Archives du mot-clé stress

Shinrin yoku: le bain de forêt!


Nous on appelle ça la sylvotherapie mais l’idée est la même, un bain de forêt pour réduire notre stress et nous reconnecter avec nous-mêmes. On parle de cures végétales car la forêt est un lieu régénérant surtout pour les citadins stressés. La sylvothérapie est une une méthode douce qui repose sur l’idée que le contact physique avec les arbres et leurs énergies apportent un bien-être physique et mental.

Les arbres communiquent entre eux, la science a même découvert que les arbres se préviennent de l’arrivée d’animaux qui mangent leurs feuilles et agissent en conséquence en rendant leurs feuilles trop amères donc pourquoi ne pas tenter de se connecter ? Mais nous on ne les attaque pas, on tente de capter leur énergie.

La définition de  « shinrin-yoku », est forest bathing (littéralement « bain de forêt » ), visiting the woods to soothe oneself mentally . On retrouve les kanjis 森林浴. Il est  reconnu comme thérapie médicale par le gouvernement japonais depuis 1982.  

Dans « Shinrin yoku, L’art et la science du bain de forêt » (First), le professeur en médecine Qing Li, expert mondial en sylvothérapie, explique que les arbres libèrent des phytoncides, des huiles naturelles qui leur permettent de se protéger des bactéries, et quand l’homme les respire dans l’air de la forêt, ces molécules renforcent ses défenses immunitaires, font baisser sa tension artérielle et augmentent ses heures de sommeil. »

Dans le bain de forêt on pratique le « tree hug », ou câlin avec un arbre.    

 

shinrin yoku, forest bathing,

L’aéroport de Nagoya a un petit plus: un sento!


Les aéroports cherchent à nous déstresser ! On doit parfois arriver 3h à l’avance, on fait la queue, on stresse et parfois on peut rater son avion à cause d’une queue mal organisée dans laquelle on recule au lieu d’avancer (qui a dit Roissy??, ben c’est moi je crois). Et je ne parle pas de Dubai avec des hommes qui refusent de vous laisser vous asseoir alors qu’ils monopolisent 3 places …

Certains font mieux avec des espaces massages, des espaces où l’on peut s’allonger (départ de Kansai Airport) mais l’aéroport de Nagoya (qui, oui, accueille des vols internationaux) vous offre mieux: un SENTO (c’est à dire un bain, mais pas alimenté par une source thermale naturelle comme un onsen).

C’est ce que je découvre juste avec ce super blog écrit par ce qu’on appelle un « onsen freaks » un accros aux onsen ou onsen master comme il s’appelle lui. http://hotspringaddict.blogspot.fr/2012/10/enjoying-japanese-bath-at-nagoya-airport.html

(attention: il y a des hommes nus… mais bien cachés quand même, on est au Japon, et, non, pas de Abe Hiroshi ou Ken Watanabe hélas )

 Fuu no Yu: le bain du vent?

Au menu: des bains chauds, un bain glacé (mon préféré après 39° à Kyoto), des bains avec jets massants et bulles, un sauna en bois naturel, et des sièges extérieur (?). Ca donne envie de se baigner en regardant décoller les avions, non?

En plus le sento est en plein milieu du terminal donc pas besoin de se trimballer loin et on est tout propre pour partir. L’entrée coûte 1000 yen mais je pense que ça les vaut largement.

J’adore le train direct et si pratique pour Kansai Airport depuis Kyoto mais là je suis assez tentée quand même, et vous?