Articles Tagués ‘restaurants’


Je passe sur « de tout temps on a mangé de la terre » … (ah bon?) C’est pour ça qu’on parle de « cuisine du terroir alors???? »

C’est dans le quartier de Gotanda à Tokyo que vous pourrez aller pour tester la “tsuchi ryouri” (soil cuisine) dans le restaurant Ne Quittez Pas où officie le chef Toshio Tanabe.

ne-quite-pas-02 “Soil Soup of Vegetables and Bouillon

Bikkuri Tsuchi”  pomme de terre et truffe    Eating Soil?! Try Soil-based Cuisine at French Restaurant “Ne Quittez Pas”    

Soil Crème Brulée pour le dessert (soil = terre) ne-quite-pas-06

Qui veut aller goûter avant moi? J’avoue que j’ai un léger doute !!! 6500 yen ça va mais le goût. Je prendrais le champagne à la pastèque ça je suis sûre d’aimer ^^

Address : 3-15-19 Gotanda, Shinagawa-ku, Tokyo
Nearest Station : Gotanda
TEL : 03-3442-2382

leur site: http://www.nequittezpas.com/index.html
source: http://tokyogirlsupdate.com/guide/ne-quittez-pas

Publicités

image

J’ai beaucoup aimé ce restaurant sous la gare de Kyoto. Un côté trendy, des tables en bois, de la déco naturelle et, comme très souvent au Japon, des casiers sous les chaises pour qu’on puisse poser son shopping sans que les sacs traînent par terre. Petit bémol pour la musique d’ambiance que je trouve toujours trop forte au Japon.
Côté nourriture un délicieux tataki de thon (à moitié cru et juste cuit par le riz chaud) qu’ils ont fait sans avocat pour moi. En boisson un squash gingembre et miel décoré de quelques morceaux de feuilles de shiso et un petit dessert juste pour goûter avec 3 mini boules de pâte frites avec une boule de glace matcha.
Ca aussi ça avait l’air bon.
image

Mon choix final le « katsuo tataki » mais je déteste l’avocat.
imageimage

La boisson est un miel avec des morceaux de gingembre sur lequel vous versez une limonade, c’est délicieux! Les petits morceaux de feuilles de shiso apportent un petit goût en plus.

image


Je suis tombée la dessus et j’avais un peu de mal à comprendre si on mangeait en compagnie de gens déguisés en kaiju (en monstres comme Godzilla) heureusement en fouillant un peu j’ai trouvé un article de otaku sur ce restaurant donc voici exactement comment ça se passe:

Get Drunk with Kaiju at This New Japanese Bar Welcome to Kaiju sakaba!

Quand on dit « kaiju » on pense à Ultraman, au monstre crabe Baltan Seijin, ci dessus et autres Godzilla, pour ceux qui ne peuvent pas réserver la chambre Godzilla à Tokyo (voire post précédent)

la déco inspirée par les kaiju avec quelques variantesGet Drunk with Kaiju at This New Japanese Bar

Get Drunk with Kaiju at This New Japanese Bar   Get Drunk with Kaiju at This New Japanese Bar

Get Drunk with Kaiju at This New Japanese Bar sympa la table, ça vous donnera des idées de déco à la maison.

Get Drunk with Kaiju at This New Japanese BarGet Drunk with Kaiju at This New Japanese Bar

certains ont même oublié des choses!

Get Drunk with Kaiju at This New Japanese Bar la bocca della verita un peu adaptée

Ce restaurant à thème ne sera ouvert que jusqu’au printemps prochain, il se trouve juste en face de la gare de Kawasaki

la nourriture est bien sûr aussi à thème

 

 

En partant vous pourrez acheter des goodies

 etc…

leur site officiel (en japonais)http://www.kaiju-sakaba.com/

sources:http://www.kaiju-sakaba.com/

http://kotaku.com/get-drunk-with-kaiju-at-this-new-japanese-bar-1542919431


Things that French people do with their chopsticks!

Hier je suis allée chez Rengue (ça commence bien non? Oui je suis ENCORE allée chez Rengue). Ca commençait mal parce que mon binôme n’avait pas réservé et qu’on nous a gentiment dit qu’il n’y avait pas de table disponible alors on est partis vers un autre japonais… qui, je le savais, serait sûrement un chinois faisant des sushi…

MAIS soudain on nous parle, c’était la serveuse qui nous avait rattrapés pour nous dire qu’en fait on nous faisait une place pendant 1h30. C’était comme au Japon, absolument génial.

Le repas a commencé et là j’ai découvert que j’étais devenue une terroriste des manières japonaises! (vous savez en anglais on parle de « grammar nazi » pour les gens qui sont hyper stricts sur les règles de grammaire mais en français le terme « terroriste » est plus explicite je trouve.)

Je m’explique: mon binôme avait une fâcheuse tendance à « touiller » dans le plat avec ses baguettes et à retourner tous les morceaux dans le plat pour voir ce que c’était, ce qui est juste dégoûtant…. Donc je vous suggère de mettre vos morceaux dans la petite assiette qui vous est donnée et de ne pas toucher un morceau si vous ne le prenez pas.

J’ai eu largement le temps et relever tout ce qui me semblait soudain insupportable et j’ai tenté de lui expliquer que ce serait mal vu au Japon (mais je pense qu’en fait c’est très mal vu même ici) et que ce serait bien de faire un petit effort quand il serait au Japon (ou s’il veut que je remange en face de lui).

on ne touille pas dans le plat avec ses baguettes

si on touche un morceau avec ses baguettes c’est parce qu’on va le manger (surtout quand on a dit en début de repas qu’on a la grippe hein?!)

on ne pose pas les morceaux DANS son bol de riz (sauf si on est un fan du « Goût du riz au thé vert » film inoubliable de Yasujiro Ozu -avec cette scène que j’adore dans laquelle la femme qui croyait son mari mort dans un accident d’avion lui fait la cuisine au lieu de laisser la bonne le faire et le laisse manger tout dans son bol alors qu’elle le traitait de malpoli « gehin » lorsqu’il le faisait auparavant, c’est très touchant) Ceci dit le « ochazuke » ce n’est pas vider son assiette de viande dans son bol de riz.

on ne propose pas non plus à sa voisine de finir son bol de riz (tout mélangé avec riz viande et légume dans le bol… surtout que je vous rappelle qu’on a la grippe).

– Idéalement on n’agite pas ses baguettes dans tous les sens en parlant (ici je fais mon autocritique car comme je parle beaucoup avec les mains ça m’arrive aussi… pardon… pardon, snif)

-Si on peut l’éviter on évite de terminer le repas avec du riz partout sur la table, en posant son verre de vin -qui fait des taches- sur le menu en papier.

– bien sûr on ne plante pas ses baguettes dans le bol de riz (cela rappelle les rites de prière devant les autels des ancêtres) mais ça je l’avais précisé avant…  ouf!

Certains sont plus que des fautes de bonne conduite mais rappellent les rites mortuaires comme se passer de la nourriture de baguette à baguette ou planter ses baguettes dans le bol de riz!

Vous avez évité ces écueils, un petit « gochisoo sama deshita » (it was a real feast/ c’était délicieux) pour terminer et vous serez encore plus appréciés.

 J’adore quand il tient les manches de son kimono pour qu’elle ne les mouille pas. Ils sont trop mignons, on dirait un jeune couple.


Un futur lieu culte?

Fan Actuel

A quelques jours de la Saint-Valentin, une idée de restaurant romantique pour y emmener votre moitié…

Enfin, à condition que la moitié et vous-mêmes soyez branchés Guerre des Etoiles et autres geekeries.

Quand on m’a montré des photos de ce nouveau restaurant situé rue Dante (à deux pas des magasins Album dans le quartier de Saint-Michel), la fangirl en moi a fait « Squee! On y va quand? ». En effet, la déco très réussie de l’Odyssey donne vraiment l’impression d’être un mess de l’Empire, dans la Guerre des Etoiles. Comme en plus, on a été servis par un Jedi, l’illusion était frappante – et très réjouissante.

On se croirait dans un mess de l'Empire... On se croirait dans un mess de l’Empire…

Des lieux geeks ou à déco originale pour attirer le chaland, il en existe de plus en plus. Aussi je veux signaler tout de suite que cette crêperie-salon de thé n’a pas oublié pour autant…

View original post 444 mots de plus


On l’a trouvé à Tokyo mais on sortait juste du restau prison Alatraz ^^
A refaire peut-être mais en costume alors!


Comment ça pas nouveau? Hé bien non! Mais comme je viens de le tester je vous livre l’adresse.

Ce karaoke est situé au sous sol d’un restaurant coréen très sympa K.B. 11 1 rue de la Croix Nivert dans le 15e. M ligne 8 commerce ou ligne 12 Convention. tel: 01 45 33 00 16

Sous sol = cave humide et froide me direz vous? Mais NON on descend un escalier biscornu certes mais qui mène a une jolie porte rembourrée (style bureau très chic), derrière il y a une très jolie salle avec des guirlandes lumineuses au plafond ce qui donne un effet boite de nuit, des  sofa confortables et  des petites tables comme à la maison. Le plus: il y a un TRES grand écran pour lire les chansons.

Commençons par le restaurant:

Le service est très bon. J’aurais aimé qu’on ne me laisse pas toute seule sans rien manger pendant que les copines dégustaient leur entrée surtout qu’avec mon plat j’ai ensuite eu plein de petits ramequins que j’aurais préféré manger en attendant mais sinon rien à dire.

– J’ai beaucoup aimé mon plat (Kimchi et poitrine de porc, miam) et également les racines de lotus (re miam).

– En dessert: de la glace (oui même si la glace au thé vert n’est pas une glace au matcha mais fait plus thé vert chinois – ceci dit ce n’est pas indiqué matcha donc je ne peux pas leur reprocher une tromperie quelconque). J’ai également goûté la crêpe coréenne revisitée qui était bonne aussi.

Ensuite le karaoke

On peut choisir à l’écran même si ça coupe un peu la vidéo on a les paroles en dessous pendant qu’on choisit autre chose c’est très pratique. Il y a également des albums hyper bien faits avec anglais et japonais.

A savoir: quand on chante en japonais c’est également sous titré en coréen ce qui fait un peu bizarre et du coup ça coupe aussi les furigana sur certains kanjis. Tu te rends vite compte que parfois tu es paresseuse et que tu te reposes sur les furigana pour la lecture!

Il y a une super grande télécommande pour lancer les chansons. Elle est tout en coréen mais on repère assez vite les gros boutons de différentes couleurs pour lancer les chansons, en rajouter ou en supprimer. Par contre pour changer de langue je n’ai pas encore repéré étant la seule à chanter en japonais (snif).

Cette salle est vraiment très agréable, comme je le disais avant on se croirait chez soi. Il y a du chauffage mais comme l’explique la jeune femme de l’accueil, on a un peu froid en arrivant mais comme on est un groupe la salle se réchauffe vite. On était bien installées!

Les vidéos coréennes sont amusantes: il y a un drama sur les pompiers en ce moment ou quoi? parce qu’on en a vu beaucoup. Il y a également des vidéos style « j’apprends des choré » qui sont très drôles ^^

Le prix: 25 € pour la salle . C’est un peu cher mais comme c’est divisé par le nombre de personnes je pense que ça les vaut.

Le karaoke ouvre à 18h et il faut réserver car cette salle est connue de nombreux coréens et japonais à Paris.

Par contre^, pour aller s’entraîner toute seule c’est mieux d’aller chez Koba (5€ de l’heure)


On connait presque tous AKI le seul restaurant de la rue Saint Anne à proposer de l’okokomiyaki ! Ils font aussi du katsu kare.

Le problème chez AKI depuis quelques années c’est le manque d’amabilité du personnel. Encore ce soir on y est allées avec une amie, la salle du haut n’était pas plaine (youpie) et on nous a tout naturellement dirigé vers … la table près de la porte en plein courant d’air!!

C’est fréquent dans les restaus de vous caser sur les tables les moins agréables mais là il faisait froid et j’ai poliment dit que nous avions froid. On nous propose donc la salle en bas (à moitié vide d’ailleurs) mais ce que je n’ai pas apprécié c’est le serveur qui demande à notre serveuse pourquoi nous avons refusé la table « elles ont froid » s’ensuit un « pfffft » bien marqué du serveur.

Alors OUI parfois les gens ont froid et n’ont pas envie d’être assises près de la porte en décembre surtout quand le reste du restaurant est à moitié vide. De plus les restaurants qui envoient balader leurs clients se vident souvent…

J’y allais déjà de moins en moins souvent mais je crois qu’ils devraient faire tourner leur personnel et mettre les serveuses plus sympa de la boulangerie AKi en face au restau.

Le serveur du 1er étage ce samedi lui devrait changer de métier!


Coucou,

Je vous fait un petit cadeau aujourd’hui, cette adresse de restaurant chinois (hé oui on n’a pas que des restaurants japonais ici) qui me réconcilie avec les adresses recommandées par LeMonde.Fr (et je vous rappelle que les expériences précédentes comme Les Pâtes vivantes (sauce divine, viande minuscule) et Les Jardins de Mandchourie (très très gras et bien trop salé) m’avaient beaucoup déçues.

On oublie tout avec LA TAVERNE DE ZHAO parce que non seulement c’est vraiment bon mais en plus c’est très original, ce sont des recettes de la région du Shaanxi.

Au menu la salade de platycodon au poulet (miam) et pour la culture générale le platycodon ce n’est pas çaImage

c’est ça Image  (hihi en anglais l’ornithorynque ça se dit Platypuss)

Il y a aussi un excellent pain fourré à la viande, en version maigre ou épicée, des ravioli vraiment très bons. Je n’ai testé qu’un dessert que je n’ai pas du tout aimé par contre le gâteau de riz aux haricots rouges. Le riz et les haricots fades et la sauce dessus bien trop sucrée sont un dessert typique qui ne m’a pas du tout enchanté mais ils ont aussi des glaces au thé vert ou sésame noir, des cakes au thé vert etc…

20131004_195228_resized

Les serveurs sont très gentils et agréables également et si la salle est un peu petite elle est assez sobre.

Je compte bien y revenir pour goûter leurs autres plats. Par contre commander D5 et F6 je n’aime pas du tout j’ai l’impression de jouer au toucher coulé… ^^

20131004_195233_1 entre temps je suis revenue pour tester les marmites (ici avec les udon)

La taverne de Zhao 49 rue des vinaigriers 10e. Métro Jacques Bonsergent. Fermé le lundi. OUvert de 12:00 à 14:30 et 19:00 à 22:30.


Alléchée par la critique très élogieuse du Monde.fr j’ai emmené une amie manger dans les Jardins de Mandchourie.

Posons le tableau: près d’une allée très agréable un restaurant d’abord très sympa.

Quand on arrive -en plein mois d’août sans avoir réservé mais à 19h30- déjà le « vous avez réservé? » alors que le restau est entièrement vide (sauf 1 table) ne sonne pas de façon très accueillante.

« Le blé règne aussi en maître à la carte des Jardins de Mandchourie, riche en pâtes, raviolis, pains et galettes fourrées. On se laissera aussi tenter par de l’agneau sauté au cumin, des croustillants de racine de lotus farcie au porc, des légumes tels les liserons d’eau et les pousses de colza sautées. »

Faisons la liste de ce qui ne va vraiment pas:

-des plats sans beaucoup de goût/ les croustillants n’ont pas de saveur particulière et les ravioli maison sont aussi peu goûteux.

– des plats TRES GRAS: l’agneau au cumin est lui très bon (mais vraiment) salé et surtout il nage dans le gras.

-des plats qui arrivent dans le désordre: les pâtes en accompagnement arrivent tout seules bien avant le plat principal donc on commence à manger car on ne sait pas si le reste va arriver. les pâtes sont également très grasses.

Les desserts sont ok, on a bien aimé une sorte de bouchée au sésame, un peu moins un beignet fourré avec une sorte de glace et arrosé de lait concentré sucré. Par contre 2 beignets par personne ce n’est pas étouffant comme quantité.

Des tranches d’orange sont offertes!

Bref on est sorties assez alourdies et on ne compte pas y revenir. C’est bof pour une recommandation du Monde.