Archives du mot-clé tourisme

pourquoi ne pas aller au Japon EN ETE ?


          Sur de nombreux forums les messages pleuvent avec pour thème: « je sais que l’été n’est pas la meilleure saison pour aller au Japon mais je n’ai pas le choix, que faire? »
Je voudrais revenir sur l’idée que l’été serait une saison à éviter au Japon. Souvent je lis « il fait trop chaud », « pourrai-je supporter la chaleur…? » On dirait qu’on se dirige vers le 3e cercle de l’enfer ou un volcan.
Ou alors les conseils pseudos avisés « évitez l’été sinon c’est gâcher ses vacances »!
Comme je ne vais au Japon presque  QUE L’ ETE pour cause de longues vacances scolaires et que j’ai testé également Avril ou il faisait plutôt frisquet en sortant du sento le soir je ne suis pas du tout d’accord.
Déjà si vous n’aimez pas la chaleur ça ne veut pas dire que c’est valable pour les autres.  J’ai fait une comparaison avec la Thailande, j’ai déjà eu une insolation à Chiang Mai mais jamais à Kyoto même en marchant toute la journée. Certaines années il faisait même plus chaud en France qu’au Japon donc ne pas oublier que la chaleur change en fonction des années et des régions… on peut s’enrhumer à Hokkaido en plein mois d’août!
Pourquoi CHOISIR L’ETE?
Pour les matsuri
– Certains des festivals les plus intéressants du Japon ont lieu précisément à cette période puisque Tanabata et Obon (le festival des morts) ont lieu à cette époque, à différentes dates selon les régions, ainsi que les nebuta et neputa matsuri à Aomori et Hirosaki. Il y a également beaucoup de hanabi (feux d’artifice) et matsuri à Osaka.
Dans le Kansai: Daimonji à Kyoto et Tokae à Nara sont en été.
A Shikoku aussi il y a plein de matsuri l’été (Kochi Yosakoi par ex )
De plus certains temples de Kyoto sont spécialement ouverts le soir à cette période donc on peut profiter de la fraicheur du soir.
Les festivals c’est l’occasion de voir l’âme du Japon, surtout si vous avez l’occasion de participer à un festival dans un petit village et de porter un mikoshi, les petits sanctuaires portatifs. On entends parfois que les Japonais sont stricts ou réservés  mais pendant les matsuri on voit que les Japonais savent s’amuser et faire les fous. On peut rencontrer des gens, bavarder  avec des petites vieilles dames ou des jeunes branchés en attendant le passage des chars.
La foule ? la foule japonaise est sympa! A Osaka ou Kyoto vous voyez des files bien ordonnées, un côté pour ceux qui remontent la rue et un pour ceux qui descendent.
Les festivals sont aussi l’occasion de participer aux danses qui rythment souvent les festivités. En suivant la personne devant vous, quelques gestes simples et vous dansez en cercle au rythme de chansons traditionelles: « tsuki ga deta detaaaaaaaaaa, tsuki ga detaaaaaaa ».
Franchement pour comparer ça au 14 juillet il faut ne rien y connaître DU TOUT!!!
Pour la chaleur justement
Déjà il faut relativiser. OUI kyoto est située dans une cuvette et il peut y faire très chaud mais au Japon c’est contrebalancé par une climatisation (parfois excessive) de tous les restaus, cafés, hôtels,bus (dans les dortoirs parfois il peut y avoir un ventilateur à la place ce qui évite de vous retrouver avec le cou tout coinçé comme ça m’est arrivé), donc emporter une petite veste pour ne pas se geler quand vous êtes au café (gla gla gla).
Franchement, je suis déjà rentrée de Chiang Mai avec une grosse insolation après une journée de marche en ville alors que même à Kyoto ça ne m’est jamais arrivé après toute une journée de marche.
En plus, quelle bonne excuse pour manger de la glace … au thé vert de préférence et faire de petites pauses.
Au choix: prendre un thé vert dans un temple en regardant une chute d’eau, se reposer en écoutant les furin (clochettes) qui tintent au gré du vent,se reposer dans les jardins zen, fuir le soleil dans une galerie commerciale, à Tsukiji market ou au sanctuaire de Harajuku, ne pas avoir à attendre le bus et choisir de faire gare de Kyoto- jardins zen à pied (oui je suis un peu dingue quand il s’agit de la marche et et Uno House- Higashiyama ne me fait pas peur… 1 fois par contre parceque c’était un peu long).
Il y a plein d’activités qui sont plus sympa quand il fait bon
-rentrer du karaoke à 5h du matin en T shirt et sandalettes, voir sous une pluie de typhon c’est plus rigolo que quand on se gèle.
-sortir du sento le soir les cheveux mouillés, en avril ça caille, l’été ça rafraichit.
-traîner au bord de la kamogawa pour faire des hanabi ou des barbecues avec des copains
-aller dans n’importe quel temple et poser ses chaussures en 2sec sans avoir à les délacer, enlever chaussettes et trimbaler son manteau.
-manger des nagashi somen à Ohara
etc…
Quant au onsen ou au sento, aller du bain chaud au bain froid est incroyablement rafraichissant. il y a aussi le bain électrique et les bains aux herbes ou médicinaux.
Franchement, éviter l’été ce serait rater une occasion de voir des hordes bien organisées de japonais en yukata dans les rues de Kyoto marcher bien sagement vers les baraques qui vendent des spécialités de matsuri: tako yaki, yaki soba, poulpe grillé (bon mais difficile à manger) etc….
Alors oui il y a le hanami ou les momiji mais l’été reste la saison des MATSURI.
Qu’importe ce que disent certains sur les forums l’été reste génial et moi  j’y vais cet été!!!
Cet été 2011 il faisait 35° à Kyoto et c’était très supportable.Bien plus qu’à paris quand il faisait l même température.

Une gaijin dans Gion


 Hier j’ai profité de mes dernières journées à Kyoto en allant tout d’abord faire un petit tour par la poste pour alléger un peu mon sac, ensuite direction le restau de sashimi du passage Shin Ryoogoku ( pour ceux qui sont allés à Kyoto c’est cette chaine avec les photos à l’extérieur qui ne fait presque QUE du sashimi) pour un délicieux menu. 980 Yen pour plein de poissons des oeufs de poisson, de l’oursin ( même si j’aime moins à cause de son goût très iodé) et même une feuille de shiso !
DSC03777 MIAM!!! DSC03776 la photo de tous ceux qui ont fini le « super bol »(celui que même avec Ade et Jimmy et moi on a à peine réussi à finir… même avec Ade !!!!)
L’après midi je retente ma chance près de YASAKA JINJA pour voir si mon café préféré, celui ou on peux boire de la maccha float 抹茶 フロート en regardant les carpes s’ébattrent dans un minuscule étang et en écoutant le bruit d’une petite cascade, est ouvert. En fait il est fermé depuis que je suis rentrée et là IL EST OUVERT YOUPIE !!
Et un 抹茶 フロと, un !!!!    DSC03795
Ensuite je remonte tout doucement vers KYOMIZU DERA en faisant, il est vrai, un peu de shopping. C’est pas ma faute on m’a obligé !!!!
Hélène ちゃn reconnaitra ce magasin de sacs qui nous est interdit et où je suis quand même revenue comme en pélerinage ( à chacun ses lieux sains) et qui a repris sa ligne de chouchou en tissu de kimono à 420Y alors qu’ailleurs ils sont moches et à 800Y. En fait ils ont refait plein de trucs supers et j’avais très envie de tout acheter…. mais je me suis retenue et j’ai juste pris la ceinture en tissu de kimono rouge que je cherchais depuis un bail et un petit sac de portable en tissu doré.
En parlant de ceinture je ne sais pas si une certaine gothique de ma connaissance et amie de Jimmy se souvient de ce mignon vendeur du magasin de Tera machi ? He bien c’est un très bon vendeur,fort charmant. Je regardais une ceinture rouge et il me dit  » ha oui rouge passion joonetsu aka, rouge pour une très jolie jeune fille!!! » 
Mais ca n’a pas marché parceque 3000 yen pour une ceinture… d’ailleurs il était tout surpris d’avoir raté, hihi.
Bon, revenons à mon ascension vers KYOMIZU. J’ai un peu bavardé avec le monsieur dans cette boutique de sacs et puis j’ai continué et je suis arrivée devant KYOMIZU vers 5h ( le temple  ferme a 6h30). Je me suis assise devant avec mon journal et j’ai passé un moment agréable a écrire puis je suis allée prendre des photos sans entrer dans le temple parceque je voulais vraiment prendre mon temps et profiter de ce moment rare ou il n’y a presque personne.
En plus le soir la lumière est très belle.
DSC03809  DSC03813    DSC03812      DSC03811    DSC03832
 Quelques détails
    DSC03822   DSC03820    DSC03829      DSC03836
DSC03734       DSC03743
Un petit couple au look très japonais qui allaient à Kiyomizu
DSC03819DSC03731DSC03732 et un mariage dans Yasaka shrine.
Je suis redescendue vers GION.
 Là j’ai tout de suite vu 2 maikos sortir et je dois dire que la foule de gaijins qui était là ce soir avait un comportement vraiment écoeurant. Ils courraient après les maikos et leur mettait leur appareil sous le nez c’etait vraiment dégoutant, on aurait dit une chasse.
Du coup je me suis mise devant une certaine maison ( qu’hélène reconnaitra aussi) et hop 3 maikos d’un coup mais je me suis contenté de les regarder sans les harceler de photos. Elles ont foncé à 3 dans la foule des gros gaijins débiles….DSC03860
En arrivant dans Gion, quelques effets de vents !!!
DSC03848DSC03853DSC03857DSC03859
Rentrée a BUDGET INN qui est un hotel sympa avec la clim dans les chambres (dortoirs de filles de garcons ou mixtes ) et des japonais super gentils a l’accueil. Pas très loin il y a aussi un super bain que je suis allée re-tester ce soir. Il y a un rotenburo ( bain extérieur) pour les filles (car les pièces n’alternent pas comme dans les onsens que je connais) avec de l’eau blanche et qui sent un peu les oeufs comme dans certains onsens. A l’intérieur il y a un bain froid assez profond ( mon préféré!!!) 3 bains avec jets massants, un bain rouge, un grand bain électrique et plusieurs bains chauds.
Le seul problème de Budget Inn à mon avis c’est qu’il est trop loin du centre, en fait j’y vais quand je dois partir tôt pour l’aéroport comme demain, snif.
Je suis dans une chambre de garçons où , détail amusant , sur la porte des toilettes on demande de garder les lieux propres… chez les filles on n’avait pas ca.
Sinon il y a plein de francais et, contrairement aux anglo saxons, le francais en voyage ignore les autres francais à un point rarement atteint ( et pourtant je n’aime pas trop trainer avec des francais en voyage mais là c’est carrément malpoli). Bon, après ne pas avoir répondu quand je disais bonjour et avoir passé 10 minutes à bavarder avec ses potes, il realise que la fille à côté de lui ( mon dieu !! horreur !! une fille dans un monde d’hommes… mais depuis quand elles ont le droit de voyager ????) se marre comme une folle aux blagues de la télé japonaise et là il conscend à lui demander si elle comprends…  » ben non je ris toute seule connard!! » .
En plus le niveau de japonais des mecs en question étant inexistant la fille se casse parcequ’elle n’a pas envie de faire le guide ou la traductrice pour de gros débiles…. Ben oui quand on est con il ne faut pas non plus s’attendre à ce que les gens vous aident ensuite.
( ça c’était un billet d’humeur) surtout que j’ai discuté avec une des mecs en question, plutôt sympa et ouvert (les autres sont bien de gros beaufs).