Et si un parapluie était beau… à l’intérieur ???


Il faisait tellement chaud quand j’étais à Kyoto que je me suis décidée à acheter une ombrelle pour éviter l’insolation ( Le netsuchoo) ! Maintenant je sais comment les choisir pour qu’elle rentrent dans ma valise ! Le parapluie doit arriver au niveau du genou.Lors du Gion matsuri il y a plein de soldes le long des rues où les hoko ( les chars du festival) sont stationnés. J’en avais choisi un qui était ok , sans plus mais c’est en l’ouvrant que j’ai eu une bonne surprise !

On voit les constellations ! !!Bon je ne savais pas que la licorne faisait partie des constellations…

Je l’ai perdu un peu plus tard  ! Oublié dans le magasin de tissu mais quand je suis revenue il m’attendait sagement. いい子だなぁ!il est rentré (ou plutôt elle est rentrée vu que c’est une ombrelle) dans ma valise et, comme il pleuvait à Paris, j’ai pu l’utiliser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s