Archives du mot-clé bus

Changez d’avis sur les bus de tourisme avec le bus restaurant à Kyoto


Ok je DETESTE les bus de touristes il faudrait vraiment mettre Abe Hiroshi dedans pour que j’y mette les pieds, quoique… je veux bien faire un effort pour celui ci

Regardez un peu. Là c’est toujours NON

Mais là, franchement … j’hésite

 en plus on peut manger

C’est quoi ce truc? Une collaboration des bus Willer, des Keihan bus et de Iyemon (très connu au Japon pour leurs cafés où on déguste des thés et des pâtisseries japonaises)

25 passagers qui auront deux choix; le Iyemon Salon breakfast course: experience the essence of Japanese tea (60-90 mins) ou Obanzai course made with tasty water from Kyoto (60-80 mins)

Le Iyemon salon breakfast course:

  •  3,500 yen (pour les adultes)
  •  9:30  – 11:00
  • Menu: 2 yaki-onigiri (des onigiri grillés), 3 types de obanzai (des petits plats traditionnels de Kyoto: miso au tofu et matcha, des légumes de Kyoto un peu comme des pickles, des légumes de Kyoto avec des  with mizuna (water greens), de la soupe miso, du thé sencha avec du matcha
  • En plus des arrêts prévus sur de grands sites ( Chion-in Temple) une bouteille gratuite de thé Iyemon et une mini conférence sur la façon de boire le thé.
  • Itinéraire: Kyoto Sta. — Toji Temple — Higashi Honganji Temple — Kamogawa Riverbank — Heian Shrine — Chion-in Temple (avec une pause ) — Kyoto Sta.
  • Une version moins chère existe avec l’accès au bus et une boisson pour 2,800 yen.

Le Obanzai course made with tasty water from Kyoto (60-80 mins)

  • 3,900 yen (adultes)
  • 11:30  – 12:50
  • Menu: Chirimen-gohan (riz vapeur mélangé avec des petites sardines ),  onigiri au riz noir, dashimaki ,  yuba  grillé (peau du tofu), yuba roll, namafu dengaku ( gluten and farine de riz), satsuma-age , etc.
  • En plus une mini conférence sur l’eau de Kyoto et son rôle essentiel dans la cuisine. Bouteile gratuite de thé.
  • Itinéraire: Kyoto Sta. — Kamogawa riverbank — Heian Shrine — Nijo — Nishiki Market (arrêt permis) — Higashi Honganji Temple — Kyoto Tower — Kyoto Sta.
  • Version moins chère également 2,800 JPY

Iyemon Salon afternoon sweets and tea course: experience the essence of Japanese tea (70 mins)

  •  3,500 JPY (adultes)
  • 2:50 pm – 4:00

Early light dinner with a famous Kyoto liquor (90 mins)

  • 3,700 JPY (adultes)
  • 4:30 pm – 6:00 pm
  • Menu: 3 obanzai avec une liqueur de Kyoto (shochu au sucre brun) Jinmatsu  

leur site: http://sp.willer.co.jp/restaurantbus/

source: https://grapee.jp/en/90667

Marre de voyager en bus .. sauf s’il est luxueux!!


Alors le bus de nuit , comment vous dire? Je l’ai beaucoup utilisé au Japon, malgré les sièges confortables je ne dors presque JAMAIS ce qui fait que j’arrive toujours complètement lessivée le lendemain vers les 5-6h du matin à Kyoto, mais ce n’est pas cher… L’intérêt, en plus du prix, est de se retrouver dans les toilettes d’autoroutes en pleine nuit et de tomber sur DE VRAIES FLEURS dans les toilettes des filles ce qui , en plus d’une boite Hello Kitty  collector avait ensoleillé ma journée. Maintenant je prends uniquement le train mais j’avoue que je suis très tentée

 C’est luxueux non? C’est le Luxury Bus Yui Prima qui ne comporte QUE 18 sièges.

Le designer Eiji Mitooka est connu pour avoir travaillé dans des trains comme le Seven Stars à Kyushu. 

Dex versions existent, ma préférée étant clairement la 1ère avec les sièges qui font fauteuils

j’aime moins en bleu

 des appui-têtes, des tables pliantes

En plus de tout ça il y a également des toilettes qui sont plutôt grandes pour un buset un petit bar

Des hôtesses sont également présentes pour s’occuper des passagers.

On se croirait dans un avion

leur site (en japonais) :http://www.shinkibus.com/yui/
source: https://grapee.jp/en/95899

Kyoto pense changer la façon dont on montre dans les bus!


Celles et ceux qui sont allés à Kyoto savent que l’on monte dans les bus par l’arrière et que l’on paie en descendant. C’est à la fois très stressant au début et très mignon parce qu’on a tellement confiance dans le client qu’il peut payer au moment où il a terminé son voyage.

bus

Mais avec l’augmentation du nombre de touristes qui n’ont pas de monnaie, encombrent l’avant du bus pour se mettre près de la sortie avec leurs sacs etc cela pourrait bientôt changer. La ville de Kyoto étudie en effet un nouveau système dans lequel les gens monteraient par l’avant et paieraient en montant (comme à la maison quoi donc moins dépaysant) ce qui permettrait de gagner du temps car les utilisateurs réguliers des bus se plaignent des retards engendrés par l’afflux de touristes.

il faut dire que depuis quelques années on voit les queues devant la gare de Kyoto augmenter. C’est sûr qu’avec 55 millions de touristes par an…

le système sera d’abord testé sur les bus allant de Kyoto Station au Ginkakuji Temple en automne puis dans les 61 bus ou on paie  230 yen. 

Le prix du billet One Day Pass passerait également à 600 yen (au lieu des 500 actuellement) pour favoriser l’utilisation du billet combiné bus+ métro.

Le mélange entre les bus dans lesquels on rentre par l’avant et ceux où l’on rentre par l’arrière risque de compliquer un peu les choses.

Je suis allée voir sur Twitter et j’étais choquée de voir les réactions de certains touristes qui trouvent que les bus sont nuls et se plaignent de la complexité du système et du manque de métro et comparent Tokyo et Kyoto. Franchement avec le plan des bus en anglais et un peu de jugeotte on s’y retrouve très bien, mais comme d’habitude les touristes veulent aller vite et voir tout en 3-4 jours alors ils foncent comme des brutes.

Comme le dit l’article les cars de touristes encombrent les routes de certaines préfectures et l’afflux dans les années à venir va sûrement créer d’autres problèmes de circulation un peu partout.

source:

Suggestions pour la RATP


Voilà!!!! c’est cette petite merveille de technologie- un appareil qui rends la monnaie ( je rappelle qu’au Japon on paie en sortant parce que les gens ne resquillent pas) à la fois sur les pièces et les billets et composte les pass à la journée.

P1000677

 

C’est assez petit pour être installé à la gauche du conducteur et celui ci peut retirer un petit casier avec la monnaie lorsqu’il quitte son service.

Donc je pose la question: pourquoi est-ce aussi difficile en France d’avoir des machines qui rendent la monnaie sur les billets? (regardez en prenant le train tous les distributeurs n’acceptent pas les billets et faire de la monnaie dans le bus c’est carrément futuriste).

Et je ne demande pas que les chauffeurs portent de gants blancs on me traiterait carrément de fasciste! ^^ Par contre ils peuvent mettre un petit coussin comme le monsieur ici. Sachant que le conducteur peut régler son siège à en hauteur et profondeur.

En plus, ce serait plus simple pour le conducteur/ la conductrice car il/elle n’aurait pas à vendre les tickets.

S’il te plait la RATP! Si tu pouvais être un peu plus comme le Japon ce serait bien!!!

(on parle ponctualité ….. ?????)

P1000678