Articles Tagués ‘japonais’


Mais POURQUOI est ce que les cinémas persistent à considérer que les ANIMES sont des DESSINS ANIMES POUR LES ENFANTS et nous les mettent à chaque fois en français????!! 🤬👿

C’est complètement ridicule, cela montre une méconnaissance totale de l’animation japonaise (et explique sans doute pourquoi je dois souvent dissuader des parents de gamins de 8 ans de repartir de la FNAC avec Le Tombeau des Lucioles.. je bosse pas là moi je suis juste une cliente un peu sympa qui vous évite de traumatiser vos enfants!!!). Ou alors, les français sont peu ouverts aux langues étrangères et n’arrivent pas à lire les sous titres (on me le dit souvent) et il faut bien se dire qu’on n’aura jamais un pays où les gens seront capables d’échanger en langue étrangère… dur dur pour sortir de la crise.

L’appli de UGC me propose d’aller le voir à Bordeaux…. euh non c’est juste pour le revoir alors je préfère acheter le DVD au Japon.

Bref un petit billet de -mauvaise- humeur- 😾

Publicités

La série Aggretsuko arrive sur Netflix

Bon, Netflix, on dirait un peu qu’ils ont totalement réinventé la série japonaise. J’espère seulement que ce ne sera pas en français!!!!


Je suis contente parce que ça fait pas mal de temps que j’essaie de me faire expliquer l’utilisation du mot « kekkyoku »

Donc en fait ce que je trouve simple c’est de dire qu’on ne peut pas utiliser やっと (« yatto ») pour quelque chose de négatif (comme la mort de son chien dans l’exemple 2) et que donc on utilise 結局 (kekkyoku).

Yatto dēto-o ōkē-shite-kureta-n-desu. (She finally said yes to going on a date with me.)

Situation 1: Mr. Mita comes rushing into the room to speak with his close colleague Mr. Sere.

セレ: あれっ、三田くん、うれしそうだね。何かいいことでもあったの?

三田: 聞いてよ、セレくん。町田さんが、やっとデートをOKしてくれたんだよ。

Sere: Are’, Mita-kun, ureshisō-da-ne. Nanika ii koto-demo atta-no?

Mita: Kiite-yo, Sere-kun. Machida-san-ga, yatto dēto-o ōkē-shite-kureta-n-dayo.

Sere: Hey, Mr. Mita! You look happy. Do you have some good news?

Mita: Guess what, Sere? Ms. Machida finally said yes to going on a date with me.

Today we’ll introduce some usages of the adverbs やっと (at last/finally) and 結局 (けっきょく, after all). やっと expresses the speaker’s relief that something has come to pass after putting in a lot of effort or waiting a long time. It is used when the result has been completed or when it was what the speaker wanted. In Mr. Mita’s remark above, やっと suggests that Mr. Mita had put a lot of effort into getting Ms. Machida to go out on a date, after which she finally accepted. Another example: 5年(ねん)もかかってやっと論文(ろんぶん)を仕上(しあ)げることができた (It took me five years to finally complete my thesis). The も in 5年も shows that the five years felt long to the speaker.

Situation 2: Mrs. Matsumoto calls her friend Mrs. Okubo to tell her about the death of the Matsumotos’ dog.

松本夫人: お医者が手術をすれば治るかもしれないって言ったから、思い切って手術を受けさせたのよ。だけど、結局、死んでしまったの。私、もう立ち直れない。

大久保夫人: 10年も飼っていんだものね。つらいでしょうね。

Matsumoto-fujin: O-isha-ga shujutsu-o sureba naoru-kamo shirenai-tte itta-kara, omoikitte shujutsu-o ukesaseta-no-yo. Dakedo, kekkyoku shinde-shimatta-no. Watashi, mō tachinaorenai.

Ōkubo-fujin: Jūnen-mo katte-ita-n-da-mono-ne. Tsurai-deshō-ne.

Mrs. Matsumoto: The vet told me he might recover if he has surgery, so I took a chance and put him through it. But he died anyway. I can’t get over the shock.

Mrs. Okubo: You’d had him for 10 years. It must be so hard.

やっと cannot be used to express something undesirable for the speaker. When Mrs. Matsumoto became aware of her dog’s disease, she did her best to save him, but he died in the end. 結局 (けっきょく) is used when the speaker wants to express the result of all that’s happened, focusing on the result, not the process. Example: 何度(なんど)も電話(でんわ)したが、結局、彼(かれ)は来(こ)なかった (I called him many times but he didn’t come after all).

Bonus Dialogue: One Sunday evening, Mrs. Okubo brings snacks and tea to her son Mitsuo’s room.

光男: やった! やっとラスボスにたどり着(つ)いた!

母: 勉強(べんきょう)していると思(おも)っておやつを 持(も)ってきたのに、ゲーム? ラスボスって何?

光男: 最後(さいご)の大(おお)ボスだよ。母(かあ)さん、 そんなことも知(し)らないの?

母: ゲームのことなんか、知らないわ。最後のボスに会(あ)えたということは、ゲーム終了(しゅうりょう)ね?

光男: このラスボスを倒(たお)せればね。

母: えっ、倒せなかったら?

光男: そうしたら、また初(はじ)めからやり直(なお)し。

母: 初めから?! じゃあ、倒せなければ10年(ねん)でもそのゲームを終(お)われないの?

光男: まさか。あと1時間(じかん)もあれば倒せるよ。

母: とにかく、お茶(ちゃ)とお菓子(かし)をここに置(お)くからね。[ひとりごと]結局(けっきょく)今日(きょう)も光男(みつお)はゲームづけの一日だった わけだ…。

Mitsuo: Yes, I did it! I finally reached the rasubosu!

Mother: I brought you snacks because I thought you were studying, but are you playing games? What’s a rasubosu?

Mitsuo: It’s the last big boss. Mom, you don’t know that?

Mother: How would I know anything about games? So, if you’ve met the last boss the game is over, right?

Mitsuo: Yes, if I can defeat this last boss.

Mother: And if not?

Mitsuo: Then I start all over again from the beginning.

Mother: From the beginning?! So if you can’t defeat him, you can’t finish the game for, say, another 10 years?

Mitsuo: You’re kidding. I can beat him in an hour or so.

Mother: Anyway, I’m going to leave the tea and snacks here. [To herself] Mitsuo has spent another whole day engrossed in games again after all.

https://www.japantimes.co.jp/life/2018/01/15/language/finally-know-difference-yatto-kekkyoku/#.Wl4DSa7ibcs

source Japan Times


Hier soir, avec une amie japonaise, nous sommes allées tester un nouveau karaoke : Shibuya! Notre objectif: trouver un nouveau karaoke japonais pouvant rivaliser avec Minato Bar qui est assez loin.

L’accueil: très bon, très sympa. On nous installe dans la salle GOLD, avec une boisson (4€). Par contre il n’y a pas de liste de chansons japonaises, il faudra donc les chercher par auteur! C’est la que je regrette de ne pas avoir emporté ma liste.

 

Le lieu: la salle GOLD est prévue pour 2-3 personnes et est la plus petite salle. Elle est très agréable pour deux mais sauf pour des ados je pense que pour trois c’est trop petit.

Je n’ai pas trouvé la déco super, bon elle est jaune dorée. La salle kawaii aussi me laisse un peu de marbre, je trouve la salle disco plus jolie.

la salle kawaii

image2 image3

Le matériel:

Le + la tablette pour commander

Le – pour avoir la vidéo en grand sur l’écran il faut tourner la tablette. Selon l’application que vous utilisez ça pose ou non problème. Avec une des applis vous pouvez continuer à chercher des chansons et les mettre en attente comme au Japon. Avec la deuxième il vous faut attendre la fin de la chanson.

Parfois le son a quelques ratés mais sinon c’était bien. Par contre les clips sont inexistants, au mieux quelques images au pire la photo du disque.

image1

Les applis: ce qui est bien ce sont les classements déjà faits car cela donne des idées. Il y a des « top » des classements américains à, anglais, suisse, espagnols, italiens etc et même des chansons country que je n’avais jamais trouvées ailleurs.

Le bémol (pour moi) est que trouver des chansons japonaises est plus difficile et que, quand vous en trouvez une – dans mon cas Tokyo de Yui- il n’y a pas de jimaku c’est à dire qu’il n’y a pas de surtitres sur les kanjis! C’est là qu’on se rends compte qu’on les utilise beaucoup.

L’appui permet de créer sa playlist ce qui est une bonne idée pour ne pas perdre de temps!

Les toilettes (des filles): grandes et très très propres! Il faut m’expliquer pourquoi les cuvettes sont aussi hautes, les jambes des gens sont plus longues ou quoi?

Le prix: faites vous bien expliquer les prix qui varient selon les jours. Je trouve un peu bizarre que la fiche des prix soit un peu planquée dans un livre et pas imprimée en grand et affichée dehors par ex. Après tout le but est de remplir les heures creuses car les samedis soirs seront toujours très demandés donc plus chers.

image4

En conclusion ce n’est pas un karaoke japonais 😢 mais c’est un bon karaoke généraliste! Faire un tour sur les tops suisses ou canadiens est assez rigolo (je suis tombée sur 101 luftballons que je n’avais pas entendu depuis des années).

Pour ma copine Aya qui écoute souvent Nostalgie, plein de chansons françaises pour travailler!

Petite dédicace à la chanteuse des Cranberries décédée récemment avec la chanson Zombie!


Comme on dit en anglais « it’s a hard job but someone has to do it « . Les traducteurs japonais ont donc dû s’atteler à la tâche et traduire le « shit-hole country » de Trump en japonais et , comme on parle souvent des différents niveaux de politesse que comprend la langue, ça n’a pas été facile. (Bon, nous en français c’était simple)

La NHK est passé par « filthy countries » ( pays dégoûtants) qui est un des plus belles sous traductions jamais vues – et vous aurait fait rater l’agrégation d’anglais à l’oral- mais bon.

D’autres sont passés par des périphrases comme « pays aussi sales que des toilettes  » (tout ce temps je m’attendais a ce que le magazine Japan Times nous éclaire en donnant les expressions exactes, mais non- petits joueurs -j’ai donc cherché et trouvé ailleurs 便所のように汚い国 or « benjo no yō ni kitanai kuni » “countries that are dirty like toilets” ou encore “kusottare,”ce qui veut dire “dripping with excrement.” )

Il n’y a pas que le Japon qui a fait trimer les traducteurs : personnellement j’adore la traduction de l’agence de Taipei CNA News Agency qui se traduit « country where birds don’t lay eggs » ( le pays où les oiseaux ne veulent pas pondre/ ne pondent pas). Je trouve que ça rends Trump presque poète !

Pour revenir en Europe les médias flamands en Belgique ont traduit par « testicle countries » ( il faut m’expliquer ??)

Sources:

japan times.co.jp

https://www.pri.org/stories/2018-01-12/how-countries-around-world-translated-trump

idées pour du tissu japonais

Publié: décembre 27, 2017 dans filles, Japon
Tags:, , , , ,

【despair】和柄リバーシブルケープ cette jolie cape de la marque Despair

source: https://vvstore.jp/i/vv_000000000150396/


Je n’ai vu le vin chaud au yuzu  qu’en partant donc ce sera pour une prochaine fois mais la guimauve au kinoko était assez originale (servie avec une petite sauce très sucrée dont je n’ai pas abusée).


Comment faire un packaging qui soit à la fois japonais, inspiré par la tradition tout en étant résolument moderne avec un petit côté rigolo?

Comme ça

Le design de ces paquets s’inspire du tablier japonais le maekake. On en trouve souvent sur les marchés de kimonos et ils sont assez beaux, surtout ils servaient à la fois à protéger les vêtements des artisans et à faire de la promotion pour un magasin. 

La firme Anything foundée en 2000 a fait appel au designer Eisuke Tachikawa et la firme Nosigner afin de trouver cette idée pour envelopper leurs produits. Quand on voit le paquet on sait immédiatement de quel produit il s’agit. Le noeud mizuhiki qui le ferme est également traditionnel et rappelle la ceinture du tablier. Jolie idée non?  

source: http://www.spoon-tamago.com/2017/06/30/clever-packaging-design-for-japanese-maekake-aprons/#more-41704

Au café Aki

Publié: juin 17, 2017 dans Japon
Tags:, ,

J’adore cette photo avec le napperon légèrement froissé ❤️

Les ambigrammes?!

Publié: mai 29, 2017 dans art, Japon
Tags:, , , , ,

Je découvre avec vous (chapeau si vous connaissez déjà) les ambigrammes (ambigrams in English).

Un ambigramme donc est un mot ou une phrase qui peut être lu différemment selon l’angle par lequel on le regarde

Par ex 

Bien sûr, ça marche hyper bien avec les kanjis. Le 1er caractère par exemple qui veut dire « soleil » (陽) mais, avec la bonne lumière, on peut voir le caractère pour « ombre » (陰), ce qui évoque l’idée de l’ombre et de la lumière, le Ying et le Yang.

Voici quelques oeuvres de Nomura Issei, un artiste de 27 ans originaire de la préfecture de Toyama.

VoIci son site: https://1chan.jimdo.com/%E3%82%A2%E3%83%B3%E3%83%93%E3%82%B0%E3%83%A9%E3%83%A0/

Pas toujours évident de retrouver le jeu de mot en japonais

je ne sais pas pourquoi au début je lisais « arigatou »  à l’envers mais la je suis perplexe. Je suis preneuse de lectures. « o-ga-me-ri-? » ne fait pas un mot!! PERPLEXE JE SUIS

source: Spoon and Tamago