Le nouveau visage de Daiso, Daiso Standard Product… une inspiration de Muji?


Daiso est une chaine de magasin a 100 yen (avec maintenant des articles au delà des 100 yen pour de l’electronique ou d’autres) mais cette année j’ai découvert leurs nouveaux magasins qui se démarquent pour aller vers une présentation plus haut de gamme et reprend beaucoup, je trouve, les codes des magasins Muji comme leLire la suite « Le nouveau visage de Daiso, Daiso Standard Product… une inspiration de Muji? »

Le papier toilettes japonais qui sent l’encre!


Je sais, vous allez vous dire que j’ai un intérêt démesuré pour le papier toilettes… mais là je suis interloquée: Wasumi no Kaori (« kaori » l’odeur au sens noble de parfum, fragrance et « sumi » l’encre C’est donc du papier toilettes (à ce stade là on ne dit plus PQ désolée) qui sent bon l’encre…. et quiLire la suite « Le papier toilettes japonais qui sent l’encre! »

Porterez vous la pantoufle de verre?


C’est un clin d’oeil -très cher le clin d’oeil quand même – à votre princesse intérieure (your « inner princess ») UNE (oui une seule) pantoufle de verre, disponible en plusieurs tailles pour exposer sur son petit coussin (coussin non fourni dit le site) . Vous noterez c’est le pied gauche, c’est bête je préfère le piedLire la suite « Porterez vous la pantoufle de verre? »

Et si un parapluie était beau… à l’intérieur ???


Il faisait tellement chaud quand j’étais à Kyoto que je me suis décidée à acheter une ombrelle pour éviter l’insolation ( Le netsuchoo) ! Maintenant je sais comment les choisir pour qu’elle rentrent dans ma valise ! Le parapluie doit arriver au niveau du genou.Lors du Gion matsuri il y a plein de soldes leLire la suite « Et si un parapluie était beau… à l’intérieur ??? »

Inobun, Kyoto


Inobun c’est peut-être ce qui représente le mieux un intérieur japonais moderne, pas comme on se le représente nous, mais comme les japonais le rêve. En entrant, prenez un moment pour écouter la musique d’ambiance: le soleil a rendez-vous avec la lune de Trenet. Ensuite des chansons tristes comme une que je ne connaissais pasLire la suite « Inobun, Kyoto »