Archives du mot-clé voyage

Du wifi dans le train au Japon


Parmi les différents projets mis en place par le gouvernement japonais afin de promouvoir le tourisme il y aura le lancement de services gratuits de wifi à bord de tous les shinkansens à la fin de mars 2019. Les coupures dans les tunnels seront également terminées vers 2020.

Le gouvernement japonais souhaite atteindre 40 millions de touristes en 2020. (Je vous dis que certaines destinations comme Kyoto vont devenir invivables mais bon…) 

source Japan Times

https://www.japantimes.co.jp/news/2018/06/13/national/free-wi-fi-offered-japan-shinkansen-march-2019/#.WyDeSDMzbJM

Marre de voyager en bus .. sauf s’il est luxueux!!


Alors le bus de nuit , comment vous dire? Je l’ai beaucoup utilisé au Japon, malgré les sièges confortables je ne dors presque JAMAIS ce qui fait que j’arrive toujours complètement lessivée le lendemain vers les 5-6h du matin à Kyoto, mais ce n’est pas cher… L’intérêt, en plus du prix, est de se retrouver dans les toilettes d’autoroutes en pleine nuit et de tomber sur DE VRAIES FLEURS dans les toilettes des filles ce qui , en plus d’une boite Hello Kitty  collector avait ensoleillé ma journée. Maintenant je prends uniquement le train mais j’avoue que je suis très tentée

 C’est luxueux non? C’est le Luxury Bus Yui Prima qui ne comporte QUE 18 sièges.

Le designer Eiji Mitooka est connu pour avoir travaillé dans des trains comme le Seven Stars à Kyushu. 

Dex versions existent, ma préférée étant clairement la 1ère avec les sièges qui font fauteuils

j’aime moins en bleu

 des appui-têtes, des tables pliantes

En plus de tout ça il y a également des toilettes qui sont plutôt grandes pour un buset un petit bar

Des hôtesses sont également présentes pour s’occuper des passagers.

On se croirait dans un avion

leur site (en japonais) :http://www.shinkibus.com/yui/
source: https://grapee.jp/en/95899

Pocket shelter


A force d’aller au Japon je me dis que les probabilités augmentent pour, qu’un jour, je sois confrontée à un tremblement de terre donc j’ai téléchargé une application qui s’appelle Pocket Shelter. Même en tant que touriste on n’est jamais assez préparé, télécharger une application avant c’est rapide, gratuit et on espère ne jamais en avoir besoin.

Sponsored by Pocket Shelter

Qu’est ce que j’aime dans cette application ?

– Elle s’est téléchargé directement en anglais donc pas besoin de la traduire du japonais. Le français existe mais, a l’étranger pensez que les sauveteurs, les autres personnes autour de vous, auront l’anglais comme langue commune donc c’est plus pratique… si vous maîtrisez l’anglais of course!

– la fonction « je retrace mes pas » ( footprints showing your walking history) Ça me semble une super idée pour retrouver son chemin grâce à un visuel surtout après un choc quand on perds ses repères.

– la fonction « confirmation of your safety  » je préviens mes amis et ma famille que je suis en sécurité « . Essentiel ! Des messages sont envoyés à une adresse mail pré définie.

Il existe une version premium qui est offerte pendant quelques jours donc je vous conseille de télécharger l’appli juste avant de partir.

Vous pouvez télécharger des plans dans l’appli pour les avoir en cas de panne de wifi.

Pocket shelter dans l’ap store.

Une nouvelle appli pour réserver ses places de shinkansen depuis l’étranger.


Cette application c’est SmartEX va nous permettre de réserver des billets de shinkansen sur les réseaux JR West et JR Central depuis l’étranger. Petit bonus les touristes qui sont déjà possesseurs de cartes IC card (Passmo et Suica) pourront les charger sur leurs cartes… (je voudrais juste savoir comment on saura quelle voiture et quel siège mais ça c’est à voir plus tard sur le portable j’imagine) 

Ca a l’air assez simple:

-téléchargez  SmartEx

-enregistrez votre numéro de carte de crédit

-réservez des billets

-imprimez les sur une machine ou chargez les sur votre carte Suica ou Passmo

l’appli permet de choisir l’heure des trains, le modèle de shinkansen  , fumeur ou pas.

GROS POINT NOIR :selon l’article il n’y a pour l’instant aucune information concernant les possesseurs de JR pass ( « Unfortunately, no information about Japan Rail Pass usage is yet available »)

L’application n’est pour l’instant disponible QUE dans les pays suivants: USA, Australie, Singapour, Hong Kong mais devrait être disponible dans d’autres pays prochainement.

source:https://grapee.jp/en/88061

3 capsules hôtels à Kyoto : comparons


Hé oui cette année mon bien-aimé Capsule Hotel Ryokan était en travaux du coup j’en ai profité pour tester 3 hôtels différents à Kyoto.

Rappel: les capsules peuvent avoir une mauvaise image mais c’est fini Le temps ou capsule rimait uniquement avec salarymen ayant raté leur train. Les capsules peuvent être chic ou trendy ou même grandes!

En général je suis fidèle à un hôtel pour 3 raisons:

-un lieu CENTRAL. C’est comme pour un appartement on dit en anglais « location, location, location ». Comme ça, si j’ai envie de rentrer déposer mon barda, (oui je fais BEAUCOUP de shopping) c’est possible. Idem pour une petite douche avant de ressortir le soir. A Tokyo c’est bien sûr impossible mais à Kyoto comme je fais une grande partie de mes déplacements à pieds des lieux comme le chemin des philosophes ou à 45mn en train sont « out ». 

-un sento pas loin. Ma priorité à Kyoto c’est aussi d’aller au bain public tous les soirs. Ok j’ai un bain dans l’hôtel mais la sérénité qu’on éprouve en rentrant du sento ça n’a pas de prix. La par contre je peux marcher très loin ou prendre le bus pour aller dans un sento un peu spécial pour moi. Parfois quand on rentre crevée on a la flemme de ressortir pour aller au bain s’il est trop loin.

– si possible une poste pour envoyer des colis.

-un lieu agréable, du bois, un bain japonais, une salle commune avec la télé pour regarder des dramas -sans une multitude d’ados français ou de groupe de chinois bruyant- c’est le nirvana. Ensuite je suis sociable j’ai longtemps adoré un hôtel de routard un peu cracra ( cafards et pas de wifi ou même d’Internet) pour le prix, l’ambiance et le fait de passer des nuits à bavarder ou au karaoke mais le bruit PLUS des gens qui restent entre eux à beugler ça c’est non!

2017 donc je teste 3 hôtels à Kyoto

-LE PRIME POD avec la capsule haut de gamme (1 nuit avant de repartir pour sakaiminato )


-Book and Bed Kyoto: comme si on pouvait dormir dans une librairie (rêve de littéraire) ( 2 nuits)


-First Cabin Kyoto Karasuma (1 semaine)


Allez, un petit comparatif entre attentes et réalité.

Le Prime Pod:

mes attentes: une capsule plus grande que la normale avec le petit bureau pour écrire dans mon bullet journal le soir, un peu de silence pour dormir et un super lobby design pour faire des pauses. L’hôtel vient d’ouvrir donc ça doit être super clean et sympa. Une clientèle plutôt jeune.

La réalité: une clientèle très japonaise, mais quelques étrangers, un silence total dans les pod prime qui bénéficient de leur propre espace avec toilettes et douche. Plus cher qu’une capsule de base mais ça vaut le prix.

j’ai aimé: Le lieu est optimal pour moi car proche de tera machi. J’avais constaté la construction du bâtiment mais je n’avais pas réalisé qu’ils construisait un hôtel. Très proche de mes coins préférés. J’ai très bien dormi, les service était impeccable j’ai pu prendre mes affaires et mes vêtements dans la capsule. La grande salle bar est magnifique !

j’ai moins aimé: franchement à part l’absence de locker pour mettre ses affaires rien à dire!

Pas de sento vraiment près alors j’ai pris le 203 pour aller à Funaoka onsen, mais c’est un peu loin.

Book and Bed Kyoto:

mes attentes: sortir du lit le soir pour aller chercher un bouquin, je ne m’attends pas forcément à un maximum de place dans le lit, j’espère ne pas être trop claustro quand je vais refermer la porte parce que d’habitude les capsules se ferment pas un jonc de mer ou un tissu et on n’a pas trop l’impression qu’on va mourir … La clientèle sera super jeune je pense. Le lieu est proche de Yasaka shrine un de mes coins préférés!

La réalité: super bien situé et jolie vue mais les capsules sont assez inconfortables, lit très dur et capsule limite étouffante ce n’est pas un lieu où j’aimerais revenir… sauf pour prendre un café !

j’ai aimé: l’accueil, la vue, la tranquillité.

j’ai moins aimé:l’absence de lockers et la musique qui reste en sourdine au moins jusqu’à une heure du matin, la lumière en plein visage venant de la capsule du dessus, la chaleur étouffante dans la capsule et le manque d’air. Malgré le prix assez bas je ne compte pas revenir.

First Cabin Kyoto Karasuma:

Mes attentes: 

le lieu me semblait pas mal parce qu’il donne sur les petites rues derrière Tera machi, un lieu que je kiffe et surkiffe donc lieu stratégique tout en n’étant pas trop bruyant. De l’espace par rapport à la capsule. Mon inquiétude était le bruit d’un container à l’autre et le fait de pouvoir laisser ses affaires. Je m’attends plus à des japonais vu que j’en ai entendu parler sur des sites japonais.

La réalité: des étrangers et des japonais.

😍 j’ai aimé: Le lit, avoir la télé pour regarder des dramas. Le staff hyper agréable et Le fait de pouvoir faire le Check out à 4:30 du matin !

😩 j’ai moins aimé: l’absence de douches au même étage et de devoir passer un nombre de portes avant d’aller aux toilettes, une seule machine à laver qui prends 2 h lavage et séchage.

😟 L’absence de charme. C’est fonctionnel mais manger devant des rideaux tirés à côté du distributeur ou dans le hall d’entrée en face de la réception malgré l’installation d’une bibliothèque séparant les deux ce n’est pas mon idée du charme.

Quel est mon préféré? Le choix est fait ce sera … 

Le Prime Pod. Vue magnifique , lieu très pratique pour se déplacer , toilettes et douches privées et accessibles facilement. C’est calme et très charmant.

Est ce que j’aimerais y revenir? Je pourrais passer sur le manque de locker et le fait de devoir tout ranger oui! Et même Le fait que ce soit loin de mon sento préféré.

Les autres:

Le Book and Bed : non j’ai encore mal au dos d’avoir dormi sur ce futon tout mince. Tant pis pour la vue et la gentillesse du staff.

Le First Cabin, pas sûr. Le manque de lumière pèse au bout d’un moment. C’est peut-être le futur quand il fera trop chaud sur Terre mais on sera déprimés.

 

 

 

 

 

 

Plaidoyer pour que les élèves français ne voyagent pas au Japon !!!


J’attends le bus rapide pour Gion quand un groupe d’élèves français arrive. Bruyants, avachis sur les barrières bref je me dis:  » chouette ils prennent le bus d’à côté « .

Je monte tranquillement quand soudain la horde ( je dis bien HORDE) de français débarquent en beuglant. Ils gardent leur sac à dos et prennent toute la place quand ils ne mettent pas leur sac dans la figure de japonais qui sont assis ou la mienne. Soudain le groupe se met à chanter, je n’avais jamais vu ça avant. J’ai honte d’être française !!!

Comme ils descendent au même arrêt je le dis à l’accompagnateur qui me répond : » je sais mais ils ont 15 ans ».

 On croit rêver c’est ton BOULOT ( et Le mien aussi) de les ÉDUQUER et de leur expliquer que, déjà chez nous c’est gênant, ( viennent de Bordeaux et Toulouse les gosses) mais, qu’au Japon, avec la culture de discrétion et de respect c’est juste l’image de la France qui en prend un coup. Va vendre la « French touch » ou la culture française quand tu as des gosses qui représentent ton pays de cette façon ! C’est pas grave notre pays va bien et on n’a pas du tout besoin d’attirer des touristes étrangers…qui viendront dépenser des sous et auxquels on a vendu notre art de vivre et notre courtoisie à grand renfort de publicités !

Donc si nos enfants, nos élèves, ne sont pas capables de bien se comporter à l’étranger il faut les garder chez nous!!!! 

Bravo à l’accompagnateur qui fait bien son boulot. En tant que prof, pour avoir accompagné des élèves à l’étranger et avoir répété les consignes de politesse et de respect je trouve que tu ne fais pas ton boulot !!