)”

 上質じょうしつ: Joushitsu, haute qualité 

  “上質な物(もの)にこだわってます。Joushitsu na mono no kodawatteimasu. I am particular about high-quality items.”

 高級こうきゅう: Koukyuu, or luxueux 

On peut l’utiliser pour parler de voitures luxueuses, bonne cuisine et hôtels de luxe. 

  “高級ひん余裕よゆうあるのかな? Koukyuuhin ni yoyuu aru no kana? (est ce que je peux me le permettre?)”

PAS CHER

 お手頃てごろ: Otegoro, abordable

   “お手頃価格かかくはないでしょうか?Otegoro kakaku wa nai deshou ka? ( Vous n’avez pas quelque chose de plus abordable?)”

 プチプラ, or prix bas

C’est l’expression à la mode dans les produits cosmétiques プ チプラ (puchipura) — meaning “pris bas”

   “プチプラコーデをおしえてください。Can you show me some more affordable styling options?”

 コスパ, or cost performance

kosupa  est l’abréviation de  コストパフォーマンス, ou “cost performance” en anglais.

コスパがい ou  コスパがたかい, c’est un bon rapport qualité prix

コスパがわるい ou  コスパがひくい, ce n’est pas bien

 おどく: Okaidoku, une affaire

On voit souvent sur les devantures du magasin お買い得 ou  お買い得セール

本日ほんじつのお買い得ひんはなんですか?Honjitsu no odaidokuhin wa nandesuka? Quelle est l’affaire du jour?”

 格安かくやす: Kakuyasu, or budget-friendly

C’est une expression liée à kakuyasu koukou gaisha (des compagnies aériennes low-cost) ou kakuyasu sumaho (offres de téléphonie pas cher ).

 “格安航空券こうくうけん注意点ちゅういてんなんですか?” Kakuyasu koukuuken no chuuiten wa nandesuka? What do I need to watch out for when buying LCC tickets?”

source: https://blog.gaijinpot.com/beyond-takai-and-yasui-japanese-vocab-to-watch-out-for-while-shopping/

Juste un petit  mot pour dire que si je vais rarement sur Gaijin Pot c’est que j’ai été dégoûtée par des commentaires très racistes sur les français sur le forum! Donc je ne vais plus sur ce forum qui n’a visiblement pas de modérateur.

Cultivons du wasabi!


Savez vous que la pâte verte que vous mangez avec vos sushi dans les restaurants japonais ne contient très souvent PAS de vrai wasabi?Wasabi Japonais (Wasabia japonica) Plant

Le wasabi est une racine qui se râpait autrefois sur une peau de requin mais frais au Japon il peut valoir très cher. En France les tubes ne wasabi  contiennent le plus souvent une sorte de raifort.Le Wasabi Japonais (Wasabia japonica), également appelé « Raifort du Japon » est une plante vivace et originale de la famille des Brassicacées, originaire du Japon. Le Wasabi ne pousse spontanément qu’au Japon et dans l’île de Sakhaline.

Selon le site Alsacegarden.com le Wasabi nécessite un sol légèrement acide, bien drainant et riche en matières organiques pour sa culture. Dans son milieu naturel, le Wasabi pousse dans des endroits relativement humide, voire même semi-aquatique, toutefois éviter les excès d’arrosage (risque de moisissure des racines). Exposition mi-ombragée.

On peut le trouver en petits godets

A vos pelles et petits pots!

sources: http://www.alsagarden.com/fr/359-wasabia-japonica-wasabi-plant-.html

https://twitter.com/search?q=%23WasabiaJaponica&src=hash

 

Le haori Star Wars! (c’est quoi ces prix de folie)???


Je vous préviens de suite il est beau mais ultra cher, par contre je trouve que c’est une idée sympa de prendre un haori ( sorte de veste de kimono) et de refaire la doublure avec un tissu plus contemporain!

Star Wars Haori Japanese JacketStar Wars Haori Japanese JacketStar Wars Haori Japanese JacketStar Wars Haori Japanese JacketStar Wars Haori Japanese JacketStar Wars Haori Japanese Jacket

 642€ par contre c’est du délire!!!??? Pour du polyester et coton????
Ce que je vous recommande à la place c’est de garder l’idée et d’acheter un VRAI haori (en soie) et de coudre une doublure différente… ou de le faire faire par quelqu’un, ce sera toujours moins cher.

Bokashi: des poubelles inspirées du Japon


Le « bokashi » est une méthode japonaise qui utilise la fermentation afin de décomposer les déchets, sans odeurs et sans résidus. Cette méthode est reprise par cette marque de poubelles « Taihi bin  » qui convertit les déchets ménagers en compost pour le jardin et en fertiliseur liquide pour les plantes dans la maison.

La poubelle Taihi pulvérise automatiquement un accélérateur sur les déchets que vous  jetez afin de démarrer le processus, qui dure à peu près deux semaines. Loughborough University graduate Benjamin Cullis Watson designs Taihi rubbish bin cette méthode produits à la fois un liquide qui est conservé dans un container qui sert d’arrosoir et peut être enlevé séparément afin de nourrir ses plantes et du compost, dans un autre récipient séparé.

La poubelle comporte un système de double couvercles et ce qu’ils appellent des  » rubber seals » (des contours élastiques ,) qui empêchent les odeurs. Il n’y a pas besoin de retourner le compost et on n’a pas non plus besoin de combiner plusieurs types de déchets. 

Loughborough University graduate Benjamin Cullis Watson designs Taihi rubbish binLoughborough University graduate Benjamin Cullis Watson designs Taihi rubbish bin

Loughborough University graduate Benjamin Cullis Watson designs Taihi rubbish bin

La poubelle Taihi a reçu le New Designers Joseph Joseph Brilliantly Useful award en 2017.  Si l’inspiration est japonaise le créateur Cullis Watson a étudié le design en Grande Bretagne.

Je ne sais pas si

source: https://www.dezeen.com/2017/07/23/taihi-rubbish-bin-by-ben-cullis-watson-turns-kitchen-waste-into-compost-plant-food-design-graduates/?utm_source=t.co&utm_medium=referral

 

 

Mary and the witch’s flower … en VF au MK2


Mais POURQUOI est ce que les cinémas persistent à considérer que les ANIMES sont des DESSINS ANIMES POUR LES ENFANTS et nous les mettent à chaque fois en français????!! 🤬👿

C’est complètement ridicule, cela montre une méconnaissance totale de l’animation japonaise (et explique sans doute pourquoi je dois souvent dissuader des parents de gamins de 8 ans de repartir de la FNAC avec Le Tombeau des Lucioles.. je bosse pas là moi je suis juste une cliente un peu sympa qui vous évite de traumatiser vos enfants!!!). Ou alors, les français sont peu ouverts aux langues étrangères et n’arrivent pas à lire les sous titres (on me le dit souvent) et il faut bien se dire qu’on n’aura jamais un pays où les gens seront capables d’échanger en langue étrangère… dur dur pour sortir de la crise.

L’appli de UGC me propose d’aller le voir à Bordeaux…. euh non c’est juste pour le revoir alors je préfère acheter le DVD au Japon.

Bref un petit billet de -mauvaise- humeur- 😾

la différence entre « yatto » et « kekkyoku » enfin simplement expliquée


Je suis contente parce que ça fait pas mal de temps que j’essaie de me faire expliquer l’utilisation du mot « kekkyoku »

Donc en fait ce que je trouve simple c’est de dire qu’on ne peut pas utiliser やっと (« yatto ») pour quelque chose de négatif (comme la mort de son chien dans l’exemple 2) et que donc on utilise 結局 (kekkyoku).

Yatto dēto-o ōkē-shite-kureta-n-desu. (She finally said yes to going on a date with me.)

Situation 1: Mr. Mita comes rushing into the room to speak with his close colleague Mr. Sere.

セレ: あれっ、三田くん、うれしそうだね。何かいいことでもあったの?

三田: 聞いてよ、セレくん。町田さんが、やっとデートをOKしてくれたんだよ。

Sere: Are’, Mita-kun, ureshisō-da-ne. Nanika ii koto-demo atta-no?

Mita: Kiite-yo, Sere-kun. Machida-san-ga, yatto dēto-o ōkē-shite-kureta-n-dayo.

Sere: Hey, Mr. Mita! You look happy. Do you have some good news?

Mita: Guess what, Sere? Ms. Machida finally said yes to going on a date with me.

Today we’ll introduce some usages of the adverbs やっと (at last/finally) and 結局 (けっきょく, after all). やっと expresses the speaker’s relief that something has come to pass after putting in a lot of effort or waiting a long time. It is used when the result has been completed or when it was what the speaker wanted. In Mr. Mita’s remark above, やっと suggests that Mr. Mita had put a lot of effort into getting Ms. Machida to go out on a date, after which she finally accepted. Another example: 5年(ねん)もかかってやっと論文(ろんぶん)を仕上(しあ)げることができた (It took me five years to finally complete my thesis). The も in 5年も shows that the five years felt long to the speaker.

Situation 2: Mrs. Matsumoto calls her friend Mrs. Okubo to tell her about the death of the Matsumotos’ dog.

松本夫人: お医者が手術をすれば治るかもしれないって言ったから、思い切って手術を受けさせたのよ。だけど、結局、死んでしまったの。私、もう立ち直れない。

大久保夫人: 10年も飼っていんだものね。つらいでしょうね。

Matsumoto-fujin: O-isha-ga shujutsu-o sureba naoru-kamo shirenai-tte itta-kara, omoikitte shujutsu-o ukesaseta-no-yo. Dakedo, kekkyoku shinde-shimatta-no. Watashi, mō tachinaorenai.

Ōkubo-fujin: Jūnen-mo katte-ita-n-da-mono-ne. Tsurai-deshō-ne.

Mrs. Matsumoto: The vet told me he might recover if he has surgery, so I took a chance and put him through it. But he died anyway. I can’t get over the shock.

Mrs. Okubo: You’d had him for 10 years. It must be so hard.

やっと cannot be used to express something undesirable for the speaker. When Mrs. Matsumoto became aware of her dog’s disease, she did her best to save him, but he died in the end. 結局 (けっきょく) is used when the speaker wants to express the result of all that’s happened, focusing on the result, not the process. Example: 何度(なんど)も電話(でんわ)したが、結局、彼(かれ)は来(こ)なかった (I called him many times but he didn’t come after all).

Bonus Dialogue: One Sunday evening, Mrs. Okubo brings snacks and tea to her son Mitsuo’s room.

光男: やった! やっとラスボスにたどり着(つ)いた!

母: 勉強(べんきょう)していると思(おも)っておやつを 持(も)ってきたのに、ゲーム? ラスボスって何?

光男: 最後(さいご)の大(おお)ボスだよ。母(かあ)さん、 そんなことも知(し)らないの?

母: ゲームのことなんか、知らないわ。最後のボスに会(あ)えたということは、ゲーム終了(しゅうりょう)ね?

光男: このラスボスを倒(たお)せればね。

母: えっ、倒せなかったら?

光男: そうしたら、また初(はじ)めからやり直(なお)し。

母: 初めから?! じゃあ、倒せなければ10年(ねん)でもそのゲームを終(お)われないの?

光男: まさか。あと1時間(じかん)もあれば倒せるよ。

母: とにかく、お茶(ちゃ)とお菓子(かし)をここに置(お)くからね。[ひとりごと]結局(けっきょく)今日(きょう)も光男(みつお)はゲームづけの一日だった わけだ…。

Mitsuo: Yes, I did it! I finally reached the rasubosu!

Mother: I brought you snacks because I thought you were studying, but are you playing games? What’s a rasubosu?

Mitsuo: It’s the last big boss. Mom, you don’t know that?

Mother: How would I know anything about games? So, if you’ve met the last boss the game is over, right?

Mitsuo: Yes, if I can defeat this last boss.

Mother: And if not?

Mitsuo: Then I start all over again from the beginning.

Mother: From the beginning?! So if you can’t defeat him, you can’t finish the game for, say, another 10 years?

Mitsuo: You’re kidding. I can beat him in an hour or so.

Mother: Anyway, I’m going to leave the tea and snacks here. [To herself] Mitsuo has spent another whole day engrossed in games again after all.

https://www.japantimes.co.jp/life/2018/01/15/language/finally-know-difference-yatto-kekkyoku/#.Wl4DSa7ibcs

source Japan Times