Articles Tagués ‘Wasabi’


La il faut qu’on m’explique! Le wasabi est une plante dont on rape la racine. Dans les temps plus anciens au Japon on se servait pour cela d’une petite rape recouverte de … peau de requin.

Oubliez ça car la plupart du temps vous connaissez le wasabi en tube. Bref le wasabi bio je veux bien mais vegan???

Le mode de vie vegan exclue la consommation de viande ou de tout autre produit issu d’un animal comme le miel, la laine, le cuir etc… mais je ne vois toujours pas comment la plante qu’est le wasabi à la mention vegan, sinon on peut mettre vegan un peu partout. Ca me rappelle une fois en Angleterre où j’avais trouvé la mention « suitable for vegetarians » sur … du pain! Venant de France j’avais trouvé ça idiot, bien sûr que le pain convient aux végétariens, sauf s’il contient des lardons (ben c’est une fougasse alors).

Trouver ça en Bretagne c’est rigolo (ouais La Baule 1. C’est la Bretagne historique 2. Quand j’étais petite ça s’appelait la Bretagne même que j’ai envoyé des cartes « souvenirs de Bretagne  » alors ne venez pas me le reprocher j’ai rodé mon argumentaire sur de nombreux collègues Bretons.)

Des 😘 

Publicités

Il faut ABSOLUMENT que je vous annonce que j’ai acheté chez MONOPRIX du chocolat A LA POINTE DE WASABI de chez LINDT (qui fait déjà un délicieux chocolat au piment) !!!

wasabi choko

Le goût de wasabi se ressent tout de suite dés la 1ère bouchée mais au lieu de monter dans le nez comme le wasabi il reste plus dans la gorge.

Un carré ne m’a pas forcément donné envie de manger la plaque (ce qui est plutôt une bonne chose en fait) mais je pense que fondu en crème ou en mousse au chocolat ça doit être intéressant!


Le wasabi pour nous c’est cette pâte verte que l’on vous sert avec les sushi et les sashimi mais pour les japonais c’est d’abord une plante dont on récolte le rhizome que l’on râpe afin d’en faire une pâte.

Image le wasabi dans son état naturel

Dans le passé le wasabi était râpé sur une peau de requin car la peau de requin est naturellement râpeuse mais maintenant une simple râpe en bois suffit.  Image

Les japonais adorent le goût du wasabi et l’utilisent dans beaucoup de produits dans des sembei (galettes de riz) ou même des préparations sucrées comme de la glace au wasabi ou des macarons (dans un restaurant japonais de Londres j’ai trouvé unessauce chocolat et wasabi).

salé

Image

sucré

Imageici des kit kat au wasabi

Image ici de la glace au wasabi (mais je ne vous conseille pas c’est vraiment très spécial)

Mon préféré les macarons au wasabi de Sadaharu Aoki. On apprécie le goût du wasabi mais on n’a pas le côté fort.

Sous forme de plante le goût du wasabi est vraiment plus intense mais jusqu’à récemment on n’en trouvait pas facilement en Europe. C’est d’Angleterre que pourra maintenant venir notre wasabi puisqu’une ferme vient de voir le jour, on trouvera donc peut-être plus facilement du wasabi à l’état naturel dans les magasins.

http://www.japantimes.co.jp/text/nn20130110f3.html

bon d’accord Wasabi c’est aussi ça : scène culte que vous reproduirez à vos risques et périls.

Sinon, si vous allez chez Wagamama, un très bon retaurant à Londres, ils avaient la dernière fois un gâteau au chocolat à la sauce wasabi. sadaharu Aoki propose également des petits chocolats au wasabi qui sont divins.

Mais le wasabi peut êgalement avoir une utilisation différente. En fait c’est surtout l’odeur de la plante de wasabi qui est utilisée dans une alarme olfactive. Selon des scientifiques japonais l’odeur du wasabi peut être utilisée dans des alarmes pour les sourds et les personnes entendantes car elle agit directement sur les récepteurs des odeurs.


Hé oui la saison des rhumes et des frissons est là et pour l’instant c’est la totale nez, george et oreilles comprises.

En plus des médicaments je compte bien profiter de l’effet kimchi. Le kimchi est le chou mariné coréen si populaire au Japon. Son goût épicé en fait un accompagnement rêvé pour le riz bien chaud et aussi un atout pour les périodes de froid. Mon remède c’est un bon kimchi ramen !!! le bouillon chaud et le kimchi versé dessus fait transpirer et réchauffe.

On trouve plusieurs sortes de kimchi dans les épiceries asiatiques et en Corée il est souvent fait maison. Testez les différentes sortes pour voir celle qui vous correspond le plus.  A Paris j’aime bien celui de Higuma rue Saint Anne.

Sinon j’ai un pari fou !!! tester les vertues du wasabi en faisant une infusion wasabi + eau chaude !!! Mais là j’hésite un peu avant de tester.

Je crois que je vous avais déjà parlé de la sauce wasabi chocolat du restaurant Wagamama à Londres qui était très bonne je vais peut être tenter ça.

J’en profite pour vous rappeler ce site http://www.clickjapan.org/Cuisine_japonaise/wasabi.htm sur le wasabi. Une de leurs recettes: le wasabi Shôchû (une 1§2 cuillère à café de wasabi pour un verre de shôchû distillé avec de l’eau.. froide ou chaude… (une feuille de menthe en été)

Autre aide : le gingembre confit ( à trouver chez Tang 13e ou plus chic chez Christian Constant où il est vraiment très bon) en rondelles à mettre dans un bon thé bien chaud.

Ce site coréen pour les différents types de Kimchi http://www.lifeinkorea.com/culture/kimchi/kimchi.cfm?xURL=types

En plus quand vous voyez le gingembre confit à 1€ dans les ventes à emporter asiatiques autant acheter un gros pot chez Tang.

En bonus ce site: http://kazemiru.jp/ permet de suivre l’évolution du rhume au Japon. Cliquez sur la carte du Japon et vous avez à gauche le nombre de gens qui ont mal à la gorge, le nez qui coule etc… (la musique me rappelle le monde virtuel de Summer Days)


Le wasabi (non je ne parle pas du film avec Jean Reno et Ryoko Hirosue même si j’adore ) est une plante  ワサビ /山葵.

On l’appelle souvent le raifort japonais. On utilise la racine qu’on rape (d’après une amie japonaise au début on la rapait avec un morceau de peau de requin car cette peau est très abrasive) et on trouve également des tubes de pâte de wasabi.

La façon la plus courante de découvrir le wasabi est lors d’un repas au restaurant japonais. On pose en effet un peu de wasabi entre le poisson et le riz dans les sushi lors de leur préparation et, lorsqu’on prend des sashimi, on a une petite boule de wasabi qu’on peut diluer (ou non) dans la sauce soja.

Au Japon on trouve de toutes sortes de plats avec du wasabi ou de produits dans lesquels il y a du wasabi. Par exemple les ワサビセンベエ wasabi senbei (ces galettes de riz avec une bonne dose de wasabi), la glace au wasabi (ça c’est infect) ou plus récemment chez Sadaharu Aoki à Paris les macarons au wasabi (et ça c’est divin, pas trop fort mais avec le goût très reconnaissable du wasabi).

Ce site pour les amateurs de wasabi (wasabi matsuri, matsuri senbei http://washokufood.blogspot.com/2008/07/wasabi.html )

Tout aussi récemment des chercheurs japonais ont découvert une autre utilité à cette plante : on peut l’utiliser dans des détecteurs de fumée afin de réveiller les gens en cas d’incendie.

En général il est difficile de réveiller les gens avec des odeurs car la zone du cerveau qui gère l’odorat est aussi en sommeil. Mais une substance chimique du wasabi a des propriétés stimulantes, deplus, en cas de disfonctionnement de l’appareil, cela n’aurait aucun effet nocif sur l’homme.  Un détecteur au wasabi permettrait aussi aux personnes sourdes ou âgées de se protéger.

http://www.japantimes.co.jp/text/nn20111028f2.html   

 et wasabi kitty bien sûr

Si vous aimez les sensations fortes vous pouvez tester les Wasabi gumballs

http://www.thinkgeek.com/caffeine/wacky-edibles/a804/