A LOUER: un mec pour sécher vos pleurs (in japan only)

Publié: septembre 18, 2015 dans japan, Japon, société
Tags:, , , , ,

(situation) Vous êtes une femme en détresse qui pleure dans son bureau ….

QUI viendra essuyer cette larme furtive???? Hé bien au Japon il y a une application, un service pour ça !!!!

Le mieux c’est que vous pouvez choisir un de ces (beaux) mecs pour sécher vos pleurs.

ikemeso danshi crying man delivery service japan tokyo office workplace

C’est un peu louer un mec.com sauf qu’au Japon il s’agit de Ikemeso Danchi (« ikemen » veut dire « beau mec » et “mesomeso” suggère le fait de pleurer.

Il y a plusieurs types: le dentiste (whaaaaat?), le beau mec, l’intellectuel, le bad boy etc….

ikemeso danshi crying man delivery service japan tokyo office workplace

Hum, que dire? ma dentiste est une femme mais si jamais je paie pour qu’un mec vienne essuyer une larme qui coule sur ma joue je ne pense pas choisir un DENTISTE !!!!

ikemeso danshi crying man delivery service japan tokyo office workplace

Le meilleur c’est qu’on peut même le réserver à l’avance. Je m’explique: vous réservez-mettons le beau mec- et il arrive afin de vous aider à exprimer votre stress au travail. Vous regardez ensemble des vidéos romantiques et tristes et HOP voici cette petite larme qu’il va pouvoir essuyer sur votre joue.

Vous vous souvenez peut-être de mon article sur ce livre de photos consacré aux (beaux) hommes qui pleurent, c’est le même fondateur Hiroki Terai qui en était l’auteur.

En cas de besoin la version « kabe-don » est également prévue. le kabe-don, de « kabe »=mur et « don » onomatopée c’est quand le garçon donne un grand coup dans le mur au dessus de la tête de la fille, ce qui est réputé assez sexy.

Malheureusement non seulement il faut pour l’instant vous trouver au Japon afin de bénéficier de ce service, il faut en plus vous trouver dans la région du Kanto  (autour de Tokyo). Cela ne vous coûtera qu’aux alentours de  7,900 ¥ (encore un jeu de mots car on peut écrire le verbe « naku » = pleurer avec les chiffres  “79”).

Comme le dit l’article: qu’est ce que la création de ce service révèle de la situation de la femme japonaise au travail? A vous d’y répondre.

source:http://www.japantrends.com/ikemeso-danshi-hot-men-visit-tokyo-offices-crying-service/

commentaires
  1. fjva dit :

    Il y a plusieurs années, j’avais lu un livre sur la condition de la femme au Japon qui expliquait qu’elles se libéraient peu à peu dans les bureaux du statut de « fleur de bureau » destinée en gros à décorer jusqu’à son mariage et ensuite dégage… je suppose que depuis, donc, elles ont continué à gagner en responsabilités.
    Mais si l’évolution du travail suit la même pente qu’en France à savoir qu’on met dans des petites cases, on ôte toute initiative et toute possibilité de bien faire son travail… Il y a sans doute encore matière à pleurer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s