Archives du mot-clé organiser un voyage au Japon

Comment choisir les chansons au karaoke japonais ? (vidéo inside)


Coucou,

Aujourd’hui GRANDE NOUVELLE !!! Mon karaoke préféré en japonais (et à Paris) vient d’acquérir une toute nouvelle télécommande, qu’on trouve très souvent au Japon dans les karaoke. C’est un écran (touchscreen) que vous pouvez toucher du doigt / ou avec un petit stylet afin de choisir les chansons.

Du coup , au début, cela prend plus de temps que de choisir dans les albums papiers car on a plus de choix et ça peut être un peu confus quand on commence mais ensuite on gagne du temps. Bref, une petite vidéo vaut mieux qu’un long discours

Mettez sur pause sur la 1ère image que je vous explique comment ça marche: (d’abord vous riez un bon coup quand vous voyez qu’elle a trouvé « T’en vas pas » de Elsa…. qui avec « Poupée de cire poupée de son » et « Joe le taxi » font partie des 3 chansons qu’on trouve presque toujours…. et parfois ça fait MAL…)

De gauche à droite sur la ligne du haut les 3 plus gros carrés sont un choix par :

Nouveaux morceaux/newly released songs =   shinpuchanteur (kashu 歌手 mei)  /  chanson/mélodie  : kyoku 曲 mei

(le « na » c’est pour « kashu no namae » et « kyoku no namae »)

Les 4 carrés du pavé de gauche sont:                                                     

genre (c’est là qu’on trouve les animé) /  honnin  eizou  vidéos de ce chanteur/

menu UGA / iro iro  kensaku = chercher de façons différentes /

Les 3 touches plus petites du pavé de droite sont pour:

-録音曲 再生 ろくおんきょく さいせい (rokuon kyoku saisei) play recorded song

rireki = historique

Kid’s menu (menu pour enfant donc en gros chansons pour enfants)

A droite c’est le summum du karaoke japonais. Ca vous permet de rentrer un avatar et également vos préférences : vos suggestions de chansons préférées, votre liste de chansons (avec les codes déjà rentrés j’imagine donc gros gain de temps) my rireki et le log out.

Tout en bas là où il y a écrit « rimokon » c’est pour passer en mode simple télécommande et rentrer des chiffres.

N’oubliez pas que même au Japon les gens sont généralement droitiers donc le bouton de sélection est en général en bas à droite (et en couleur) et celui en bas à gauche sert à revenir en arrière.

Après avoir choisi la chanson vous avez encore la possibilité de changer le ton (plus grave ou plus aigu).Du coup on chante toujours bien (euh .. normalement)

Au Japon vous aurez le clip d’origine du chanteur ou du groupe, à l’étranger souvent on a juste des clips car on ne dispose pas des droits d’auteur.

J’adooooore et merci à Tomi chan pour les corrections de lecture !!!! ^^

Petite mise à jour avec un appareil différent ça peut donner ça:

 à gauche dans le petit carré noir もどる veut dire « revenir en arrière »

Bars et restaus à thème à Tokyo (vidéos)


Minna san Konbanwa, ^^

Ce soir on va parler des sorties entre amis lorsqu’on choisit un restau un peu original et pour ça les japonais sont assez forts. Même si le concept n’est pas né au Japon, les japonais sont fans de ces bars et restaus bizzares… et moi j’aime bien aussi.

Un de ceux que j’ai testé THE LOCK UP: hé oui on paie pour aller dans une cellule et porter des menottes (même si on n’enchaîne qu’un des membres du groupe en général). J’étais allé dans celui de Kyoto mais il y en a un  Shinjuku et à Shibuya. Dans le même registre il y a ALCATRAZ.

http://www.kitanokazoku.jp/lockup/index.html

On boit dans des pipettes et des monstres sortent pour vous faire peur !

J’ai aussi goûté les Russian roulette takoyaki dont il parle dans la vidéo : un des takoyaki est rempli de wasabi !!!

Sinon les autres thèmes sont les cafés vampires ou gothiques comme le Vampire café à Ginza : http://www.diamond-dining.com/vampire/castle.html

 Dans un restaurant similaire de Kyoto on avait pris une croix faite de garlic bread (ce qui est assez drôle) ^^

Le Christ on Café (alors là il faut qu’on m’explique le nom), à Shinjuku, car pour les japonais tout ce qui est chrétien a un aspect original (ben quoi, vous allez bien au Bouddha’s bar non??!!)

A lire ici: http://www.notquitenigella.com/2008/07/08/christon-cafe-at-shinjuku-tokyo/

et ici: http://lacarmina.buzznet.com/user/video/5032511/japanese-cat-cafe-kagaya-crazy/

On publie régulièrement des magazines sur les bars et restaurants cachés de Tokyo donc si vous allez chez Kinokuniya vous pouvez en prendre un quitte à vous faire expliquer où c’est après.

J’avais trouvé celui là au Kinokuniya de Shinjuku

Festivals du Japon: yosakoi matsuri de Kochi


Je vais vous parler d’un festival d’été qui a lieu à Kochi sur l’île de Shikoku au Japon du 9 au 12 août. Encore une raison de plus d’apprécier le Japon l’été ^^

Petit rappel: l’île de Shikoku 四国 est située en dessous de Honshu, elle est connue pour ses matsuri (festivals) (celui de Kochi et le Yosakoi matsuri, Tokushima et le Awa Odori), pour Dogo Onsen à Matsuyama, le sanctuaire de Konpira san à Kotohira et le pélerinage des 88 temples (1647 km) et la ville de Naruto !

Le Yosakoi matsuri est un festival récent puisqu’il a été crée en 1954. On assiste à un défilé de groupes de danseurs qui sont tous habillés de façon différente et les costumes sont vraiment superbes. De même les chorégraphies sont très variées et c’est un plaisir de les voir et de les photographier (malheureusement ce ne sont pas mes photos car à l’époque j’étais encore à la pellicule ^^ mais les vidéos de You Tube existent)

Les danseurs font leur chorégraphie sur l’air de Yosakoi bushi tout en agitant des naruko (une sorte de crécelle qui ressemble à un jouet d’enfant).

3 règles sont à suivre:

-chaque équipe est constituée de moins de 150 membres

-lorsque les danceurs avancent, ils doivent agiter les naruko

-toutes les musiques sont acceptées MAIS le morceau doit inclure à un moment le Yosakoi bushi.

Il existe un groupe auquel on peut se joindre si on veut, le niwaka ren, il vous en coûtera 2000 yen et vous aurez le happi (manteau) et le naruko compris. Il vous faudra 1h pour apprendre la chorégraphie. Pour en faire partie il faut se rendre  à la mairie de Kochi (Kochi  city municipal building)

Les différents groupes sont notés par des juges et reçoivent des prix. J’avais vu certains danseurs qui portaient des médailles donc je pense que certains danseurs sont également récompensés.

J’avais vraiment adoré l’ambiance et la variété des groupes. En plus les gens sont très chaleureux alors n’hésitez pas à bavarder avec vos voisins. Si vous ne parlez pas japonais il vous suffit d’offrir à boire ou qque chose à grignoter à vos voisins pour briser la glace.

Bon Plan: Repérez le parcours et posez un petit carré de plastique afin de réserver votre place le long du trottoir. C’est ce que font les japonais et votre place ce sera pas prise par quelqu’un d’autre. Ecrivez votre nom dessus.

Notez que lorsqu’on a marqué son terrain grâce à une petite bâche en plastique il est courant d’enlever ses chaussures et de les poser au bord de son emplacement. Comme ça on ne salit pas son espace. ^^.

Regardez le site du festival: http://japan.kochi.tourism.web.transer.com/bb_url_ej.php?ctw_=sT,eCR-JE,bF,hT,uaHR0cDovL3d3dy5hdHRha2Eub3IuanAveW9zYWtvaS9pbmRleC5odG1s,f20120226030902-0,cc2hpZnRfamlz

Le Yosakoi bushi Yosakoi bushi est une chanson autrefois destinée aux banquets. On s’y moque d’un moine amoureux qui a été surpris en train d’acheter une parure pour les cheveux  (on entend bien le mot de « kanzashi ») alors qu’il a le crâne rasé. Dans l’ancien dialecte local, Yosakoi signifiait  « Venez ce soir  »

 une très belle version de Minami Haruo

Venez voir le stand du Shikoku au  jardin d’acclimatation jusqu’au 8 mai 2012:

http://www.jardindacclimatation.fr/evenement/le-jardin-japonais/

 

Japon été 2012


CA Y EST j’ai mon billet pour le Japon cet été !!!  ^^ Ureshii !!!

Je suis d’abord allée chez LOOK VOYAGES, un voyagiste chez lequel j’ai souvent trouvé des prix (vol sec) intéressants puis chez NOUVELLES FRONTIERES mais les tarifs étaient élevés alors je suis allée sur leur site et là les tarifs étaient bien plus intéressants.

Vol sec ou super promo hôtel ? Je vote à 300% pour le vol sec pour la simple raison que je n’aime pas me laisser imposer un hôtel (je ne l’ai fait qu’une fois à Londres et c’était l’horreur) et que j’ai mes petits coins préférés à Tokyo et Kyoto.

Quelle compagnie cette année ? Ce sera VIRGIN ATLANTIC (je vous dirai comment c’est car je n’ai jamais pris cette compagnie) plutôt que QATAR AIRWAYS ma compagnie chouchou en ce moment. Pourquoi j’aime bien Qatar Airways? parceque l’année dernière ils m’ont mis en business pour le retour Osaka- Doha et c’était vraiment luxueux! Pour la partie Doha- Paris l’avion n’était pas plein alors j’avais 3 sièges rien que pour moi c’était génial !!! (Remarque c’est peut-être plus grâce au japonais avec qui j’ai bavardé au comptoir d’embarquement à Osaka ^^ )

Dommage car avec Qatar on ne passe bien sûr par au dessus de la Russie/ Chine et on a moins de turbulences je trouve.

Cette année je ne trouvais que des vols avec 7 ou 8h d’attente à Doha et l’aéroport n’est vraiment pas génial et surtout pas trop women friendly (toilettes des femmes reléguées tout au bout de l’aéroport près de la salle fumeur). De retour du Japon en plus le manque d’intérêt du personnel dans les cafés est un choc, pour se faire servir il faut interrompre la conversation des serveurs/ serveuses, on se croirait à Paris ^^.

Les avions sont très biens et à l’aller j’ai trouvé le repas très typé vraiment délicieux! Au retour c’était normal/bien.

Bref l’année dernière c’était 850€  cette année 828+ taxes ça fait 846€ ce qui est un bon tarif pour plus d’un mois en juillet août. Vous trouvez des tarifs entre 600 et 700€ avec AEROFLOT mais, vu les retours de copines, je me refuse à prendre cette compagnie. (Retards ou pertes de bagages, manque d’amabilité des douaniers qui se paient ta tête en russe -mais manque de bol ma copine parlait russe- transit dans des aéroports assez beurk / ou voyage normal mais moi je flippe assez comme ça dans l’avion).

Cette année c’est TOKYO pour 10 jours à l’arrivée et en fin de voyage. L’année dernière ma copine de Tokyo était descendue à Osaka alors je n’avais pas eu besoin d’y aller et ça me manquait vraiment.

Ensuite, peut-être la Corée du sud pour 3 j à 1 semaine avec Hiromi. C’est un pays tout nouveau pour moi mais Hiromi est une spécialiste ( surtout du shopping, des massages et des drama coréens) et j’espère pouvoir voir une copine de chantier écolo. Je vous dirais si j’ai pris ou non le ferry qui va à Pusan…

Autre nouveauté je voulais tester le WOOFING parceque le yen est très fort et que ça va coûter cher tout ça. Mes premières fois au Japon ont été pour des chantiers écologiques et je recommande vraiment cette option qui donne l’occasion de voir le Japon de l’intérieur. On est mélangés avec des japonais et d’autres nationalités mais il n’y a jamais plus de 2/3 français et on découvre plein de choses qu’on ne verrait jamais tout seul: par ex lors de mon tout 1er chantier on  allait nettoyer un onsen en pleine nature tous les soirs et, du coup, on y allait gratuitement !!!

Le travail sera plus dur que sur un chantier écolo je pense mais en dehors des économies ce sera l’occasion de rencontrer des japonais et de découvrir des endroits un peu cachés j’espère.

Mes envies de cet été:

-Tester un rabbit café pour voir les petits lapins:https://mpenaud.wordpress.com/2012/02/22/apres-le-cat-cafe-le-rabbit-cafe/

– quelques petits massages mais plutôt à Kyoto

– des sento (Kyoto)

-découvrir la Corée du Sud.. j’ai acheté le Lonely Planet Korea qui fait exactement la moitié de celui du Japon 440 pages + le guide de conversation car en Coréen je suis une débutante totale.

Mes inquiétudes … ou au moins mes questions

Avec l’arrêt total des centrales nucléaires japonaises le 5 mai et l’inquiétude bien compréhensible des japonais de voir redémarrer des centrales pas si innocentes que ça, on prévoit selon certains articles 20% de production d’énergie de moins que nécessaire. La situation pourrait être difficile surtout à Kyoto, Osaka et Kobe.

Je verrai comment les japonais font des économies d’énergie.

 

Faire un journal de voyage au Japon


Coucou,
Quand je pars à l’étranger pour les vacances je fais toujours un journal de voyage dans lequel j’écris à propos des villes que je visite, de que je ressens, je met des anecdotes et je colle un peu tout ce que je trouve. En fait c’est du scrap mais je ne le savais pas.

Au Japon on ne manque pas de choses à utiliser : les tickets d’entrée dans les temples, les omikuji (les prédictions ) quand elles sont bonnes (les mauvaises on les laisse au sanctuaire), les stickers qu’on trouve partout surtout chez LOFT, des découpages de personnages d’animés trouvés dans les magazines ,des stamps ou tampons qui sont disponibles dans certains temples, sanctuaires, onsens ou même gares et station de métro…  

   
J’adore Cutey Honey   
Un super restau à thème à Kyoto:  le garlic bread en forme de croix était très bon…
Ca veut dire que je trimballe mon journal avec moi donc ça pèse un peu lourd mais c’est super agréable de se poser dans un sanctuaire pour dessiner ou dans un café (avec les boules quies pour le bruit).

Les gens me parlent parfois quand ils voient que j’écris en français ou alors ils dessinent quelque chose, ça permet souvent de briser la glace… surtout que les japonais dessinent hyper bien des personnages style animé.
Avant j’achetais mon journal avant de partir car j’avais trouvé une super marque chez Gibert avec des feuilles lignées et des feuillets cartons faisant pochette ou chez Paperchase à Londres mais je ne trouve plus cette marque. Comme j’ai rapporté des cahier de scrapbooking du Japon (que j’ai trouvés dans une boutique tout à 100 yen) je suis en train de préparer mon carnet pour cet été (en espérant très fort pouvoir y aller).
Je cherchais depuis longtemps des techniques de scrapbooking sur le net afin de fabriquer ses propres carnets mais là j’ai trouvé une vidéo très intéressante parceque c’est exactement à ça que ressemblent mes carnets (en moins abouti du point de vue artistique et les miens sont parfois plus psychédéliques ).

C’est une artiste Kara Klein (que je connais pas du tout) qui l’a réalisé et c’est très beau. Les Japan geeks reconnaîtront certains billets d’entrée de jardins zen et autres….

Ce que j’aime beaucoup dans son carnet c’est sa façon de faire différentes couches avec des papiers transparents, la couleur, sa façon d’intégrer le texte même si j’écris nettement plus alors je ne pourrais pas autant intégrer le texte. Remarquez qu’elle utilise du masking tape de la marque mt (mon préféré) .

On voit bien qu’elle l’a fait sur place (je me demande comment elle a pu mettre la peinture dessus mais bon) et c’est ce qui m’intéresse dans le journal.

A + pour d’autres vidéos et peut-être quelques photos de mes travel books !!!!


Mais comme vous pouvez le voir je dessine assez mal…
 Ca ce sont certains des carnets achetés dans les 100 yen shops.
 Effectivement elle ne peut pas emporter toutes ses affaires en voyage! Regardez la fin de la vidéo car elle montre un exemple de journal qu’elle utilise pour ses classes

Sinon, cette année je suis rentrée du Japon avec des idées de scrap plein la tête et j’ai fait un carnet avec certaines de mes photos dont celle là que j’adoore. Le masking tape est très beau aussi

 zen!!!

Ou acheter ses carnets ? Quelles marques choisir ?

J’aime bien les carnets de la marque Scrapaholic  comme celui ci avec les petites fraises http://uguisu.ocnk.net/product/647

Le meilleur endroit pour acheter des carnets sympas et pas chers: les 100 yen shop !!! Depuis l’année dernière ils se sont mis à faire des carnets spécial scrap qui sont géniaux. (N’oubliez pas qu’il y a également des 99yen shop et des 300 yen shop) et chez LOFT qui a étendu sa collection avec des collections de masking tape qui sortent uniquement l’été et un choix incroyable.

Etre client(e) au Japon (vidéos inside)


Ce qui rend le voyage au Japon si agréable en plus des paysages, des visites et de la nourriture délicieuse c’est aussi l’accueil qui est fait au client que nous sommes dans les magasins, les centres d’information, les hôtels.

Si la France et Paris attirent des millions de touristes chaque année, les étrangers se plaignent souvent de l’accueil qui leur est fait, lorsqu’ils s’expriment mal en français par exemple.

Quand on va au Japon pour la 1ère fois on stresse un peu aussi « est ce qu’on va pouvoir se faire comprendre, s’orienter ou acheter des produits dans un pays qui utilise des idéogrammes ? » « Comment est ce que je vais faire si je suis perdue et que je dois demander quelque chose? » « Si je vais faire du shopping est ce que ce sera compliqué? ».

Bien sûr si vous dépensez vos sous dans un magasin très chic en France vous aurez (sans doute) un service impeccable (parfois glacial et très hautain hélas), par contre dans un petit magasin ou même une grande surface on s’attend tous à ce que la caissière ou le vendeur bavarde avec ses potes (joie de chez Darty les Halles où j’ai vu une stagiaire remettre ses collègues au boulot) vous lance des blagues « alors qu’est ce qu’elle veut la p’tite dame? » ( on n’a pas gardé les cochons ensemble, merci!) ou vous ignore superbement (le serveur dans un café par exemple).

Au Japon le service est absolument impeccable et, dans un grand magasin, une vendeuse peut même partir avec vos sous, vous rapporter votre (petit) achat emballé en vous ramenant la monnaie…. alors qu’en France vous ne laisseriez jamais une vendeuse partir avec votre argent. Tout le service d’un magasin très chic pour le prix d’un livre à la FNAC.

Bref si pour nous le client est roi (et est ce que j’ai besoin de vous rappeler ce qu’on leur fait en France aux rois ?????!!!!) au Japon on dit que le client est dieu. Non seulement il seront très aimable (et rien que ça je trouve c’est relaxant) mais ils se mettront en quatre pour vous trouver ce que vous voulez !!!

Je vois déjà les critiques: « non mais elles ont un boulot de merde il faudrait pas qu’elles soient aimables en plus ? » … euh, si ça aiderait quand même. Parceque si tous les gens qui pensent que leur travail n’est pas génial doivent être désagréables … on n’osera plus sortir de chez soi!

Le Japon pousse la formation des vendeuses très loin, avec la machine qui apprend à faire les courbettes juste au bon angle, en mettant des hôtesses dans les ascenseurs et avec ce concours que j’avais vu à la télévision japonaise et qui m’avait assez bluffé quand même: celui de la meilleure hôtesse de caisse.

http://www.japanretailnews.com/2/post/2009/8/japanese-supermarket-heroes.html

On parle aussi de ce thème dans certains drama par ex 元カレ Motokare (he’s my ex boyfriend). Un jeune salaryman d’un grand magasin retrouve son ex qui vient travailler dans sa boite. On trouve plusieurs personnages comme l’hôtesse de grand magasin (sa copine) , le vendeur d’un rayon d’alimentation (un copain de fac qui s’en est moins bien sorti), la jeune fille qui doit s’imposer dans un monde de mecs (son ex).

J’aime bien la scène où une cliente est venue avec son chien dans le rayon alimentation d’un grand magasin pas parceque je la trouve drôle mais parcequ’elle est très révélatrice de la mentalité japonaise. Un des vendeurs qui doit lui dire que c’est interdit est obligé de s’excuser. Il va même jusqu’à la suivre devant chez elle, pour obtenir son « pardon » si on peut dire.

Par contre ça m’est arrivé UNE FOIS de rentrer dans un grand magasin à l’ouverture et d’être la 1ère à arriver dans un rayon, avec toutes les vendeuses qui se courbaient en disant bienvenue et j’ai trouvé ça assez stressant!! brrrrr. « gives me the creeps« .

Je n’aurais jamais osé filmer (par respect pour les gens qui travaillent sur place) mais on trouve tout sur You Tube. Si ça vous amuse testez le rayon enfant (oui celui où on trouve les Hello Kitty ) du grand magasin à la sortie de la gare de Kobe le matin à l’ouverture. Ca fait super peur !!!

Pareil dans le métro

Comme le fait remarquer très justement un des commentateurs, si on avait ça en Europe les gens appuieraient dessus juste pour rigoler.

Allez , un petit dessin du Japan Times pour rigoler.

Allez juste pour le plaisir:  Etre client en France

Aujourd’hui au Conforama du Pont Neuf. La vendeuse du rayon frigidaire a trouvé drôle de me dire que pour le réfrigérateur que je voulais il y avait 3 semaines d’attente. J’allais partir quand un autre client l’ a suivie pour lui poser des questions.

En fait c’était UNE GROSSE BLAGUE. Elle a trouvé intelligent de nous dire qu’elle avait fait cette blague TOUTE LA JOURNEE pour voir la réaction des clients et si ils allaient s’énerver !!!! Bref mon voisin et moi étions les meilleurs (= les plus aimables) de la journée… tu m’étonnes si tu viens exprès de loin pour un article qui est affiché comme disponible sur leur site !!!   Et nous étions peut- être les seuls qui sont restés parcequ’elle a fait fuir des gens toute la journée.

Et on se demande pourquoi je préfère parfois le Japon !!!!

Par contre pensez à utiliser quelques phrases en japonais pour initier la conversation (imaginez vous en tant que vendeuse devant un client chinois qui vous parle anglais..mal!)

Le Lonely Planet fait un bon guide de conversation en français (ou anglais) et en japonais, surtout écrit en japonais comme ça vous pouvez le montrer dans le magasin.

Un petit « sumimasen » pour commencer « arigatoo gozaimasu » et si la personne fait vraiment tout pour vous aider (ce qui est assez fréquent) « o sewa ni narimashita » = merci pour vos soins, sera bien perçu.

Tout comme au restaurant « gochisoo sama deshita » = c’était délicieux. Ca change tout, les gens sont souvent surpris (le client japonais ne dit souvent ni s’il vous plait ni merci).

Au Japon je trouve aussi que les vendeuses sont souvent intéressées par les clients (plus qu’en France où elles s’en f** parfois ouvertement) on peut vous poser des questions sur votre nationalité ou même bavarder ce qui est vraiment agréable.

gaucher au Japon


Est ce que c’est gênant d’être gauchère au Japon ?

A chaque fois que je vais au Japon on me dit « Oooooooh vous êtes gauchère !!! et vous vous servez des baguettes !!!! », comme si c’était si spécial et étonnant d’être gauchère. Comme si c’était bien qu’il y en ait tant que ce sont les autres. Comme si se servir des baguettes était si difficile aussi.

En France c’est très commun d’être gauchère et je n’ai jamais eu de commentaires négatifs, il n’y a pas d’interdits particuliers mais quand on va en Asie vous vous en prenez parfois plein la figure.

Non pas de la part des gens mais quand vous voulez faire certaines activités comme la calligraphie par exemple.  Je me souviens d’une fois ou j’ai demandé à un calligraphe japonais si c’était gênant de calligraphier de la main gauche et il a carrément prétendu ne pas avoir compris la question… que j’avais posée en japonais.

Pareil ce soir lors de la très intéressante conférence sur les baguettes de l’institut chinois. A ma question «  est ce que c’est mal vu en Chine de tenir les baguettes de la main gauche? » la réponse a été : « autrefois si on voyait un enfant manger de la main gauche on pensait que ses parents l’avait mal éduqué« .

Autrefois ??? Autrefois ??? Mais moi je parle de MAINTENANT !!!  Au 21e siècle où les interdits religieux un peu rétrogrades devraient s’effacer… En Chine ce n’est même pas un interdit religieux.

Un des écrivains français mais qui a écrit sur la calligraphie japonaise et qui est venu à la librairie Le Phénix m’a même dit que, lorsqu’on calligraphiait c’était gênant pour une question de souffle qui allait vers l’intérieur au lieu de l’extérieur. Ce que je trouve ridicule puisque le sens des traits lorsque l’on trace un idéogramme ne change pas selon qu’on est gaucher ou droitier.

En plus en tant que femme je suis une double gêne pour la calligraphie chinoise, mais pas pour la calligraphie japonaises puisque les femmes ont beaucoup calligraphié.

J’imagine que c’est aussi gênant pour d’autres arts  japonais comme le tir à l’arc. Comme les arts japonais sont très codifiés et un peu rigides c’est sûrement le cas.

N’hésitez pas si vous avez d’autres histoires de gauchers 

PS: Pas de baguettes pour gaucher bien sûr les baguettes servent aussi bien aux gauchers qu’aux droitiers!

Météo des cafards


Un article très intéressant tiré du site du Japan Today http://www.japantoday.com/category/kuchikomi/view/watch-out-a-level-4-gokiburi-alert-has-just-been-called

Il semble qu’une des conséquences indirectes des économies d’énergie après Fukushima soit une recrudescence d’infestation de gokiburi (cafards) au Japon.

Vous pourrez même faire un tour sur le site http://gokiten.varsan.jp/  Gokiburi Tenki Yoho” or “Gokiten. C’est comme la météo mais pour les cafards. 

Watch out — a Level 4 gokiburi alert has just been called!

TOKYO —

Misery loves company, an old saying goes. And with earthquakes, tsunami and now nuclear radiation creeping into our food supply, you’d think things were bad enough. But Aera (Aug 1) has discovered a peculiar side-effect of the government’s “Cool Biz” campaign to promote setting of thermostats at 28 degrees Celsius: that temperature also happens to be the most hospitable for the odious “gokiburi” (cockroach).

Last April Varsan, a maker of insecticides, even launched a cockroach forecasting service on the web called “Gokiburi Tenki Yoho” or “Gokiten” for short, at gokiten.varsan.jp/—and up to mid-July, it had received over 1.8 million page views.

The site categorizes cockroach activities around Japan on a scale of four, based on temperature and other factors. The highest, Level 4, is issued on days when the temperature peaks over 30 degrees Celsius and the low remains above 25 degrees.

Apparently cockroaches, like humans, also suffer from “natsu-bate” (heat exhaustion), according to Hiroki Kamezaki, a researcher at Lion Corporation.

“They become sluggish over 30 degrees and become debilitated over 35. And 40 degrees is enough to kill them,” he says, adding that the 25 to 30 degree range is the most hospitable for the repulsive bugs.

Unfortunately, the government-recommended thermostat setting of 28 degrees provides “gokiburi” with the coziest of conditions.

“We recently received a request from someone on the 12th floor of a building, who suffered from a large infestation,” relates Hisashi Sato of Albatross, a Tokyo-based 24-hour extermination service. “I thought it was a bit strange to have them so high up, but when we checked things out, there were a large number  of decorative plants.

“If water is present, roaches can survive. Water present in soil also contains nutrients. The “kuro gokiburi” (Oriental cockroach) was originally a species that thrived in the wild, and it will often nest in the soil of potted plants,” says Sato.

In households obliged to summon the exterminator, a number of common factors can be found. One is that they tend not to open their windows. Recently, fears over airborne radiation may be one reason, but in any case this serves to create a moist, fetid  environment that the “goki” find particularly inviting.

“A lot of people believe that the roaches fly into their house, but in most cases they invade buildings via crevices,” says Sato. “They instinctively sense that places lacking air currents are safe. In human habitations, this is a necessary condition for harboring them.”

It’s therefore effective not only to keep windows open, but to set up an electric fan to circulate air into “oshiire” (closets).

The two most common species in Japan are the “chabane gokiburi” (German cockroach) and “kuro gokiburi” (Oriental cockroach). When population density of the latter becomes too high, they move on in search of food and more hospitable habitations. The reason they are more noticeable in summer is because that’s also the time when they engage in reproductive activities and their population rises further.

The oriental cockroach has another interesting characteristic. “When they begin moving around and their activity intensifies, their feet part from the floors or walls and they take wing,” says Kamezaki.

Makio Takeda, a professor of entomology at Kobe University, has observed the “goki” in flight, and notes that while takeoffs from the floor tend to be infrequent, it’s been known to happen.

In any event, as the summer heat persists you can expect to be hearing more screams of terror, Aera predicts.

Maintenant vous savez pourquoi les gens crient : « gokiburiiiiiiiiiii ». C’est vrai qu’au Japon ils volent en plus (et ensuite ils retombent sur vous)

Japon espèces, travellers ou carte bleue?


Ca fait plusieurs années que je vois la question posée sur des forums et déjà ça me semble très difficile de nos jours de partir sans la carte VISA ou autre. En cas de problème et surtout à l’étranger où les frais en cas de maladie peuvent monter très vite.
Mais la carte bleue seule c’est plus cher (montant des retraits) et selon votre plafond, pas suffisant.

Entre travellers et espèce votre coeur balance ?

Le Japon utilise beaucoup les espèces et plusieurs des ryokans dans lesquels j’ai séjourné ne prenaient QUE du liquide. Si vous êtes dans un petit village ça peut être un soucis ou si vous n’avez pas fait gaffe et que c’est un jour férié. De plus, au Japon, on s’habitue vite au fait que tout soit toujours ouvert même le week end et on oublie que ce n’est pas le cas pour les banques.

Certains hôtels vous demandent de régler en arrivant donc vous aurez toujours besoin d’espèces.

Pour les travellers tout dépend de la durée de votre séjour. Je prends en général des travellers quand je passe 2 mois au Japon.

Le Japon est un pays sûr alors ce n’est pas le vol qui me préoccupe mais j’utilise les travellers pour réguler mes dépenses (parceque moi vous me lâchez à Kyoto avec du liquide et entre les livres, les fringues, quelques masking tape, le restau, les massage et encore du shopping et à la fin de la journée jene sais plus où sont passés mes billets de 10.000 yen)
Au moins quand je change toutes les semaines ou toutes les deux semaines je peux suivre mes dépenses.

Cette année par contre je ne suis partie que 3 semaines et je ne me suis pas donné la peine de changer pour prendre des travellers, j’ai pris directement des yens (avec quelques euros)

résumé : 3 semaines = liquide et carte bleue / 1 mois liquide pour les premiers jours + une grosse partie de travellers (ou alors 50/50) et la carte bleue en back up.

Les travellers en YEN  bien sûr . C’est facile de les changer dans les postes et surtout dans certains grands magasins comme le TAKASHIMAYA à Kyoto et comme ils sont en yen vous n’avez pas à vous soucier du change

(parceque voyager avec quelqu’un qui vous fait faire 5 bureaux de change différents pour trouver le meilleur taux pour économiser 5€ alors que vous pourriez être dans un temple à contempler un jardin zen ça vous pas donne des envies de meutre non? moi OUI )

bon voyage!

S’habiller pas cher au Japon: UNIQLO/ GU


Quand on voyage on a toujours envie de faire un peu de shopping fringues (oui c’est une fille qui parle) et, en asie, on a parfois du mal à cause des tailles. Je me souviens à Bangkok de ma déception quand les XXL allaient tout juste à ma meilleure amie qui fait du 38 !!!

Parfois aussi, même l’été,  il pleut et on perd 10° en une nuit donc on aurait bien besoin d’une petite veste. Pour ça il y a des marques pas chères à connaître.

– UNIQLO on a également des magasins de la marque à Paris mais pas avec les même prix ni le même choix. UNIQLO est idéal parce qu’on trouve des vêtements jeunes et sympas pour femmes et hommes. Du côté femmes, dans les robes les tailles peuvent aller ou pas, tout dépend des modèles donc n’hésitez pas essayez!

petit rappel: au Japon on enlève ses chaussures avant de rentrer dans la cabine d’essayage et lorsque l’on essaie un chemisier on a des sortes de sacs en voile à mettre sur la tête ce qui évite de tâcher les hauts avec du maquillage.

Parmis mes préférés: les yukata pas chers (le yukata est un kimono d’été et les kits proposent yukata et obi, c’est à dire la ceinture qui sert à le fermer, les cordons en tissu sont inclus ainsi qu’une fiche d’explication avec des images, c’est très pratique ), les chemises et les petites camisoles vendues sous vides dans des petits paquets. Au bout du rayon il y a des modèles qu’on peut essayer.

Dans le rayon hommes les pantalons et les chemises ont des couleurs très pastel donc on peut tout à fait les porter (j’ai un très beau short long vieux rose qui ne fait pas du tout trop masculin).

A noter qu’UNIQLO vient de lancer une marque similaire (en tout cas les deux sont très ressemblants et regroupées donc je pense qu’il s’agit d’une marque associée) qui s’appelle GU ! (non je ne parle pas des petites douceurs au chocolat qu’on trouve en supermarché).

J’ai beaucoup apprécié leurs petites camisoles sexy de toutes les couleurs qui se vendent dans de petits sachets. Ils ont plusieurs tailles de S (même XS je crois) à XL qui conviennent aux européennes.
L’été ce sont les soldes !!!
bon shopping !