Archives du mot-clé Tezuka

Tezuka Osamu : la découverte d’un manga encore inconnu


 

Ce manga de 19 pages avait été offert par Tezuka à un ancien camarade de classe qui l’a gardé pendant 60 ans. La société de production l’a retrouvé dans une librairie pour 37.000$. Tezuka production serait en train de réfléchir à une possible production de ce manga inconnu à ce jour mais dont les thèmes seraient des thèmes de l’après guerre.http://www.japanator.com/

Petite rappel: Tezuka Osamu 手塚 治 (1928-  1989) est un des grands mangakas japonais, le père entre autres de Astroboy (Tetsuan Atomu), Princesse Saphir (Ribon no Kishi), l’oiseau de feu/Phénix ,  Black Jack etc… un musée lui est consacré à Takarazuka près de Osaka.

Sa popularité naissante aux USA avait poussé les studios Disney a menacer les networks américains qui souhaitaient diffuser le Roi Léo ou Astroboy sur leurs chaînes. Quant au Roi Lion américain les ressemblances flagrantes avec le manga a poussé les avocats des studios Disney à invoquer le hasard et à dire qu’ils ne connaissaient pas l’auteur (?!)

Le nouvel animé du Studio Tezuka: La vie de Guskou Budori


Un petit article pour vous dévoiler la sortie au Japon cet été du nouvel animé de Gisaburoo Sugii, studio Tezuka production  : グスコーブドリの伝記 Guskou Budori  no Denki = la vie de Guskou Budori

ici: http://www.suzurankai.org/movie/guskobdoru/guskobudoru.html vous verrez des images ainsi qu’un résumé (en japonais)!

C’est l’adaptation d’un livre de Kenji Miyazawa qui décrit l’histoire d’un jeune homme dans les forêts du Tohoku (le nord de Honshu) dans les années 1920. Le tout jeune Guskou vit avec ses parents et sa petite soeur mais la sécheresse et de mauvaises récoltes le force à quitter sa maison et partir seul (mais je ne vous dirai pas pourquoi) pour survivre. Il rejoint un groupe de scientifiques d’un institut de recherche sur les volcans afin d’étudier le phénomène qui a conduit à son départ de chez lui.

 bizzarement tous les personnages sont des chats.

Je l’ai vu cet été et je crois que c’est la 1ère fois que je m’ennuie en allant voir un animé au Japon !!!! L’histoire est assez incompréhensible, certains pans sont complètement oniriques (du domaine du rêve donc) alors que d’autres non. Je me suis souvent demandé pourquoi certains personnages faisaient certaines actions et d’où sortait un personnage en particulier qui semble arriver comme un cheveu sur la soupe.

Bref j’ai été hyper déçue !

Un petit trailer pour vous montrer le style de l’animé: visuellement c’est ok.

Tatsumi l’animé


 le trailer (j’adore la voix choisie pour le personnage de Tatsumi)

Ca y est ! Ce soir je suis allée voir Tatsumi. 1ère réactions:

-déjà j’ai été attérée par la débilité des parents qui ont emmené leur enfants voir cet animé, parceque pour la plupart des gens animé japonais veut dire Totoro ou Ghibli bien sûr!!!  Les deux sont sortis à des moments différents (dont un vraiment très tard après plusieurs scènes difficiles,, sexe violence, morts et j’en passe). Pas très réactifs la maman et le papa et pas du tout informés (quoique UGC devrait vérifier qui rentre dans la salle aussi).

-j’ai aimé la construction de la narration mais les scènes restent souvent assez glauques. Effectivement le gekiga ce n’est pas du Ghibli!

Les scènes alternent entre vie de Yoshihiro Tatsumi et scènes tirées de ses mangas et au début ce n’est pas forcément clair mais c’était assez réussi.

– On entends du Osaka ben et c’était assez  marrant.

Pourquoi Tatsumi ? A cause du mangaka japonais Yoshihiro Tatsumi. L’anime nous fait découvrir le Japon occupé de l’immédiat après-guerre et la passion du jeune Tatsumi pour la bande dessinée deviendra finalement le moyen d’aider sa famille dans le besoin.

On verra sa rencontre avec son idole Osamu Tezuka, le célèbre mangaka  (Qu’Allo Ciné compare à Disney ce qui me donne juste des idées de meurtre quand on sait que Le Roi Lion est pompé sur le manga de Osamu Tezuka mais bon ce n’est pas grave quand on écrit pour un public un peu inculte… qui ne connait pas Tezuka de nos jours ?!!)  .  Tatsumi va remettre en question le manga qui n’offre aux enfants que des scénarios et des dessins au contenu mièvre et sot. En 1957, il va inventer le terme gekiga (littéralement « images dramatiques »), développant ainsi une nouvelle forme de manga destinée à un public adulte.

Et c’est peut être pour ça qu’il y a un avertissement disant que certaines scènes peuvent heurter le jeune public quoiqu’en regardant les trailers c’est sans doute à cause des scènes montrant les effets de la bombe nucléaire au Japon.

Mais si voilà les vidéos. Une interview de Eric Khoo sur le making of  dans lequel on voit la technique utilisée pour ce qui est moins un animé q’une BD animée.

vampire japonais


La nuit d’Halloween approche alors je voulais partager avec vous ce petit bijou que j’ai découvert sur mon CD des musique de Osamu Tezuka. POur ceux qui ne connaitraient pas Tezuka est LE grand mangaka japonais … celui du Roi Léo (que Disney a copié avec le roi Lion), de Princesse Saphir (Ribon no Kishi), de Black Jack etc…

J’étais très surprise de découvrir cette vidéo qui mélange film et animé. Le manga original est de Tezuka. J’adore la chanson ! バンパイヤ Vampire

Un petit bonus Vampiresque pour ceux qui ne connaitraient pas Rosario to Vampire.