Archives de la catégorie ‘kyoto’


Je trouve que nuage sucré est une jolie description de ce que propose ce café de Kyoto.

 je vous avais déjà parlé de ces cafés où on mangeait de la terre (ou ce qui RESSEMBLE à de la terre) mais ici c’est une boisson plus poétique.

 c’est joli non? Un gros nuage de barbe à papa. 🌧

 la barbe à papa semble flotter au dessus de la boisson que vous avez choisie, des laits froids ou chauds aromatisés, des  matcha au lait, thés, cafés, etc… même si cela se dissout mieux avec une boisson chaude.

 selon l’article de Sora News il faut 15mn pour que le nuage se dissolve complètement mais vous pouvez également prendre de petits bouts pour le mettre dans votre boisson. Attention, selon la journaliste, les bords de la tasse sont un peu collants (moi je suis sûre que j’en mettrai de petits bouts dans la bouche alors…)

 voici le café

Alpha Foods & Drink / アルファ フードアンドドリンク
Address: Kyoto-fu, Kyoto-shi, Nakagyō-ku, Nishidaikokuchō 327
京都府京都市中京区西大黒町327
ouvert de  11h0 18h.

selon la page facebook le café est près du château de Nijo.

fermé le mercredi
https://www.facebook.com/kyotoalpha/

source: https://en.rocketnews24.com/2017/10/27/kyoto-cloud-drink-lets-you-taste-the-weather-as-it-turns-into-rain-and-disappears-into-your-tea/

Publicités

Il faisait tellement chaud qu’on y est allées en taxi! Le café donne dans la boutique Totoro alors attention à votre porte monnaie surtout avec les goodies  Mary and the witch’s flower qui sont en vente !



J’ai pris le curry parce que c’était le plus mignon ce qui est quand même LE critère de ce type de café  et mon amie a pris les pâtes.


C’était bon, pas extraordinaire comme curry mais ok.

On a pu faire des photos avec une ÉNORME peluche


Et on a eu des baguettes en cadeau ainsi qu’un papier pour mettre nos vœux de tanabata dehors sur un faux bambou.


Et mon avis alors? Euh bof en fait, c’est un café avec une grosse peluche hello kitty mais il me manquait Le « ouah »!!!!


Hé oui cette année mon bien-aimé Capsule Hotel Ryokan était en travaux du coup j’en ai profité pour tester 3 hôtels différents à Kyoto.

Rappel: les capsules peuvent avoir une mauvaise image mais c’est fini Le temps ou capsule rimait uniquement avec salarymen ayant raté leur train. Les capsules peuvent être chic ou trendy ou même grandes!

En général je suis fidèle à un hôtel pour 3 raisons:

-un lieu CENTRAL. C’est comme pour un appartement on dit en anglais « location, location, location ». Comme ça, si j’ai envie de rentrer déposer mon barda, (oui je fais BEAUCOUP de shopping) c’est possible. Idem pour une petite douche avant de ressortir le soir. A Tokyo c’est bien sûr impossible mais à Kyoto comme je fais une grande partie de mes déplacements à pieds des lieux comme le chemin des philosophes ou à 45mn en train sont « out ». 

-un sento pas loin. Ma priorité à Kyoto c’est aussi d’aller au bain public tous les soirs. Ok j’ai un bain dans l’hôtel mais la sérénité qu’on éprouve en rentrant du sento ça n’a pas de prix. La par contre je peux marcher très loin ou prendre le bus pour aller dans un sento un peu spécial pour moi. Parfois quand on rentre crevée on a la flemme de ressortir pour aller au bain s’il est trop loin.

– si possible une poste pour envoyer des colis.

-un lieu agréable, du bois, un bain japonais, une salle commune avec la télé pour regarder des dramas -sans une multitude d’ados français ou de groupe de chinois bruyant- c’est le nirvana. Ensuite je suis sociable j’ai longtemps adoré un hôtel de routard un peu cracra ( cafards et pas de wifi ou même d’Internet) pour le prix, l’ambiance et le fait de passer des nuits à bavarder ou au karaoke mais le bruit PLUS des gens qui restent entre eux à beugler ça c’est non!

2017 donc je teste 3 hôtels à Kyoto

-LE PRIME POD avec la capsule haut de gamme (1 nuit avant de repartir pour sakaiminato )


-Book and Bed Kyoto: comme si on pouvait dormir dans une librairie (rêve de littéraire) ( 2 nuits)


-First Cabin Kyoto Karasuma (1 semaine)


Allez, un petit comparatif entre attentes et réalité.

Le Prime Pod:

mes attentes: une capsule plus grande que la normale avec le petit bureau pour écrire dans mon bullet journal le soir, un peu de silence pour dormir et un super lobby design pour faire des pauses. L’hôtel vient d’ouvrir donc ça doit être super clean et sympa. Une clientèle plutôt jeune.

La réalité: une clientèle très japonaise, mais quelques étrangers, un silence total dans les pod prime qui bénéficient de leur propre espace avec toilettes et douche. Plus cher qu’une capsule de base mais ça vaut le prix.

j’ai aimé: Le lieu est optimal pour moi car proche de tera machi. J’avais constaté la construction du bâtiment mais je n’avais pas réalisé qu’ils construisait un hôtel. Très proche de mes coins préférés. J’ai très bien dormi, les service était impeccable j’ai pu prendre mes affaires et mes vêtements dans la capsule. La grande salle bar est magnifique !

j’ai moins aimé: franchement à part l’absence de locker pour mettre ses affaires rien à dire!

Pas de sento vraiment près alors j’ai pris le 203 pour aller à Funaoka onsen, mais c’est un peu loin.

Book and Bed Kyoto:

mes attentes: sortir du lit le soir pour aller chercher un bouquin, je ne m’attends pas forcément à un maximum de place dans le lit, j’espère ne pas être trop claustro quand je vais refermer la porte parce que d’habitude les capsules se ferment pas un jonc de mer ou un tissu et on n’a pas trop l’impression qu’on va mourir … La clientèle sera super jeune je pense. Le lieu est proche de Yasaka shrine un de mes coins préférés!

La réalité: super bien situé et jolie vue mais les capsules sont assez inconfortables, lit très dur et capsule limite étouffante ce n’est pas un lieu où j’aimerais revenir… sauf pour prendre un café !

j’ai aimé: l’accueil, la vue, la tranquillité.

j’ai moins aimé:l’absence de lockers et la musique qui reste en sourdine au moins jusqu’à une heure du matin, la lumière en plein visage venant de la capsule du dessus, la chaleur étouffante dans la capsule et le manque d’air. Malgré le prix assez bas je ne compte pas revenir.

First Cabin Kyoto Karasuma:

Mes attentes: 

le lieu me semblait pas mal parce qu’il donne sur les petites rues derrière Tera machi, un lieu que je kiffe et surkiffe donc lieu stratégique tout en n’étant pas trop bruyant. De l’espace par rapport à la capsule. Mon inquiétude était le bruit d’un container à l’autre et le fait de pouvoir laisser ses affaires. Je m’attends plus à des japonais vu que j’en ai entendu parler sur des sites japonais.

La réalité: des étrangers et des japonais.

😍 j’ai aimé: Le lit, avoir la télé pour regarder des dramas. Le staff hyper agréable et Le fait de pouvoir faire le Check out à 4:30 du matin !

😩 j’ai moins aimé: l’absence de douches au même étage et de devoir passer un nombre de portes avant d’aller aux toilettes, une seule machine à laver qui prends 2 h lavage et séchage.

😟 L’absence de charme. C’est fonctionnel mais manger devant des rideaux tirés à côté du distributeur ou dans le hall d’entrée en face de la réception malgré l’installation d’une bibliothèque séparant les deux ce n’est pas mon idée du charme.

Quel est mon préféré? Le choix est fait ce sera … 

Le Prime Pod. Vue magnifique , lieu très pratique pour se déplacer , toilettes et douches privées et accessibles facilement. C’est calme et très charmant.

Est ce que j’aimerais y revenir? Je pourrais passer sur le manque de locker et le fait de devoir tout ranger oui! Et même Le fait que ce soit loin de mon sento préféré.

Les autres:

Le Book and Bed : non j’ai encore mal au dos d’avoir dormi sur ce futon tout mince. Tant pis pour la vue et la gentillesse du staff.

Le First Cabin, pas sûr. Le manque de lumière pèse au bout d’un moment. C’est peut-être le futur quand il fera trop chaud sur Terre mais on sera déprimés.

 

 

 

 

 

 


On dirait bien que « Mr Hedgie » est une succursale de « Harry’s nezumi  » à Tokyo.

Le café se situe sur la petite place qui relie tera machi et Le massage shin kyougoku


Encore un café devant lequel les japonais font la queue pour boire du thé vert et manger des glaces ou des gâteaux au matcha!


Je n’ai pas trop attendu et j’ai pris un « setto  » glace et thé de Uji ( la ville proche de Kyoto et réputée pour sa production de thé). Je m’installe et ce qui me frappe tout de suite c’est le brouhaha absolument insupportable qui règne à l’intérieur. La musique d’ambiance est très forte et, ajoutée au bruit des clients c’est carrément intrusif. De quoi me faire quitter le café de suite sauf qu’on paie d’abord dans ce type de café .J’ai donc sorti mes boules quies magiques que j’emporte toujours avec moi. La formule  » go yukkuri douzo  » (prenez votre temps) est contredite par la musique qui te pousse à manger vite.


La glace est un « parfait » tel que les japonais le font, avec de la glace au matcha et de la pâte de haricots rouge ( que personnellement je ne mange pas) sur des dango (les petites boules de pâte de riz gluante -absolument délicieux 😋), des corn flakes et de la gelée au matcha. La glace vaut vraiment le coup malgré le bruit. Avec les’ boules quies c’est (juste) supportable ! Je ne comprends jamais pourquoi les gens vont dans des endroits si bruyants ?!

 Bref si vous êtes hors week end et qu’il n’y a personne allez y, sinon évitez !

Le Prime Pod Kyoto

Publié: juillet 15, 2017 dans hotel, Japon, kyoto
Tags:, , , , ,

Le lieu est vraiment idéal c’est un de mes quartiers préférés de kyoto! Il se situe près de sanjo mais de l’autre côté de la rivière plus proche de tera machi. C’est très animé et proche de la gare de kyoto en métro, keihan Sanjo station.



La salle commune / bar est très agréable! Le wifi est partout accessible.

Mon pod,tout près de l’entrée, comme tous les prime. J’avais peur que le lit soit un peu haut d’après les photos mais non. On peut bien sûr charger ses appareils depuis Le lit et aussi sur la table ( pensez aux adaptateurs).

Bonne idée d’avoir ménagé ces ouvertures vers l’extérieur avec un volet en bois pour la partie nuit, on ne se sent pas enfermée.

Certains pods ont un lit en bas ce qui permet d’utiliser tout l’espace.


Pour 4 capsules on a notre propre salle de bain et toilettes et il faut un badge pour entrer et sortir (comme ça on n’oublie pas son badge en sortant).


La vue du bar est vraiment magnifique 
Je n’ai vu que des japonaise pour l’instant mais Le personnel parle très bien anglais.

L’hôtel se situe au 9e étage d’un grand bâtiment qui comprend surtout des restaurants. 


Et en face du bar il y a des machines à laver et d’autres toilettes.

Est ce que j’ai bien dormi?

Étant en face de la porte qui donne sur le hall d’entrée je pensais qu’il y aurait du bruit mais pas du tout. Super calme super agréable! J’ai fini par tirer le volet en bois sans me sentir oppressée et j’ai éteint la ventilation qui fait trop de bruit pour moi ( c’est souvent le cas dans les capsules). 

Par contre il n’y a pas de lockers, vous laissez votre valise dans la pièce réservée aux bagages et vous prenez votre « petit sac » ( lequel? Un petit sac moi? Haha. En gros on transvase ses vêtements ce qui est peu pratique pour moi. Je préfère les lockers).

Si vous restez plusieurs jours vous devez quitter la capsule entre 11h et 16h – heure du Check in- et vous ne devez pas laisser d’affaires dans votre chambre. Il y a un petit coffre fort.

Résumé: super lieu, super accueil, calme et agréable. La capsule prime est plus chère que la normale mais offre plus de confort. Même si je n’aime pas devoir réserver par Booking.com j’y retournerai sûrement ( par contre j’aime bien laisser mrs petites affaires donc ça ça va être dur pour moi 😝)


Le bon temps des dortoirs à 1600 yen la nuit à Kyoto. Avec l’afflux de touristes il est parfois difficile de trouver un hébergement peu cher c’est pourquoi l’arrivée de nouveaux hôtels pas chers est toujours une bonne nouvelle.

Le groupe Sotetsu a annoncé l’ouverture d’un nouvel hôtel à petits prix à Kyoto près de la station Hankyu Karasuma en octobre prochain. 150 chambres seront réparties sur 6 étages. Les chambres seront petites mais plus grandes qu’une capsule, environ 5m2 pour 5000 yen la nuit. Contrairement aux capsules elle seront bien insonorisées et fermeront à clef. Des chambres doubles et « familiales » seront également prévues ainsi qu’un étage entièrement pour nous les filles.

source: http://e.kyoto-np.jp/news/20170607/2758.html

 


Bon, je me trouve devant un dilemne: mon capsule hotel préféré à Kyoto est actuellement en travaux et j’ai donc du réserver à un autre endroit pour cet été. Comme je compte faire un aller retour à Sakaiminato (pour voir le musée GeGeGe no Kitaro et la fameuse Yokai road) je vais donc en tester 2 pour changer un peu en me disant que s’ils ne sont pas super je ne serai pas trop déçue.

Je suis récemment tombée sur The PRIME POD,  les capsules ont l’air grandes et l’hôtel est super récent puisqu’il a ouvert le 15 février 2017. Bizarrement sur le site en japonais j’ai cru qu’il était au sud de Kyoto station mais leur site en anglais indique un lieu plus proche de nijo jo.

Location

Map

Il y a plusieurs tailles de capsules (ou « pods »)

standard pod type AStandard Pod TYPE A Standard Pod TYPE Bstandard pod type B

et grand pod type C qui est en fait une mini chambre

Grand Pod TYPE C

l’espace partagé (lounge) a l’air super

Lounge

Lounge

Etrangement quand vous cliquez sur « réservation » ça vous bascule directement sur booking.com et moi je n’aime pas les grands sites de réservation impersonnels dont les prix sont fluctuants, et qui prennent une grosse commission…( point négatif pour moi).

Je vous dirai ce que j’en pense! J’ai pris un grand pod type C ;les prix sont plus élevés qu’une simple capsule ( c’est plutôt 3500 yen pour une capsule ici c’est entre 7000-8000 yen) mais il faut dire que c’est plus -voire beaucoup plus- grand. Rendez vous en juillet pour mon compte rendu, je vais prendre plein de photos ^^

leur site
http://theprimepod.jp/kyoto/en/news/

Le café de mère nature!

Publié: février 17, 2017 dans Japon, kyoto
Tags:, , , ,

C’est beau non? Je met d’office ce café – Usagi no nedoko– sur ma liste de choses à faire la prochaine fois que je vais à Kyoto… non seulement pour l’espace extérieur et intérieur

mais également pour le menu dont la présentation et les plats sont inspirés par des roches, et des minéraux.

 ce plat qui ressemble à ces cristaux est à base de kanten (un peu comme de la gelée). (flûte c’est un plat de 2016 mais ça en jette). la boutique semble vendre des objets liés à la nature, plutôt déco?

Usagi no nedoko veut dire « le lit du lapin » en japonais.

Le menu de saison change souvent!

Le café s’accompagne d’une boutique

horaires:
Café : 11:30 – 20:00 (dernières commande à 19:00)

boutique : 11:00 – 18:30

fermé le jeudi. Ils recommandent d’aller voir leur site Facebook avant d’y aller au cas ou ils seraient fermés.

comment y aller?:

  • 2 min on foot from « Nishioji Oike station » (Kyoto City Subway Tozai Line)
  • 5 min on foot from « Nijo station » (Kyoto City Subway Tozai Line / JR San-in LIne)
  • 5 min on foot from « Nishioji Sanjo station » (Randen Railway Arashiyama Line)
  • 15 min on foot from « Saiin station » (Hankyu Railway Kyoto Line)

leur site:http://usaginonedoko.net/

source:
http://www.spoon-tamago.com/2017/02/01/kyoto-cafe-reimagines-rocks-minerals-as-beautiful-food/

Hermes est à Gion!

Publié: décembre 11, 2016 dans Japon, kyoto
Tags:, , , ,

hermes-gion-kyoto-1

Le quartier de Gion à Kyoto est un de mes préférés, on y croise des maikos en costume, on se faufile dans les petites rues pour éviter les hordes de touristes et, depuis peu, on y trouve un des symboles du chic français, une boutique pop up de la marque Hermes installée dans la rue hanamikoji au sein d’une machiya, une maison traditionnelle. De l’extérieur on ne voit rien , c’est très discret!hermes-gion-kyoto-9

La boutique doit rester ouverte pendant 9 mois et l’intérieur a été entièrement refait par Koichiro Oniki en utilisant une technique traditionnelle japonaise appelée kigumi.

Le kigumi consiste à entrelacer les morceaux de bois sans clous, vis ou colle. En lisant l’article de Spoon and Tamago ça m’a fait penser aux chars du Gion matsuri, un festival qui a lieu à Kyoto en juillet.Les hoko sont également assemblés sans clous ou vis mais les éléments sont liés entre eux par des cordes. Ici aucune corde mais toujours cette recherche de possibilités d’assemblage, désassemblage.

hermes-gion-kyoto-6

L’avantage de cette technique est qu’on peut ensuite facilement les désassembler

hermes-gion-kyoto-10

L’étage supérieur accueillera des expositions

hermes-gion-kyoto-7

hermes-gion-kyoto-8

source: http://www.spoon-tamago.com/2016/12/07/hermes-japans-gorgeous-pop-up-shop-within-an-old-gion-machiya/#more-38984