Archives du mot-clé Sadaharu Aoki

le test du matcha: Dalloyau contre Sadaharu Aoki


Un petit test comparatif entre 2 desserts au matcha: les pains au raisins (vu que Sadaharu Aoki ne fait pas de pains aux raisins en ce moment j’ai remplacé par un de leurs croissants).

C’est en faisant un petit tour chez Dalloyau (dont j’ai adoré leur macaron au caramel au beurre salé) que je suis tombée sur ce pain aux raisins au matcha.

Dalloyau

bon visuel, aspect bien vert.20151111_122600_resized20151111_122614_resized

Par contre le goût est décevant: OU EST LE GOUT DU MATCHA? on le cherche désespérément jusqu’à la fin.

Sadaharu Aoki : ne fait plus de pains aux raisins en ce moment du coup j’ai comparé avec autre chose! un croissant (du coup on a moins l’apport de sucre extérieur)

Le test de la couleur est sans appel: 1 point pour Sadaharu Aoki (la couleur est plus celle du matcha puisque lorsque vous voyez écrit « thé vert » ce n’est pas la même chose que « matcha » !!!!

matchacroissant

j’ai pris la photo le soir alors elle ne rend pas assez justice à ce vert intense…mais je n’ai pas pu attendre jusqu’au petit déjeuner le lendemain.

J’ai trouvé le goût subtil mais plus présent que dans celui de Dalloyau.

En conclusion le grand gagnant est Sadaharu Aoki, je reviendrai volontiers chez Dalloyau mais pour leurs macarons pas pour leurs desserts au matcha.

Macaron au wasabi de Sadaharu Aoki.


Je ne suis pas au Japon MAIS j’ai des macarons de Sadaharu Aoki. Le macaron au wasabi est doux et pourtant on sent bien le goût du wasabi.

wasabiwasabi1wasabi2

A faire: un blind test avec tous les macarons au thé vert : matcha, genmaitcha, sentcha (il a une couleur brune et est plus facile à repérer) et glissez y un macaron au wasabi !!!!

Sinon je vous conseille de le manger en dernier mais il ne vous fera pas pleurer.

Le café Sadaharu Aoki – Port Royal!


En ce matin pluvieux j’ai fait un petit tour au Café Sadaharu Aoki boulevard de Port Royal.Au menu, un crème bien chaud pour accompagner mon croissant au matcha et, pour la gourmandise, un éclair au matcha.

Image

Image

Un lieu épuré et très clair (ce qui vu la pluie qui tombe et le temps gris est quand même un exploit), un menu épuré également mais il y a tout les gâteaux, des cafés, des thé bien sûr, pas de matcha au lait hélas.sadaharu3

On s’installe sur de petites tables blanches que la jeune femme qui nous sert nous propose immédiatement de réunir pour être 4 (le service est impeccable). Bref j’ai été conquise par le lieu. Il se situe juste en dessous de l’hôpital du Val de Grâce, une rue que je trouve pourtant assez vide et qui ne m’attire pas d’habitude.

Port Royal Métro Port Royal ou Gobelins.

C’est un lieu tranquille et qui n’est pas encombré par la foule donc c’est vraiment agréable. A tester (promis je vais y revenir pour refaire de plus jolies photos mais je suis toujours un peu mal à l’aise de mitrailler partout dans les pâtisseries)

http://www.sadaharuaoki.com/boutique/paris-fr.html

 

 

1 semaine de Japon à Paris- NEW:été 2015


Le Japon vous manque à vous aussi ?   je remet à jour cet article de 2014 pour ceux à qui le Japon manque et qui ne peuvent pas y aller. Tous les jours je vous propose de faire quelque chose ou d’aller quelque part qui vous rappelle le Japon. Pour une dose massive de Japon vous pouvez tout faire en une journée!

Jour 1:

– Un petit déjeuner ça peut se japoniser surtout si on va dans la pâtisserie Sadaharu Aoki  56 bvd de Port Royal ou rue de Vaugirard. (7€ pour 5 macarons : 2 matcha, 2 genmaitcha [thé grillé], 1 wasababi.) La boutique de Port Royal avec ses petites tables et son chocolat chaud au matcha m’a séduite .

20130625_152415

Bilan: j’adooore le thé ça se voit non? Vous pouvez commencer par le wasabi car le goût est vraiment très doux et ça ne va pas vous empêcher de sentir les autres saveurs. J’adore les macarons de Sadaharu Aoki.

le + : Le service vraiment impeccable des boutiques Sadaharu Aoki vous plongera directement dans le Japon. Si vous résistez aux éclairs au thé vert c’est que vous n’êtes pas humain, moi je craque direct.

le –: c’est clairement le prix, on ne va pas manger des éclairs au matcha tous les jours.

-L’après-midi: Après Saint Lazare c’est aux Halles qu’a ouvert une boutique MUJI.  Une grande boutique toute en bois avec des meubles, des vêtements et tout ce que Muji peut proposer pour japoniser votre intérieur.

Jour 2:

– J’avais initialement testé WAKABA rue de l’exposition 7e mais je n’ai pas été conquise donc à la place je vous propose de réserver un des toutes petites tables de SOMA 13 rue de Saintonge 3e.

J’ai adoré leurs plats (on a partagé alors on a pris 2 plats par personne sur la carte et un dessert), de la tempura, du poulpe au wasabi et plein d’autres. A refaire.

le +: d’abord les plats mais ensuite il vous faut descendre aux toilettes elles sont top. Entièrement peintes en noir et éclairées par des petites bougies elles sont « très chic » (en français dans le texte). Attention l’escalier aussi est peint en noir donc ne vous cassez pas la margoulette.

le –: euh????? Ah oui plus de 4 c’est pas possible les tables sont toutes petites. Pensez à réserver car à midi le week end il y a du monde.

Jour 3: 

-le midi c’est un restaurant de onigiri ou omusubi c’est d’ailleurs son nom: Mussubï. Il est  dans le 10e arr 89 rue d’hauteville (Métro poissonière ou Gare du Nord) et pour y aller c’est un peu compliqué car il n’est ouvert que du lundi au vendredi à midi de 12h à 15h. Ils font parfois des activités le soir.

mussubi

mussubi1

mussubi4

le lundi on peut également tester le Mussubi Burger mais moi j’y suis allée un mercredi

les +: franchement j’ai adoré même si le lieu est tout petit. Déjà ce que l’on a dans la bento box est vraiment comme sur les photos et la boite elle-même est vraiment très jolie . On choisit ses accompagnements pour moi ce sera avec boulettes de boeuf à la japonaise et konnyaku avec du tofu avec un dessert un gâteau au thé vert.bentobox2

bentobox

bento box1

les –: franchement à part que c’est loin de chez moi je ne vois pas ^^

-En 2014  Amorino avait sorti un délicieux parfum de Yuzu (le yuzu est un agrume citronné) (oui c’est japonais alors ça compte ^^) à voir s’ils le refont cet été.

-J’en profite pour vous signaler une papeterie qui a beaucoup de choix juste à côté de l’opéra Le Carré d’Encre.

http://www.lecarredencre.fr/ (ils ne font pas QUE des timbres mais ont toute une gamme de carnets, un peu d’accessoires pour le scrap avec du papier et quelques tampons et des kimi dolls)

Ils ont également toute une collection de carnets Paperblanks. Je vous signale la collection japonaise dont les couvertures reproduisent des laques japonaises notamment la version Karakusa qui est sublime! karakusa

-L’après midi vu que j’étais sur place j’ai décidé de faire un tour rue de la Michaudière pour un petit karaoke japonais chez KOBA! Et je m’en suis donné à coeur joie  Par contre il fait frais en bas donc prenez une petite veste.

Jour 4:

-A midi: vous avez dit grignotage? Oui mais grignotage japonais alors des POCKY au matcha et un peu de thé au lait chez Ace Mart.

-Le soir: mon restaurant préféré reste RENGUE!  31 rue de la Parcheminerie Paris 5e, tout proche de la Sorbonne ou de la Fontaine Saint- Michel. Rengue est une izakaya c’est à dire un restaurant qui sert toutes sortes de petits plats.Ils ont été hyper gentils en plus quand j’y suis allée le jour de la Saint Valentin sans réservation on a quand même eu une table.

http://www.lefooding.com/restaurant/restaurant-lengue-paris.html.

rengue1

Les +: TOUT: le lieu avec ses petites tables noires très chics, la cave voûtée où il n’y a que deux tables plus grandes propice aux bavardages, le service impeccable et surtout les plats! Oubliez les sushi. Les portions sont petites (c’est une izakaya) donc on peut prendre plusieurs choses et goûter à tout. Ils ont un Chu hai délicieux (mélange d’alcool et de jus de fruits). Sortant de la rue de la harpe avec tous les restaurants à touristes c’est une découverte.

Le –: Pour moi il n’y en a tout simplement pas ^^ . J’adooore!

Jour 5:

-le matin je passe à la MCJP. Sous ce sigle on reconnait la Maison de la Culture du Japon. J’ai testé certains de leurs ateliers notamment un jeu de reconnaissance des encens (la mue de la cigale en japonais)! Lors de ce jeu vous devez reconnaître quelle senteur est différente des autres (5 senteurs 1 seule différente comme dans le Dit du Genji on vous demande de reconnaître le prince Genji).

Au rez de chaussée c’est la boutique. Relativement chère mais vous y trouverez de nombreux livres, de la céramique et les fameux porte encens qui sont super beaux !!!

– On peut y passer l’après midi pour un ciné ou une expo.

Jour 6: 

-Je vais tester Waraku 33 rue Rousselet 7e, Métro Vaneau ou Duroc, fermé le lundi et mardi. Pour le déjeuner 12h-15h, salon de thé 15h-19h.

Ils font des warabi mochi des mochi de fougères recouvert de Kinako. Les mochi sont des gâteaux de pâte de riz très molle ils sont parfois fourrés à la pâte de haricots rouges.

-http://walaku-paris.com/menu_fr.html

-Le soir: je n’ai pas finalement tenté JIN et son menu à 150€ donc je vous propose une autre adresse qui m’a ravie YUZU  33 rue de Bellechasse 7e(Métro Solferino) et son menu bento à 50€.

Le +: service impeccable, on a été surpris par la façon dont ils versaient le sake en le faisant déborder (exprès) dans la petite tasse en bois entourant le verre ^^. J’ai adoré le menu: des sashimi et sushi délicieux, tempura et unadon également et un bon dessert.

yuzu

Le –: je n’ai pas pu tester la carte vu qu’on a pris le menu mais les plats me faisaient vraiment envie sinon aucun bémol. On est même restés à bavarder après manger.

yuzu1

Jour 7:

-le midi: Un autre restaurant japonais que j’ai testé c’est Blueberry rue du Sabot Paris 6e. Un restaurant de sushi, maki et autres California roll mais les descriptions parlent de fantaisie japonisante ce qui me tente bien avec des noms comme Rackham le Rouge (tempura de crevette, thon mariné, truffe, concombre, mayonnaise épicée, ciboulette et œufs de poisson volant) et Little Miss Yuzu (tataki de saumon, framboise, mangue, ciboulette thaïe et écorce de yuzu).

C’est vrai que les maki sont super originaux et nous on s’est régalé. Attention à la serveuse qui vous colle les uns près des autres même quand la salle est vide ^^

-les +: j’adore la salle très claire et ses lampions et c’est franchement bon! Nos préférés (vu qu’on a testé à deux) Unagiiiiii (un délice unagi et tempura de crevette) et La geisha de la rue du sabot (petite crêpe avec saumon et sauce délicieuse).

maki1

(gauche) unagiiiii maki

un maki avec du yuzu je crois que c’est central park, très frais (droite)

-les –:  la tartelette myrtille thé vert (parce que vu sa taille je n’appelle pas ça une tarte) bonne mais c’est du thé et pas du matcha donc un peu fade. L’umeshu mais je ne l’ai pas trouvé génial.

Le soir : malheureusement le BAR A SAKE  3 rue Valette 5e. n’est plus mais on le regrette et j’espère vous proposer un équivalent bientôt. a gauche du tofu, du thon (divin aussi) – un des plats à partager.

 

le wasabi !!! ワサビ/ 山葵


Le wasabi (non je ne parle pas du film avec Jean Reno et Ryoko Hirosue même si j’adore ) est une plante  ワサビ /山葵.

On l’appelle souvent le raifort japonais. On utilise la racine qu’on rape (d’après une amie japonaise au début on la rapait avec un morceau de peau de requin car cette peau est très abrasive) et on trouve également des tubes de pâte de wasabi.

La façon la plus courante de découvrir le wasabi est lors d’un repas au restaurant japonais. On pose en effet un peu de wasabi entre le poisson et le riz dans les sushi lors de leur préparation et, lorsqu’on prend des sashimi, on a une petite boule de wasabi qu’on peut diluer (ou non) dans la sauce soja.

Au Japon on trouve de toutes sortes de plats avec du wasabi ou de produits dans lesquels il y a du wasabi. Par exemple les ワサビセンベエ wasabi senbei (ces galettes de riz avec une bonne dose de wasabi), la glace au wasabi (ça c’est infect) ou plus récemment chez Sadaharu Aoki à Paris les macarons au wasabi (et ça c’est divin, pas trop fort mais avec le goût très reconnaissable du wasabi).

Ce site pour les amateurs de wasabi (wasabi matsuri, matsuri senbei http://washokufood.blogspot.com/2008/07/wasabi.html )

Tout aussi récemment des chercheurs japonais ont découvert une autre utilité à cette plante : on peut l’utiliser dans des détecteurs de fumée afin de réveiller les gens en cas d’incendie.

En général il est difficile de réveiller les gens avec des odeurs car la zone du cerveau qui gère l’odorat est aussi en sommeil. Mais une substance chimique du wasabi a des propriétés stimulantes, deplus, en cas de disfonctionnement de l’appareil, cela n’aurait aucun effet nocif sur l’homme.  Un détecteur au wasabi permettrait aussi aux personnes sourdes ou âgées de se protéger.

http://www.japantimes.co.jp/text/nn20111028f2.html   

 et wasabi kitty bien sûr

Si vous aimez les sensations fortes vous pouvez tester les Wasabi gumballs

http://www.thinkgeek.com/caffeine/wacky-edibles/a804/

Häagen-Dazs lance un parfum thé vert en France (et c’est pas bon)


Ne nous méprenons pas! Je suis une fan du thé vert sous toutes ses formes , des Pocky (je la refais: Pokiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!)  au matcha en passant par la glace au thé vert (voir couleurs du Japon: vert) avec des dango, le kakigoori, le chocolat au thé vert et le cake au matcha avec des pépites de chocolat blanc et des framboises sans oublier les merveilleux éclairs au thé vert de Sadaharu Aoki.

Depuis des années je profite de tout ce que le Japon a comme produits au thé vert , par ex le matcha float , ou encore le matcha frappucino de Starbucks (kuriimu nashi de = sans crème merci) et que nous n’avons pas (encore?) ici.

 le matcha avec une boule de glace vanille c’est délicieux (le mélange amer et sucré = miam)

Donc, comme tous les fans de matcha, j’attendais de pouvoir déguster les glaces au thé vert en France et, ce soir, je suis tombée sur le parfum thé vert chez Häagen-Dazs près de Pyramides.                                        QUELLE DECEPTION !!!

Le parfum n’a rien à voir avec le goût du matcha et est mélangé à un sirop d’hibiscus (mais POURQUOIIIIIII ????) sucré et assez écoeurant.

L’ensemble est volontairement (trop) sucré sans doute pour plaire au goût américain et n’a rien à voir avec le matcha qu’on trouve en Asie.

snif !!!

Mais pour tout ceux qui vont aller en Asie (vu que je l’ai trouvé au Japon et en Chine et que je suis à peu près sûre qu’il existe en Corée du sud)  la glace au thé vert est délicieuse, il y a même un parfum matcha cookie chez Häagen Dasz (c’est bête qu’ils aient sous estimé notre intérêt pour le vrai matcha en France).                              なめる な!!

Pour ceux qui aiment ne manquez pas ma recette du cake au matcha avec des framboises et des pépites de chocolat blanc.

Faire sa glace au thé vert soi-même c’est très simple: Vous achetez une glace vanille et de la poudre de thé vert comme il y en a chez Kioko . Vous soupoudrez un peu de poudre de thé vert sur la glace et vous mélangez bien! Comme ça vous avez le VRAI goût du thé vert.

Et si vous allez à Kyoto (qui selon ma copine Hiromi est la ville où on mange le plus de thé vert ) vous pourrez déguster la nouvelle glace Morinaga enrobée de chocolat blanc avec un coeur de chocolat blanc aussi.

A Paris il suffit d’aller chez Toraya (le salon de thé japonais près de la Concorde) pour déguster une vraie glace au thé vert ou chez Sadaharu Aoki pour manger des gâteaux, des macarons (leur dernier au wasabi est sublime)

http://www.sadaharuaoki.com/boutique/paris-fr.html  Ils ont des nouvelles boutiques !!! Ne ratez pas leurs macarons. Plusieurs parfums de thé.

http://www.toraya-group.co.jp/paris/paris/index.html j’adore leur chocolat chaud au matcha

miam

Après un mail à Häagen-Dasz voici la réponse de leur service client : Malheureusement ce produit n’est pas distribué en France et n’est donc pas disponible. Il n’est par ailleurs pas prévu qu’il le soit. Nous prenons note de votre remarque et la transmettons au service concerné.

Bref on va garder leur sirop trop sucré sans avoir droit au vrai goût car nous ne sommes pas considérés comme des consommateurs avertis??? On doit se contenter de goûts préfabriqués qui marchent au States ????   Kusooo !!!!

Sinon: petit avertissement:

Ne vous laissez pas abuser  par des dénominations « thé vert » qui ne seraient pas du thé vert japonais matcha mais du thé vert  (donc beaucoup moins fort en goût et …. moins cher ) . Je pense notamment à un restau coréen que j’aime beaucoup mais dont les desserts ne sont pas faits sur place (mais livrés par un patissier) et ont un goût de thé… mais pas de matcha.

On voit généralement à la couleur si le gâteau est plus ou moins fort en matcha.

Sadaharu Aoki pâtissier japonais


 Connaissez vous les délicieux desserts de Sadaharu Aoki? C’est un pâtissier japonais qui a plusieurs boutiques à Paris.
En ce qui me concerne je préfère les éclairs au matcha qui sont à se rouler par terre mais il y a aussi des macarons au matcha ou au wasabi, à la prune salée qui sont divins. (ben oui je ne suis pas matcha chan pour rien j’adooore le matcha) et aujourd’hui j’ai même testé un macaron au wasabi. C’était très fin, pas trop fort, simplement délicieux.
Adresse: Dans le 6e en face de la Catho rue de vaugirard!