Archives du mot-clé tourisme

Arashi :message from Japan


http://www.youtube-nocookie.com/embed/qxD7YVPwP_o?rel=0

Le Japon est en pleine reconquête de ses touristes et pour ça le groupe ARASHI est envoyé dans tous les coins du Japon pour ce clip ! Comme le maneki neko ils vous invitent à aller au Japon.

Les membres de ARASHI

  • Ninomiya Kazunari qui va a Aomori
  • Matsumoto Jun va à Hokkaido  ( pour ceux qui ont adoré Hana yori dango) bon il fait coucou aux oiseaux !!!
  • Ōno Satoshi va a Kyoto faire la cérémonie du thé au Daitokuji
  • Masaki Aiba a Okinawa
  • Sakurai Sho a Kagoshima

Quand je vous disais qu’ils étaient partout

la gentillesse des japonais


 Allez une petite actualisation! Cette annee de nouveau j’ai pu verifier que la gentillesse des japonais n’etait pas un mythe entre la dame qui me cours apres parcequ’elle pensait que j’avais oublie mon sac dans le cafe (j’etais sortie verifier le prix d’un truc et le Japon etant hyper safe j’avais laisse un de mes sacs), le receptionniste de mon hotel qui s’inquiete parceque je tousse a cause de la clim, les gens font vraiment attention je trouve.

Parler japonais ca aide bien sur mais n’hesitez pas a faire un petit signe a votre voisin de train parcequ’il parle peut etre anglais ou fera de gros efforts. J’avais donne un bonbon a ma voisine de train qui m’avait tres gentiment aide a faire entre ma grosse valise et du coup on a bavarde c’etait super.

arnaque à Yadoya guest house nakano-ku


YADOYA GUEST HOUSE à Nakano ( oui près de Mandarake).

A fuir comme la peste.
Sauf si vous aimez payer pour faire le ménage vous même, (d’ailleurs le balai reste dans la douche pour inciter les gens à le faire mais ca n’a pas l’air de marcher)

la douche                                  la chambre pour 3
Déjà la « chambre privée » pour 3 personnes se révèle être une chambre pour 2.

Oui je suis sure qu’on peut même y dormir à 4 comme la jeune fille de l’accueil nous dit mais moi je n’aime pas avoir les pieds des gens dans la figure quand je dors ( et même quand je ne dors pas d’ailleurs).
Donc nos futons se recouvrent et puis si on se demande pourquoi les gens du dortoir à côté dorment avec la porte ouverte c’est que LA CLIM EST PAYANTE ( je n’avais pas vu ce système depuis l’angleterre en 1996) !!! Bien sur ce n’était pas dans les mails qu’on nous avait envoyé et ce n’a pas été expliqué on l’a découvert en pensant que la clim était cassée ( la machine est cachée par le rideau comme par hasard).

C’est quand même 100¥ pour 90mn ( je parle de Tokyo en ETE donc il fait 38 la journée et 25 la nuit)

A part la nourriture moisie dans le frigo et les chaises toutes déchirées, la cuisine est presque agréable comparée à la salle de bain (mixte bien sur) dont la porte fait à peu près la moitié d’une porte normale donc on entre en crabe en essayant de toucher le moins possible les murs.
N’espérez pas poser votre gel douche quelque part sauf en hauteur sauf que… ce faisant vous voyez la peinture toute écaillée du plafond. Utiliser le rideau de douche euh non moi je n’aime pas quand j’ai l’impression qu’on s’est régulièrement essuyé les fesses avec… ben il est de couleur grise avec des trainées couleur caca !!!!
Bien sûr la machine évacue ses eaux usées OU ???? DANS LA DOUCHE !!!
Donc un petit plateau en bois vous permet de passer comme une passerelle au dessus des eaux sales quand vous allez aux toilettes. Ensuite vous pouvez vous laver les mains …. euh il faut revenir dans la cuisine vu qu’il n’y a pas de lavabo et pour tout miroir, pour nous les filles, un bout de miroir est posé sur une étagère.

vu que le miroir est haut comme le flacon !!!!
Malgré les super sites ou blogs en anglais et francais ( qui,comme par hasard, ne permettent pas de mettre des commentaires) il ne faut pas s’attendre à ce que le staff soit d’une aide quelconque:
! Ils ne sont pas au courant de l’état pitoyable de la chambre et des parties communes (pour que quelque chose moisisse dans le frigidaire il faut que le ménage ne soit pas fait très souvent)
! La fille de l’accueil me demande si ca va aller. « NON conn***!!! » ça ne va pas aller parceque je vais passer mon après midi à chercher un hébergement à Tokyo avec ma valise au lieu d’aller me balader. (n’espérez pas un remboursement non plus on a juste eu l’équivalent d’une nuit de clim)
Heureusement que ma copine et son fils avaient leur railpass ce qui  les a quand même obligé à faire l’aller retour Kyoto/ Tokyo tous les jours. Moi j’ai eu du bol  de connaître une super auberge a Asakusa ET qu’ils aient encore un lit de libre.
! Sinon à part la fille qui fait semblant de s’inquiéter 2 minutes, le staff se fout royalement qu’on ne soit pas satisfait de la chambre et va la proposer à d’autres voyageurs  qui, comme moi, crevés  par le voyage en bus de nuit et attendant des potes  ou ne trouvant pas d’autre endroit où passer la nuit vont se faire avoir.
Donc faites passer le message !! Parceque quand on  adore le japon et qu’on y voyage  on  n’a pas envie  de voir  son voyage gaché .

être malade au Japon


Quand on part en voyage on pense a son passeport, son appareil photo, sa creme solaire; si on est tres prevoyant peut etre quelques medicaments ou des pansements, bref on pense aux petits bobos. Dans des pays aussi safe que le Japon on ne pense pas a une assurance car, en dehors des tremblements de terre, on n’a pas de soucis.

Les gens qui n’en prennent pas vous disent:"moi je n’en prend pas et il ne m’arrive jamais rien!" ou " t’es bete tu l’as payee pour rien!!" (rire gras).

Sauf que quand dans l’avion on vous diagnostique une suspicion d’appendicite, que vous avez super mal et que vous ne voyez comme solution que vous faire operer sur place ou retourner illico en France on regrette…meme quand ce diagnostic est fait par des medecins gentils mais… specialistes du cerveau.

Quelques adresses qui peuvent servir a ceux qui arrivent a Kansai airport:

La clinique de l’aeoport. Elle est situee au niveau des vols interieurs donc au dessus de l’arrivee pour nous. Completement a gauche de l’etage a droite apres le lawson.L’avantage c’est qu’elle n’affiche pas complet, par contre seule une infirmiere parlait un peu anglais le medecin lui pas vraiment.
Pour une visite et des medicaments j’ai paye 5000 yen.Je suis sortie avec le conseil suivant: prendre les medocs pendant 5 jours et ensuite si je n’allais pas mieux aller faire une radio et penser a l’operation de l’appendice (GLOUPS)…

Le site du consulat francais de Osaka. Il comprend une liste des cliniques ou on a des medecins qui parlent francais ainsi qu’une page avec des phrases toutes faites en japonais.
Perso j’ai appele le numero d’urgence 090 37 14 82 89 et je suis tombee sur mR Duprat Tanimoto qui si je ne m’abuse est le consul (c’est son portable). Il a ete charmant.
Par contre le consulat ne peut pas aider davantage, a vous de vous debrouiller pour payer les frais. Normal MAis inquietant quand meme je dois dire.
N de tel normal du consulat: 06 47 90 15 05
           (C’est vrai que pour nous un 06 c’est un portable alors qu’au Japon les portables sont en 09)

La clinique Horikawa. Je les avait appele de l’aeroport et ils m’ont dit qu’ils m’attendaient. Prendre un taxi depuis la gare de Kyoyo, a peu pres 3000 yen.
Il y avait un medecin japonais parlant bien francais qui traduisait pendant l’entretien avec le medecin (on se serait cru dans Kekkon Dekinai Otoko sauf que c’etait beaucoup moins drole vu que c’etait moi qui etait malade).
J’ai eu droit a un examen (palpation) plus une prise de sang et un examen d’urine et j’ai attendu les resultats dans une chambre avec de petits lits tres confortables.
C’etait beaucoup mieux qu’a la clinique de l’aeroport au niveau du serieux des examens car, selon ma soeur qui est medecin, la palpation c’est assez foireux pour l’appendicite alors il vaut mieux confirmer avec des examens sanguins.
Bref on a exclu l’appendicite en fait (URESHIIII) par contre j’ai garde les medoc prescrit par le medecin de la clinique sauf un qui semblait inutile.
Cout total 11000 yen et quelques.

Bref ca peut se reveler tres couteux de faire des soins a l’etranger quand on n’a pas d’assurance .
Donc verifier AVANT de partir ( quand vous etes malade vous n’avez ni la force ni l’envie de le faire car ce n’est pas entre deux vomissements que vous allez appeler votre mutuelle ET avec le decalage horaire il faut attendre l’apres midi ici pour appeler en France) ce que prevoit/ demande votre mutuelle pour une prise en charge des soins OU un remboursement une fois en France.
Regarder si votre carte bleue visa ou autre vous couvre et noter les numeros de tel utiles comme celui du consulat.

Donc moi pour l’instant je reste au Japon… franchement ca m’aurait tue de devoir repartir tout de suite apres etre arrivee.

les bons plans au Japon


Quelques petites idées pour le Japon.
KANSAI AIRPORT.
Quand on arrive dans l’aéroport il y a un kiosque sur la gauche avec des infos sur les festivals et les expos importantes ainsi que des coupons de réductions dans certains magasins. C’est surtout pour ceux qui ont des notions de japonais mais les dates sont faciles à repérer et vous pouvez toujours vous faire aider ensuite à l’office de tourisme.
A noter que l’été certains temples sont ouverts en soirée avec des animations visuelles et/ou sonores.
COUPONS DE REDUCTION.
Plus qu’en France les japonais sont accros aux coupons de réduction ou cartes de fidélité. Il faut dire qu’on n’a pas besoin de trop attendre pour avoir des cadeaux ou des produits gratuits même dans les magasins high techh.
Si vous restez longtemps, un mois ça peut être intéressant.
MAGAZINES
Les magazines japonais sont beaucoup plus complets que nos guide occidentaux donc ça vaut le coup d’investir dans un magazine sur Kyoto par ex si vous avez qques notions de japonais.
Pour le Gion matsuri par ex ils donnent l’emplacement des Hoko (les chars) que l’on peut aller voir le soir et dans lesquels on peut parfois monter. Ils indiquent également l’itinéraire du défilé ainsi que les horaires de passage à des points précis et l’emplacement des estrades où on peut louer un siège.
Il y a un excellent mag gratuit sur Kyoto avec plein d’articles sur l’histoire de la ville, les festivals, les restaus et les magasins d’artisanat traditionnel, c’est KYOTO VISITOR’S GUIDE (ils ont d’ailleurs un site internet sur www.kyotoguide.com).
Ils sont financés par des pubs pour les restaus mais leurs articles sont vraiment excellents.
C’est tout jusqu’à mercredi quand je serai au JAPON. (happy me)

chantier écologique au Japon: une autre façon de voyager.


La 1ère fois que je suis allée au Japon en 1996 c’était pour faire un chantier écologique. A l’époque j’étais partie toute seule, sans parler la langue et j’étais un peu inquiète de me retrouver sans personne pour m’orienter  là-bas alors j’avais choisi cette solution.
 
J’étais partie avec une organisation: JEUNESSE ET RECONSTRUCTION dont voici le site          http://www.volontariat.org/
 
Franchement je n’ai pas regretté. J’étais partie dans la région de Kyoto dans un minuscule village avec un onsen, un hôtel de bains.
Nous étions un groupe de différentes nationalités:Turc, Grec, Anglais, Allemand, Américain, Français, Coréens et Japonais et nous faisions pas mal d’activités intéressantes ensemble. Comme nous travaillions dans un onsen le soir on pouvait y aller gratuitement tous les jours. Il y avait même un rotenburo (un bain extérieur) avec une vue imprenable sur la montagne.
 
Nous avions pu passer le week end dans une famille japonaise ce qui était une expérience vraiment intéressante pour un premier voyage au Japon même si la communication n’était pas forcément évidente.
 
Les années suivantes j’ai aussi fait d’autres chantiers. Mon meilleur souvenir est d’avoir participé à un matsuri (festival) pendant lequel nous avons porté un mikoshi (un autel portatif) en suivant les autres mikoshi pendant les défilés.
 
Parfois l’organisation laissait un peu à désirer et notre leader était un peu jeune mais c’était vraiment une excellente façon de rencontrer des japonais et de voir la vie japonaise de l’intérieur.
 
Maintenant je me tournerai peut être plus volontiers vers le WWOOF.                       http://wwoof.fr/

Végétarien au Japon (+ flashcards qui vont vous sauver)


Bon déjà une question: POURQUOI quand j’amène des gens au restau au Japon ils ne me disent qu’ils sont végétarien qu’au dernier moment, quand je suis en train de passer la commande par exemple grrrr Agressif ?
Cette semaine quelqu’un me disait que le Japon était dans la liste des pays dans lesquels il était difficile d’être végétarien. Je suis surprise et pas vraiment d’accord donc si vous êtes végétarien pur jus, et je confesse avoir bien ri en lisant certains sujets sur les végétariens au Japon dans les forums parceque ça castagne dur ne serait-ce que sur la définition de « végétarien », cet article vous aidera j’espère.
Où manger et que manger au Japon quand on est végétarien?
Dans les restaus de ramen il est souvent difficile de demander (même si on parle japonais) de quoi est fait le bouillon des ramen. En fait il est fait à base de viande dans la plupart des cas donc, si vous êtes vraiment à cheval sur vos principes, évitez.
Dans les combini = convenience store: les onigiri (boules de riz fourrées) sont souvent disponibles avec des algues ou de la prune salée dedans.
Onigiri (御握り; おにぎり), also known as Omusubi (おむすび, O-musubi),
Dans certains convenience store il y a un dessin sur les onigiri ce qui vous permet de choisir plus facilement.
Les sembei ces galettes de riz grillées devraient aussi vous convenir et il y a toujours plein de salades, de la salade de pommes de terre (souvent avec de petits morceaux de jambon dedans, à enlever) de la salade de gobo qui est une racine souvent mélangée à des algues.
Sinon on trouve de plus en plus de petites salades (souvent servies avec un oeuf ou un peu de poulet à enlever) et des petits plats de riz qu’on n’a plus qu’à chauffer et à mettre avec du kimchi (chou mariné coréen très épicé).
Pour les restaus de sushi, si vous allez dans un restau avec plateau tournant vous pourrez choisir des maki au concombre, des sushi avec de l’omelette dessus ou avec du natto (il faut aimer).
Cela veut dire que dans ma définition assez (peu) stricte du végétarianisme je ne compte pas le poisson… (ne pas taper).
Les Izakaya  (un type de restaurant qui sert de nombreux plats) ont aussi des plats de légumes comme les racines de lotus façon chips et des menus avec des images qui vous aident à choisir. C’est la même chose dans les restaurants de yakitori qui malgré leur nom  (« tori » veut dire « poulet »  et « yaku » « griller ») ne font pas que du poulet mais ont très souvent des légumes grillés délicieux: en général des petits poivrons, des champignons… et toujours bien sûr du riz.
 aides:
Ce site vous propose des flashcards à montrer pour dire ce que vous pouvez manger. http://www.justhungry.com/japan-dining-out-cards
Allez voir ce site donc je ne met qu’une seule flashcards mais vous pouvez les télécharger sur le site
 Le site propose différentes cartes comme pour les allergies ou intolérances au lactose.
Quelques bouquins pratiques pour s’aider (et pas que pour les végétariens d’ailleurs).
The original point and speak phrasebook PointJP dont la section « Japanese fast food » donne la liste des onigiri avec les kanji.
(on trouve souvent des oeufs de poisson, des algues, du poulet mayonnaise, de la prune salée etc…) Pour 100 /110y on peut tester pour repérer ce qu’on aime. C’est un peu une surprise ce qui peut être rigolo.
Un site très intéressant en anglais avec des photos de différents types d’onigiri http://greggman.com/japan/onigiri/onigiri.htm
 
 takana-kana TAKANA: légumes ou algues ça c’est à peu près sûr.
ume-chiri-men UME CHIRIMEN   Ume c’est la prune salée et un peu acide on en mélange de petits bouts avec le riz, miam. Parfois vous avez une prune entière dedans.
yaki-onigiri YAKI ONIGIRI: les onigiri grillés, pas mon préféré, un peu sec je trouve.
En parlant  de onigiri, voici 2 haiku que j’ai trouvé sur ce site :http://washokufood.blogspot.com/2008/08/onigiri.html
おにぎり屋鮭がぽつんと膝に落ち 
onigiriya shake ga potsun to hiza ni ochi
rice ball store …
a piece of salmon flake
drops on my knee   
Takashi 高司
転がった幸を探しににぎりめし
korogatta sachi o sagashi ni nigirimeshi
looking for the filling
that fell down …
rice ball

Itano Yohsiko 板野美子

onigiri-1 bye ! 

Médicaments qu’on peut emporter au Japon


Après une discussion très intéressante avec quelqu’un sur le forum du routard,quelques infos sur les médicaments que vous pouvez emporter au Japon surtout si vous êtes allergiques.
Quelques extraits
A1. You can bring any prescription medicine into Japan with you without any special

procedure on condition that

(1) you bring it only for your own use

(2) it is an oral or an external medicine, not an injection,

(3) it is not any prohibited drug such as Methamphetamine in Japan,

(4) it is not any especially controlled drug such as Narcotics in Japan,

(5) and its quantity is up to one month’s supply.

Attention aux injections  (visiblement seuls les kits sont acceptés) pour lesquelles vous aurez besoin de la traduction de votre ordonnance en anglais et également de demander un Yakkan shoumei. C’est un document à demander à l’avance en joignant un certains nombre de pièces.

A5. The following documents are required in order to apply for a “Yakkan Shoumei”.

1) Import Report of Medication (with your signature, and needed 2 copies only as to

this document), filled in the blank application form (See the “Application Forms”

attached.) according to the sample application document. (See the “Application

Forms” attached.)

2) Declaration (with your signature), filled in the blank application form (See the

“Application Forms” attached.) according to the sample application document. (See

the “Application Forms” attached.), so that your filling may coincide with the Import

Report of Medication.

3) Explanation of the Products, filled in the blank application form (See the

“Application Forms” attached.) according to the sample application document. (See

the “Application Forms” attached.)

Alternative documents, pamphlets by manufacturers and so on, can be accepted, if

they show the descriptions required in Explanation of the Products.

4) Copy of Prescription or Direction for medicines with doctor’s signature, by which

the Pharmaceutical Inspector can confirm the name and the quantity of each

medicine only for your own use clearly.

5) Document indicating Arrival Date and Place ( ex. Copy of Airline Ticket or Flight

Itinerary. )

6) Return Envelope with Japanese Postal Stamps required and with Address where

you want to receive a “Yakkan Shoumei”. (“Coupon –Réponse International” can be

accepted instead of Japanese Postal Stamps required, and Return Envelope needs

to have the length 14

23.5 cm (…)

En plus, selon votre aéroport d’arrivée, il vous faudra écrire à une adresse différente et il faut compter au moins 2 semaines pour le recevoir. 

Ne pas corriger le yakkan shoumei soi-même ce qui le rendrait invalide.

Bref, il vaut mieux s’y prendre assez à l’avance.

Plus d’infos sur le site de l’ambassade où l’on précise que vous pouvez apporter vos médicaments pour 1 MOIS. Si vous en avez besoin pour plus d’un mois il vous faut contacter les douanes japonaises.

http://www.fr.emb-japan.go.jp/visa/procedures.html

 

 

LOCATION DE MAISON A KYOTO


Location au Japon 2009
 
 
Après être allée plusieurs fois au Japon et avoir séjourné chez des copines, dans des auberges de jeunesse, des ryokans ou des minshuku j’ai trouvé l’année dernière une pub pour la location de maison. Malheureusement, quand on a regardé avec une copine vers février pour juillet août 2008, c’était déjà plein alors, cette année, on s’y prends à l’avance.
 
Avec Graz chan on a réservé une maison traditionnelle au centre de Kyoto pour un mois auprès de Voyageur au Japon et versé un accompte.
 
Comment se passe la résa, peut on faire confiance à ce genre d’agence, quels sont les avantages et ce que nous avons retiré de cette expérience?
 
Je mettrai en ligne le déroulement de notre projet en espérant que cela pourra servir à d’autres.
 
LA RESA
 
L’année dernière, ils ne s’étaient pas trop bougés pour me rappeler et cette année on a quand même dû insister mais une fois qu’on va en magasin c’est plus facile.
 
J’ai beaucoup utilisé Voyageurs au japon donc, à priori, j’ai confiance parceque pour ce qui est des billets d’avion et des railpass il n’y a pas de problème.
 
Pour les résa mieux vaut s’y prendre bien à l’avance, en gros on s’y est pris en septembre 2008 pour août 2009.
 
Le site de voyageurs au Japon http://www.voyjapon.net/
Le site est vraiment bien fait et donne envie d’y aller.
La suite (12/03/09)
CA Y EST !!! On a fini de payer la maison!!!  Tout se passe bien. On a eu un plan imprimé sur internet qui n’était QUE en kanji et donc pas très lisible mais de toute façon on a les coordonnées du house angel pour nous guider.
Grâce au magazine KYOTO WALKING GUIDE AND NOTE ’08 j’ai pu me retrouver plus précisément.
 Je conseillerais ce magazine à ceux qui se débrouillent déjà un peu avec les kanjis et qui veulent se promener de façon un peu différente en immersion dans la culture japonaise.
Ce qui est amusant c’est que dans les itinéraires les restaus, cafés et magasins à voir absolument sont indiqués. J’ai testé un délicieux restau de kare udon… en général on ne risque pas de voir des gaijins dans les restaus indiqués car il faut pouvoir se repérer avec les kanjis.
IL y a également des indications sur les temples ou autres sites intéressants.
Vous pouvez trouver ici: http://www.yamakei.co.jp/products/detail.php?id=911222 la liste des magazines de voyages édités par cette compagnie.
La suite 1/09/2009: Ca y est on est rentrées!! (snif) 
La location a vraiment été une façon différente de vivre le Japon, plus relax puisqu’on pouvait se lever et se coucher quand on voulait et cuisiner quand on voulait , même si au Japon on n’avait pas forcément envie de faire de petits plats vu qu’on trouve des menus (teishoku) pas chers et qu’au supermarché le soir les articles frais sont soldés, parfois a 50%, ce qui est très intéressant.
L’emplacement: On a loué la maison Rohji. 100% génial pour nous puisqu’on était près de Yasaka shrine et donc de Kiyomizu dera.
Le house angel était assez sympa, nous n’en avons pas vraiment eu besoin mais elle nous a bien expliqué des. petits détails comme le jour de sortie des poubelles ou l’utilisation des différents appareils de la maison. On est également passé par elle pour avoir une télévision.
Les petits bémols: vérifier que le dialogue se fasse bien entre Voyageurs au Japon et les japonais car il y a eu de petits couacs:
– Lors de l’installation on nous a demandé 1000 yen par personne juste POUR AVOIR LES DRAPS alors que Voyageurs au Japon nous avait parlé de frais de nettoyage mais payer pour avoir les draps !!!! ( en plus on avait une machine à laver)
=> pour l’instant Voyageurs au Japon se refuse à nous rembourser !!!
-On a demandé si nous pouvions avoir une télévision puisque nous parlons japonais et qu’ils nous semblait évident qu’il y en aurait une: 1000 yen de plus à payer.
Lors de l’installation il m’a été dit qu’il n’était pas nécessaire de payer MAIS lors du check out on m’a réclamé les 1000yen que j’ai refusé de donner.
Je trouve que Voyageurs au Japon est très content lorsque l’on vient payer la location mais après, s’il y a des problèmes, il n’y a PLUS PERSONNE pour les régler.
Mon amie qui est rentrée avant est allée les voir, vu qu’on avait déjà écrit un email du Japon mais ils ne m’ont pas contacté donc je trouve que leurs équipes ne font pas bien leur travail post location.
A part ce petit accroc on a adoré la location et on le refera !!!

Le point sur la chaleur au Japon en été


Je reviens sur la discussion intense que j’avais eu avec un internaute sur le forum du routard à propos de la chaleur et de l’humidité au Japon en été. Lui déconseillait carrément d’y aller à cette saison ce qui m’avait fait bondir (vu qu’il n’y va jamais en plus… bref je donne mon avis sur des choses que je ne fais pas…).
 
Qu’en était-il cet été? Surtout à Kyoto où je suis restée plus de 3 semaines et qui est une ville très chaude l’été et froide l’hiver puisqu’elle est située dans une cuvette.
 
Cet été il a fait 37° degrés une grande partie de juillet et août et il n’y a pas eu de période très pluvieuse comme souvent en juillet ou fin août les années précédentes. Cela tord déjà le cou à un des clichés: l’été il pleut (hé bien non pas cette année).
 
C’est vrai que la chaleur est une donnée à prendre en compte, comme souvent quand on part en Asie. Par contre le Japon est un pays très moderne où les moyens de transports sont climatisés (pas comme le RER à Paris hélas) ainsi que les restaurants (prendre une petite veste d’ailleurs car assis on a parfois un peu froid).
J’ai annulé ma dernière semaine dans un ryokan que j’avais trouvé pour prendre une chambre avec la clim et pouvoir bien dormir la nuit.
 
Je reste néanmoins sur mes positions, l’été est une période géniale pour profiter des matsuri (festivals comme le Daimonji) et, même quand il fait chaud comme les cafés restaurants, magasins et bus sont climatisés ainsi que de nombreux ryokans ou hôtels on supporte. J’ai d’ailleurs pu noter que les japonais avaient fait des efforts afin de ne pas abuser de la clim, quand on rentre dans les grands magasins comme Takashimaya on n’est plus glacé comme avant.
 
Un point à noter: si vous supportez mal la chaleur, si la nuit vous dormez dans une chambre avec la clim, vous supporterez mieux la journée suivante. Par contre quand on rentre dans sa chambre l’après midi et qu’on met la clim on a une grande flemme soudaine et envie de dormir.
 
Kyoto est également une ville très ombragée et il y a plein de temples ou sanctuaires entourés d’arbres et propices à une pause. Les bains sentos ou onsen sont également très agréables à cette période surtout quand il y a des bains froids (l’eau est glacée c’est divin).
 
A tester également, pour dire qu’on l’a fait, le sauna glacé…. c’est comme de rentrer nue dans un immense frigidaire… brrrrr
 
Beaucoup de français cette année à Kyoto !! Trop de gens qui vous fument dans la figure sans vous demander si ça vous dérange mais bon……