Archives du mot-clé tourism

Pourrons nous encore réserver par Airbnb japon?


Airbnb users face summer crunch as Japan seeks delisting of unlicensed lodgings

Les choses sont en train de changer pour Airbnb et le marché des minpaku (private lodgings services)  au japon. Des dizaines de milliers d’annonces sont en effet suspendues en attendant la régularisation des propriétaires de logements ce qui pourrait poser problème à ceux qui ont prévu de séjourner dans un appartement loué par Airbnb cet été.Les annonces non régularisées pourraient en effet être supprimées par le site. Selon un article de Japan Times 80% des annonces seraient supprimées.

La nouvelle loi oblige les loueurs à enregistrer leur bien auprès des autorités locales puis de passer une inspection de leurs locaux notamment pour des tests concernant les incendies et la sécurité. Ils pourront ensuite louer leur appartement ou maison 180 jours par an maximum et tenir un registre des invités (un peu comme les hôtels qui vous demandent déjà ou vous avez séjourné avant au Japon et où vous allez après). Les locations illégales pourraient recevoir des amendes allant jusqu’à  1 million de yen (avant l’amende n’était que de 30 000 ¥ donc l’augmentation est considérable).

Les gouvernements locaux pourront également imposer leurs propres restrictions. A Kyoto par exemple la personne qui gère le bien devra habiter à moins de 800 mètres du bien loué. Certaines zones résidentielles pourront être interdites de location pendant la semaine ou même totalement interdites afin de préserver des lieux traditionnels.

Certaines villes comme Osaka ont mis en place des équipes afin de vérifier que les locations sont bien conformes à la nouvelle loi.
les articles de Japan Times se multiplient à ce sujet. L’un de ceux que j’ai lu cite un employé d’un site spécialisé dans la location, 40 000 annonces ne seraient plus disponibles sur le site pour des locations dans tout le Japon ce qui risque d’avoir une grosse répercussion sur les réservations d’hôtels, généralement déjà tendues l’été.
La date fatidique est le 15 juin mais le regulateur ( Japan Tourism Agency) a annoncé que des suppressions d’annonces pourraient être faites avant.
“Many hosts on Airbnb already have a legal basis for hosting. Many are currently going through or finalizing the notification process, and we are on course to register tens of thousands of new listings in Japan in the months ahead,” déclare Jake Wilczynski, qui gère la communication du bureau asie de Airbnb. Pour les touristes les choses risquent de se compliquer, certains hébergements étant annulés et d’autres non. Les résidents qui ont parfois déposé des plaintes contre des locations illégales dans leurs résidences sont bien sûr plutôt pour.
sources : https://www.japantimes.co.jp/news/2018/06/07/national/airbnb-users-face-summer-crunch-japan-seeks-delisting-unlicensed-lodgings/#.Wx4bEdUzbcs

Plus de sites seront ouverts aux touristes visitant le Japon!


C’est une excellente nouvelle pour les touristes visitant le Japon car le gouvernement japonais a décidé de faciliter l’accès de 15 sites au Japon. Parmi ceux ci le palais impérial de Kyoto, le palais impérial (Tokyo), la banque du Japon (Tokyo) …

Certains sites comme le Kyoto Imperial Palace sont déjà ouverts au public mais avec une réservation obligatoire pour une visite guidée pendant la semaine. Ces visites seront maintenant aussi organisée le samedi. (le palais est ouvert au public 2 fois par ans, 5 jours au printemps et 5 jours en automne). Les quotas de visiteurs seront également augmentés et le chinois et coréen ajoutés aux langues disponibles dans les audio guides.

Parmi les autres sites la banque du Japon  BOJ head office à Tokyo (sans réservation à partir de juin), le Super-Kamiokande neutrino observatory dans la préfecture de Gifu, 1 000 mètres sous la surface (avec une réservation).

Le gouvernement ainsi cherche à augmenter le potentiel touristique de nombreux sites.

source:http://mainichi.jp/english/articles/20160326/p2g/00m/0dm/003000c

An app to help tourists in Paris / Une application pour aider les touristes étrangers à Paris


Welcome to Paris!

Ce sont les vacances et à Paris et, dans les rues, on entend toutes les langues. Voici une nouvelle application pour aider les touristes à Paris “Yes I speak touriste” qui a le soutien de la chambre de commerce de Paris et est disponible en 9 langues.

Cette application pour téléphone portable offre une carte interactive montrant des lieux comme des restaurants ou des hotels où on parle leur langue.

Les utilisateurs choisissent leur langue et trouvent des lieux où d’autres personnes parlent mandarin, arabe ou anglais.

En plus de l’application il y a un guide papier et un site internet.

Voici qui aidera les 46 millions de visiteurs dans la ville la plus visitée au monde -58% de ces visiteurs sont français et 42% étrangers.

Selon la chambre de commerce le taux de satisfaction de ces touristes était de 94 percent in 2014 mais tous les touristes ne sont pas satisfaits, seuls 58%  des japonais et 54% des chinois le sont, la sécurité reste encore un problème.

http://www.japantoday.com/category/technology/view/looking-for-japanese-speakers-in-paris-theres-an-app-for-that