Archives pour la catégorie anime

Petit coup de jeune pour un temple de Kyoto!


Photo/Illutration  Kenichi Kitami’s “Rakuen”   

Sosho Yamada est le prêtre du temple Shinjuan, un temple annexe de Daitokuji à Kyoto. Ce temple a été fondé à la période Muromachi par Ikkyu lui-même (Ikkyu Sojun (1394-1481) est un moine bouddhiste et poète très connu dont vous avez sans doute déjà entendu parler par des films comme « La Mort d’un Maître de Thé »et abrite des objets importants de la culture japonaise (des « important cultural assets ») comme des « fusuma » ,portes coulissantes peintes, par Hasegawa Tohaku  (période Azuchi/Momoyama-Edo) et Soga Jasoku (période  Muromachi)  qui vont bientôt être enlevé afin d’être restaurés.

En attendant leur retour le prêtre a demandé à 6 artistes de réaliser des oeuvres contemporaires sur des thèmes comme « gense » (the present world/ le monde actuel), « rakuen » (le paradis) et « jodo » (pure land) pour le  Hojo (le temple principal).

Le travail sur les 45 fusuma a commencé en janvier de l’année dernière. Certains artistes sont venus peindre et méditer dans le temple.

Dans la pièce centrale du Hojo le dessinateur Kenichi Kitami,  créateur de Tsuribaka Nisshi, a dessiné des vues des îles Yoron dans l’archipel des Amami, préfecture de  Kagoshima.

Le chef des studios d’animation Hiroyuki Yamaga, a peint des tableaux à l’encre noire pour l’aîle ouest du Hojo montrant les vagues agitant la mer du japon accompagné de mouettes et d’avions de guerre 

Dans l’aîle ouest  Isamu Kamikokuryo,  plus connu pour sa participation à  Final Fantasy, a illustré le thème du Jodo en représentant la déesse de la miséricorde Kannon. the goddess of mercy.  Les dieux de chaque côte de Kannon ont été peints à partir de membres du groupe de jpop Exile.

On trouve également un illustrateur des studios NHK animation « Otona no Ikkyu-san », des artistes de la Kyoto University of Art and Design et de la Kyoto Seika University.

Noted artists drawing fusuma door pictures in Kyoto temple

Noted artists drawing fusuma door pictures in Kyoto temple

Noted artists drawing fusuma door pictures in Kyoto temple

De cette façon le temple espère créer une connection avec un public plus jeune qui viendra voir les oeuvres de ses artistes préférés.

Les oeuvres devraient être terminées cet été et révélées au public le 1er septembre.

source: https://e.kyoto-np.jp/news/20180620/3195.html

Publicités

L’instant shopping aux studios ghibli


Voici les nouveautés  qui vont faire craquer les fans des goodies des studios Ghibli! Les goodies de « Boro the Caterpillar » (Boro la chenille) un mini ghibli qu’on ne peut voir QUE dans les studios Ghibli.

Le MASKING TAPE je le prends d’office, c’est sûr (la dernière fois j’ai ramené 30 rouleaux de masking tape, je sais c’est ma drogue)

 les pochettes pour mettre des feuilles c’est toujours utile et pas cher…

 ca c’est un plushie, en plus il bouge!

des pins 

Ils vont sûrement les vendre en dehors des studios mais pour voir l’animé vous devrez vous déplacer!

source: https://soranews24.com/2018/03/26/ghibli-museum-merchandise-from-boro-the-caterpillar-short-anime-movie-now-on-sale/

Un nouvel animé des studios Ponoc sortira au Japon cet été 2018.


La nouvelle production intitulée « Chiisana Eiyu – Kani to Tamago to Toumei Ningen » (Petit Héros – Crabe, Oeuf et Homme Invisible) proposera trois courts métrages animés réalisés par Hiromasa Yonebayashi, Yoshiyuki Momose et Akihiko Yamashita. Il sortira au Japon le 24 août 2018. Le producteur est le fondateur du studio, Yoshiaki Nishimura.

source: http://www.studioghibli.fr/le-studio-ponoc-sortira-une-nouvelle-production-cet-ete-au-japon/

source:http://www.studioghibli.fr/le-studio-ponoc-sortira-une-nouvelle-production-cet-ete-au-japon/

Wakaokami wa shougakusei: je vois les fantômes


La série série Wakaokami wa Shougakusei sera adaptée en anime en avril au Japon. Oriko Seki est une jeune orpheline de 12 ans. Ses parents sont morts dans un accident de voiture et elle habite dans l’auberge (un onsen ryokan appelé Haru no Ya) tenu par  sa grand mère. Elle va faire la rencontre de fantômes d’enfants dont un « Uribou » qui habite avec elle et apprendre comment gérer un ryokan.

Le roman Wakaokami wa Shougakusei! de Reijou Hiroko a eté publié dés 2003 par les éditions Kodansha et l’on compte 20 tomes reliés au Japon. Une adaptation en manga de Reijou Hiroko  & Oouchi Eiko (pour les dessins) est parue en 2006 et compte 7 tomes.

Penguin Highway des studios Colorido


Découvrez avec moi la première vidéo promotionnelle du film Penguin Highway des Studio Colorido. Sa sortie est prévue au Japon en août 2018 au Japon.

L’histoire est basée sur un livre-Penguin Highway- par Tomihiko Morimi (The Eccentric Family, The Tatami Galaxy) et devrait nous raconter le mystérieux et inoubliable été d’un collégien japonais. ‘ »a 4th grade boy experiences an unforgettable and mysterious summer » .

Petit résumé

In Penguin Highway, Aoyama-kun is an intelligent and studious 4th grade student who is constantly jotting down everything that he learns in his notebooks. He is also on good terms with « Onee-san », a young lady who works at the dental clinic that Aoyama-kun goes to. Aoyama-kun is shocked one day when he encounters a penguin in the middle of his suburban town, which is nowhere near the sea. The mystery only deepens when Aoyama-kun observes « Onee-san » tossing away a can of cola, only for the can to turn into a penguin!

C’est le 1er long métrage des studios Colorido dont voici le staff

  • Director: Hiroyasu Ishida
  • Character design: Yojira Arai
  • Screenplay: Makoto Ueda (Europe Kikaku)
  • Music: Umitaro Abe
  • Animation production: Studio Colorido

source: wakanim

http://www.crunchyroll.com/anime-news/2018/03/01-1/penguin-highway-anime-film-hits-theaters-in-japan-in-august-of-2018

Mary and the witch’s flower … en VF au MK2


Mais POURQUOI est ce que les cinémas persistent à considérer que les ANIMES sont des DESSINS ANIMES POUR LES ENFANTS et nous les mettent à chaque fois en français????!! 🤬👿

C’est complètement ridicule, cela montre une méconnaissance totale de l’animation japonaise (et explique sans doute pourquoi je dois souvent dissuader des parents de gamins de 8 ans de repartir de la FNAC avec Le Tombeau des Lucioles.. je bosse pas là moi je suis juste une cliente un peu sympa qui vous évite de traumatiser vos enfants!!!). Ou alors, les français sont peu ouverts aux langues étrangères et n’arrivent pas à lire les sous titres (on me le dit souvent) et il faut bien se dire qu’on n’aura jamais un pays où les gens seront capables d’échanger en langue étrangère… dur dur pour sortir de la crise.

L’appli de UGC me propose d’aller le voir à Bordeaux…. euh non c’est juste pour le revoir alors je préfère acheter le DVD au Japon.

Bref un petit billet de -mauvaise- humeur- 😾

Follow my new blog Marionchan returns