Archives du mot-clé organiser un voyage au Japon

Comment visiter le Tokyo Sky Tree? (+ hôtel kawaii inside)


Selon l’article de Japan Today http://www.japantimes.co.jp/text/nb20120525a4.html il semble que les japonais se pressent pour visiter le Tokyo Sky Tree qui a ouvert en mai mais pour cela il vous faudra une réservation.

Le Tokyo Sky Tree est en ce moment tellement populaire que les réservations ne sont plus possibles jusqu’au 10 juillet.News photo

C’est pourquoi 6 hôtels proches de la tour ainsi que plus d’une dizaine d’agences de voyage vendent en ce moment des séjours tout compris (des packages) incluant un ticket pour visiter la fameuse tour.

Les visiteurs qui passeront au moins une nuit dans un de ces hôtels, comme le Asakusa View Hotel, ou visiteront des sites touristiques pourront accéder à la tour de 634 mètres et ses deux paliers d’observation.  Au Asakusa View Hotel les chambres au 20e étage ou plus haut coûtent entre 11.025 yen et 26.250 yen… avec le petit déjeuner et le billet pour le Tokyo Sky Tree compris.

Selon le porte parole de l’hôtel comme l’hôtel est à 1,8 km de la tour  les visiteurs peuvent la voir ainsi que le temple Sensoji par la même fenêtre. L’hôtel Asakusa View devrait continuer à vendre ses offres tout compris jusqu’à fin juillet.

Une douzaine d’agence de voyages ont également crée un partenariat avec Tobu Railway (qui possède la compagnie qui gère la tour) afin de vendre des offres tout compris (le transport par train, une nuit dans un hôtel dans un « spot » touristique dans le Kanto – Nikko ou Kinugawa onsen par ex- et un ticket pour la tour).  Certaines offres pour une nuit à Kinugawa hôtel, petit dej, dîner, et AR en train avec le ticket pour la tour commencent à 14,500 yen selon le groupe Tobu.

leur site en anglais http://www.tokyo-skytree.jp/en/ (le site a tendance a se remettre tout seul en japonais quand on descend le long de la page)

Sinon ici: http://www.sorakara-chan.jp/ sorakara chan est la mascotte du Tokyo Sky Tree, elle vient du ciel d’où son nom sora (ciel) kara (depuis)…  et c’est aussi en anglais, en tout cas la page d’accueil.Regardez le petit animé qui montre SoraKara descendant de son étoile c’est très kawaii. La partie downloads propose des fonds d’écran ou des économiseurs d’écran un peu bof bof.

Une autre façon d’avoir une vue géniale sur le Tokyo Sky Tree est le Lotte hotel. Vous connaissez Lotte? C’est la marque de bonbons, chocolats coréenne….. qui fait notamment les mini biscuits en forme de Koala.   C’est le site http://www.kawaiikakkoiisugoi.com/2012/05/29/lotte-city-hotel-with-view-of-tokyo-skytree/ qui en parle et la chambre Koala est… bizzarre.

 hihi

Toutes les chambres ne sont pas comme ça.. par contre le site de Kawaii montre une vue splendide du Tokyo Sky Tree que je n’arrive pas à retrouver sur leur site … à bien vérifier avant.

NEW: des billets permettant l’accès au Tokyo Sky Tree le jour même (same day tickets) ont été mis en vente le 11 juillet ^^ http://www.tokyo-skytree.jp/en/

 

Comment choisir les chansons au karaoke japonais ? (vidéo inside)


Coucou,

Aujourd’hui GRANDE NOUVELLE !!! Mon karaoke préféré en japonais (et à Paris) vient d’acquérir une toute nouvelle télécommande, qu’on trouve très souvent au Japon dans les karaoke. C’est un écran (touchscreen) que vous pouvez toucher du doigt / ou avec un petit stylet afin de choisir les chansons.

Du coup , au début, cela prend plus de temps que de choisir dans les albums papiers car on a plus de choix et ça peut être un peu confus quand on commence mais ensuite on gagne du temps. Bref, une petite vidéo vaut mieux qu’un long discours

Mettez sur pause sur la 1ère image que je vous explique comment ça marche: (d’abord vous riez un bon coup quand vous voyez qu’elle a trouvé « T’en vas pas » de Elsa…. qui avec « Poupée de cire poupée de son » et « Joe le taxi » font partie des 3 chansons qu’on trouve presque toujours…. et parfois ça fait MAL…)

De gauche à droite sur la ligne du haut les 3 plus gros carrés sont un choix par :

Nouveaux morceaux/newly released songs =   shinpuchanteur (kashu 歌手 mei)  /  chanson/mélodie  : kyoku 曲 mei

(le « na » c’est pour « kashu no namae » et « kyoku no namae »)

Les 4 carrés du pavé de gauche sont:                                                     

genre (c’est là qu’on trouve les animé) /  honnin  eizou  vidéos de ce chanteur/

menu UGA / iro iro  kensaku = chercher de façons différentes /

Les 3 touches plus petites du pavé de droite sont pour:

-録音曲 再生 ろくおんきょく さいせい (rokuon kyoku saisei) play recorded song

rireki = historique

Kid’s menu (menu pour enfant donc en gros chansons pour enfants)

A droite c’est le summum du karaoke japonais. Ca vous permet de rentrer un avatar et également vos préférences : vos suggestions de chansons préférées, votre liste de chansons (avec les codes déjà rentrés j’imagine donc gros gain de temps) my rireki et le log out.

Tout en bas là où il y a écrit « rimokon » c’est pour passer en mode simple télécommande et rentrer des chiffres.

N’oubliez pas que même au Japon les gens sont généralement droitiers donc le bouton de sélection est en général en bas à droite (et en couleur) et celui en bas à gauche sert à revenir en arrière.

Après avoir choisi la chanson vous avez encore la possibilité de changer le ton (plus grave ou plus aigu).Du coup on chante toujours bien (euh .. normalement)

Au Japon vous aurez le clip d’origine du chanteur ou du groupe, à l’étranger souvent on a juste des clips car on ne dispose pas des droits d’auteur.

J’adooooore et merci à Tomi chan pour les corrections de lecture !!!! ^^

Petite mise à jour avec un appareil différent ça peut donner ça:

 à gauche dans le petit carré noir もどる veut dire « revenir en arrière »

Que faire de ses bagages au Japon ??? Comment se faire livrer ses bagages?


Sur les forums on demande souvent comment expédier des bagages quand on est au Japon. Je connaissais bien certaines compagnies comme KuroNeko Yamato (vous savez les camions avec ce petit chat noir porté dans la gueule de sa maman)

   mais jusqu’à présent les formulaires étaient tout en japonais.

Maintenant leur nouveau site propose un formulaire en anglais: https://contact-us.kuronekoyamato.co.jp/webtoi/english/top.do

YAMATO TRANSPORT CO., LTD.
Contact Us
Fill out the form for [pickups], [redeliveries], or [general inquiries].
[pickups]
– If you would like to arrange pickups, please fill out required fields (*) and address. Then write « Pickup » at the beginning of the sentence. Also, please fill out your package size/the number of packages and confirm that you have finished packing your package.
[redeliveries]
– If you would like to arrange redeliveries, please fill out required fields (*) and tracking numbers. Then write « Redelivery » at the beginning of the sentence.
– For the inquiry of packages, please be sure to enter the Tracking Number. About the Tracking Number
– Depending on the contents of inquiries, we may respond you via phone, fax or letter, not via e-mail.
– Personal information and your E-mail contents are handled confidentially. Review our Privacy Statement
– The purpose of e-mail sent from our company to the customer is to respond to the inquiry made by the customer. Please do not forward or copy a part or all of information.
– There may be a case we cannot respond to your inquiry due to an incorrect e-mail Address, system problem and use of special format of e-mail.
– Do not enter any special characters upon entering, it may shows error or cannot send correctly.
– Please be aware, you must finish entering the form within 60 minutes.
* required fields
* First Name
* Last Name
You are the ShipperReceiver
Company Name
Address
Postal Code
* E-mail Address
* Phone Number
Fax Number
Tracking Number
* Please select the category that best describes your inquiry. Select OneAbout our servicesOpinion and/or request
* Please enter your message. (700 characters limit) If you are handing us a package, please fill in your package size/the number of packages and confirm that necessary packing is complete.
   
Close
· Privacy Statement
Copyright (C) 2007 – 2010 Yamato Transport Co., Ltd. All Rights Reserved.

<img src= »//secure-jp.imrworldwide.com/cgi-bin/m?ci=kuronekoyamato&cg=0″ alt= » »> <span id= »mce_marker » data-mce-type= »bookmark »></span>PPP PPratique non ?

En utilisant ce formulaire vous pouvez également demander à ce que vos bagages soient emmenés à l’aéroport. 

La suite sur ce site: http://www.survivingnjapan.com/ vraiment très bien fait ^^ !!!

 

la saison des allergies devient plus technologique


http://itunes.apple.com/us/app/kafunkun/id314774005?mt=8

Ca y est je l’ai, cette application va me permettre d’avoir des infos sur les taux de pollen au Japon !!!

Kafun kun (花粉 かふん kafun veut dire pollen en japonais). Normalement elle est payante mais en téléchargeant une application qui affiche les applis devenues gratuites vous pouvez la télécharger pour rien.

 

Bars et restaus à thème à Tokyo (vidéos)


Minna san Konbanwa, ^^

Ce soir on va parler des sorties entre amis lorsqu’on choisit un restau un peu original et pour ça les japonais sont assez forts. Même si le concept n’est pas né au Japon, les japonais sont fans de ces bars et restaus bizzares… et moi j’aime bien aussi.

Un de ceux que j’ai testé THE LOCK UP: hé oui on paie pour aller dans une cellule et porter des menottes (même si on n’enchaîne qu’un des membres du groupe en général). J’étais allé dans celui de Kyoto mais il y en a un  Shinjuku et à Shibuya. Dans le même registre il y a ALCATRAZ.

http://www.kitanokazoku.jp/lockup/index.html

On boit dans des pipettes et des monstres sortent pour vous faire peur !

J’ai aussi goûté les Russian roulette takoyaki dont il parle dans la vidéo : un des takoyaki est rempli de wasabi !!!

Sinon les autres thèmes sont les cafés vampires ou gothiques comme le Vampire café à Ginza : http://www.diamond-dining.com/vampire/castle.html

 Dans un restaurant similaire de Kyoto on avait pris une croix faite de garlic bread (ce qui est assez drôle) ^^

Le Christ on Café (alors là il faut qu’on m’explique le nom), à Shinjuku, car pour les japonais tout ce qui est chrétien a un aspect original (ben quoi, vous allez bien au Bouddha’s bar non??!!)

A lire ici: http://www.notquitenigella.com/2008/07/08/christon-cafe-at-shinjuku-tokyo/

et ici: http://lacarmina.buzznet.com/user/video/5032511/japanese-cat-cafe-kagaya-crazy/

On publie régulièrement des magazines sur les bars et restaurants cachés de Tokyo donc si vous allez chez Kinokuniya vous pouvez en prendre un quitte à vous faire expliquer où c’est après.

J’avais trouvé celui là au Kinokuniya de Shinjuku

Festivals du Japon: yosakoi matsuri de Kochi


Je vais vous parler d’un festival d’été qui a lieu à Kochi sur l’île de Shikoku au Japon du 9 au 12 août. Encore une raison de plus d’apprécier le Japon l’été ^^

Petit rappel: l’île de Shikoku 四国 est située en dessous de Honshu, elle est connue pour ses matsuri (festivals) (celui de Kochi et le Yosakoi matsuri, Tokushima et le Awa Odori), pour Dogo Onsen à Matsuyama, le sanctuaire de Konpira san à Kotohira et le pélerinage des 88 temples (1647 km) et la ville de Naruto !

Le Yosakoi matsuri est un festival récent puisqu’il a été crée en 1954. On assiste à un défilé de groupes de danseurs qui sont tous habillés de façon différente et les costumes sont vraiment superbes. De même les chorégraphies sont très variées et c’est un plaisir de les voir et de les photographier (malheureusement ce ne sont pas mes photos car à l’époque j’étais encore à la pellicule ^^ mais les vidéos de You Tube existent)

Les danseurs font leur chorégraphie sur l’air de Yosakoi bushi tout en agitant des naruko (une sorte de crécelle qui ressemble à un jouet d’enfant).

3 règles sont à suivre:

-chaque équipe est constituée de moins de 150 membres

-lorsque les danceurs avancent, ils doivent agiter les naruko

-toutes les musiques sont acceptées MAIS le morceau doit inclure à un moment le Yosakoi bushi.

Il existe un groupe auquel on peut se joindre si on veut, le niwaka ren, il vous en coûtera 2000 yen et vous aurez le happi (manteau) et le naruko compris. Il vous faudra 1h pour apprendre la chorégraphie. Pour en faire partie il faut se rendre  à la mairie de Kochi (Kochi  city municipal building)

Les différents groupes sont notés par des juges et reçoivent des prix. J’avais vu certains danseurs qui portaient des médailles donc je pense que certains danseurs sont également récompensés.

J’avais vraiment adoré l’ambiance et la variété des groupes. En plus les gens sont très chaleureux alors n’hésitez pas à bavarder avec vos voisins. Si vous ne parlez pas japonais il vous suffit d’offrir à boire ou qque chose à grignoter à vos voisins pour briser la glace.

Bon Plan: Repérez le parcours et posez un petit carré de plastique afin de réserver votre place le long du trottoir. C’est ce que font les japonais et votre place ce sera pas prise par quelqu’un d’autre. Ecrivez votre nom dessus.

Notez que lorsqu’on a marqué son terrain grâce à une petite bâche en plastique il est courant d’enlever ses chaussures et de les poser au bord de son emplacement. Comme ça on ne salit pas son espace. ^^.

Regardez le site du festival: http://japan.kochi.tourism.web.transer.com/bb_url_ej.php?ctw_=sT,eCR-JE,bF,hT,uaHR0cDovL3d3dy5hdHRha2Eub3IuanAveW9zYWtvaS9pbmRleC5odG1s,f20120226030902-0,cc2hpZnRfamlz

Le Yosakoi bushi Yosakoi bushi est une chanson autrefois destinée aux banquets. On s’y moque d’un moine amoureux qui a été surpris en train d’acheter une parure pour les cheveux  (on entend bien le mot de « kanzashi ») alors qu’il a le crâne rasé. Dans l’ancien dialecte local, Yosakoi signifiait  « Venez ce soir  »

 une très belle version de Minami Haruo

Venez voir le stand du Shikoku au  jardin d’acclimatation jusqu’au 8 mai 2012:

http://www.jardindacclimatation.fr/evenement/le-jardin-japonais/

 

Japon été 2012


CA Y EST j’ai mon billet pour le Japon cet été !!!  ^^ Ureshii !!!

Je suis d’abord allée chez LOOK VOYAGES, un voyagiste chez lequel j’ai souvent trouvé des prix (vol sec) intéressants puis chez NOUVELLES FRONTIERES mais les tarifs étaient élevés alors je suis allée sur leur site et là les tarifs étaient bien plus intéressants.

Vol sec ou super promo hôtel ? Je vote à 300% pour le vol sec pour la simple raison que je n’aime pas me laisser imposer un hôtel (je ne l’ai fait qu’une fois à Londres et c’était l’horreur) et que j’ai mes petits coins préférés à Tokyo et Kyoto.

Quelle compagnie cette année ? Ce sera VIRGIN ATLANTIC (je vous dirai comment c’est car je n’ai jamais pris cette compagnie) plutôt que QATAR AIRWAYS ma compagnie chouchou en ce moment. Pourquoi j’aime bien Qatar Airways? parceque l’année dernière ils m’ont mis en business pour le retour Osaka- Doha et c’était vraiment luxueux! Pour la partie Doha- Paris l’avion n’était pas plein alors j’avais 3 sièges rien que pour moi c’était génial !!! (Remarque c’est peut-être plus grâce au japonais avec qui j’ai bavardé au comptoir d’embarquement à Osaka ^^ )

Dommage car avec Qatar on ne passe bien sûr par au dessus de la Russie/ Chine et on a moins de turbulences je trouve.

Cette année je ne trouvais que des vols avec 7 ou 8h d’attente à Doha et l’aéroport n’est vraiment pas génial et surtout pas trop women friendly (toilettes des femmes reléguées tout au bout de l’aéroport près de la salle fumeur). De retour du Japon en plus le manque d’intérêt du personnel dans les cafés est un choc, pour se faire servir il faut interrompre la conversation des serveurs/ serveuses, on se croirait à Paris ^^.

Les avions sont très biens et à l’aller j’ai trouvé le repas très typé vraiment délicieux! Au retour c’était normal/bien.

Bref l’année dernière c’était 850€  cette année 828+ taxes ça fait 846€ ce qui est un bon tarif pour plus d’un mois en juillet août. Vous trouvez des tarifs entre 600 et 700€ avec AEROFLOT mais, vu les retours de copines, je me refuse à prendre cette compagnie. (Retards ou pertes de bagages, manque d’amabilité des douaniers qui se paient ta tête en russe -mais manque de bol ma copine parlait russe- transit dans des aéroports assez beurk / ou voyage normal mais moi je flippe assez comme ça dans l’avion).

Cette année c’est TOKYO pour 10 jours à l’arrivée et en fin de voyage. L’année dernière ma copine de Tokyo était descendue à Osaka alors je n’avais pas eu besoin d’y aller et ça me manquait vraiment.

Ensuite, peut-être la Corée du sud pour 3 j à 1 semaine avec Hiromi. C’est un pays tout nouveau pour moi mais Hiromi est une spécialiste ( surtout du shopping, des massages et des drama coréens) et j’espère pouvoir voir une copine de chantier écolo. Je vous dirais si j’ai pris ou non le ferry qui va à Pusan…

Autre nouveauté je voulais tester le WOOFING parceque le yen est très fort et que ça va coûter cher tout ça. Mes premières fois au Japon ont été pour des chantiers écologiques et je recommande vraiment cette option qui donne l’occasion de voir le Japon de l’intérieur. On est mélangés avec des japonais et d’autres nationalités mais il n’y a jamais plus de 2/3 français et on découvre plein de choses qu’on ne verrait jamais tout seul: par ex lors de mon tout 1er chantier on  allait nettoyer un onsen en pleine nature tous les soirs et, du coup, on y allait gratuitement !!!

Le travail sera plus dur que sur un chantier écolo je pense mais en dehors des économies ce sera l’occasion de rencontrer des japonais et de découvrir des endroits un peu cachés j’espère.

Mes envies de cet été:

-Tester un rabbit café pour voir les petits lapins:https://mpenaud.wordpress.com/2012/02/22/apres-le-cat-cafe-le-rabbit-cafe/

– quelques petits massages mais plutôt à Kyoto

– des sento (Kyoto)

-découvrir la Corée du Sud.. j’ai acheté le Lonely Planet Korea qui fait exactement la moitié de celui du Japon 440 pages + le guide de conversation car en Coréen je suis une débutante totale.

Mes inquiétudes … ou au moins mes questions

Avec l’arrêt total des centrales nucléaires japonaises le 5 mai et l’inquiétude bien compréhensible des japonais de voir redémarrer des centrales pas si innocentes que ça, on prévoit selon certains articles 20% de production d’énergie de moins que nécessaire. La situation pourrait être difficile surtout à Kyoto, Osaka et Kobe.

Je verrai comment les japonais font des économies d’énergie.

 

Faire un journal de voyage au Japon


Coucou,
Quand je pars à l’étranger pour les vacances je fais toujours un journal de voyage dans lequel j’écris à propos des villes que je visite, de que je ressens, je met des anecdotes et je colle un peu tout ce que je trouve. En fait c’est du scrap mais je ne le savais pas.

Au Japon on ne manque pas de choses à utiliser : les tickets d’entrée dans les temples, les omikuji (les prédictions ) quand elles sont bonnes (les mauvaises on les laisse au sanctuaire), les stickers qu’on trouve partout surtout chez LOFT, des découpages de personnages d’animés trouvés dans les magazines ,des stamps ou tampons qui sont disponibles dans certains temples, sanctuaires, onsens ou même gares et station de métro…  

   
J’adore Cutey Honey   
Un super restau à thème à Kyoto:  le garlic bread en forme de croix était très bon…
Ca veut dire que je trimballe mon journal avec moi donc ça pèse un peu lourd mais c’est super agréable de se poser dans un sanctuaire pour dessiner ou dans un café (avec les boules quies pour le bruit).

Les gens me parlent parfois quand ils voient que j’écris en français ou alors ils dessinent quelque chose, ça permet souvent de briser la glace… surtout que les japonais dessinent hyper bien des personnages style animé.
Avant j’achetais mon journal avant de partir car j’avais trouvé une super marque chez Gibert avec des feuilles lignées et des feuillets cartons faisant pochette ou chez Paperchase à Londres mais je ne trouve plus cette marque. Comme j’ai rapporté des cahier de scrapbooking du Japon (que j’ai trouvés dans une boutique tout à 100 yen) je suis en train de préparer mon carnet pour cet été (en espérant très fort pouvoir y aller).
Je cherchais depuis longtemps des techniques de scrapbooking sur le net afin de fabriquer ses propres carnets mais là j’ai trouvé une vidéo très intéressante parceque c’est exactement à ça que ressemblent mes carnets (en moins abouti du point de vue artistique et les miens sont parfois plus psychédéliques ).

C’est une artiste Kara Klein (que je connais pas du tout) qui l’a réalisé et c’est très beau. Les Japan geeks reconnaîtront certains billets d’entrée de jardins zen et autres….

Ce que j’aime beaucoup dans son carnet c’est sa façon de faire différentes couches avec des papiers transparents, la couleur, sa façon d’intégrer le texte même si j’écris nettement plus alors je ne pourrais pas autant intégrer le texte. Remarquez qu’elle utilise du masking tape de la marque mt (mon préféré) .

On voit bien qu’elle l’a fait sur place (je me demande comment elle a pu mettre la peinture dessus mais bon) et c’est ce qui m’intéresse dans le journal.

A + pour d’autres vidéos et peut-être quelques photos de mes travel books !!!!


Mais comme vous pouvez le voir je dessine assez mal…
 Ca ce sont certains des carnets achetés dans les 100 yen shops.
 Effectivement elle ne peut pas emporter toutes ses affaires en voyage! Regardez la fin de la vidéo car elle montre un exemple de journal qu’elle utilise pour ses classes

Sinon, cette année je suis rentrée du Japon avec des idées de scrap plein la tête et j’ai fait un carnet avec certaines de mes photos dont celle là que j’adoore. Le masking tape est très beau aussi

 zen!!!

Ou acheter ses carnets ? Quelles marques choisir ?

J’aime bien les carnets de la marque Scrapaholic  comme celui ci avec les petites fraises http://uguisu.ocnk.net/product/647

Le meilleur endroit pour acheter des carnets sympas et pas chers: les 100 yen shop !!! Depuis l’année dernière ils se sont mis à faire des carnets spécial scrap qui sont géniaux. (N’oubliez pas qu’il y a également des 99yen shop et des 300 yen shop) et chez LOFT qui a étendu sa collection avec des collections de masking tape qui sortent uniquement l’été et un choix incroyable.

Sites sur le japon (en anglais)


J’espère que vous avez plaisir à lire des articles sur le Japon et que vous êtes déjà fans de The Japan Times http://www.japantimes.co.jp/

ou de Japan Today http://www.japantoday.com/

Un petit nouveau que j’aime bien Gaijin Pot http://injapan.gaijinpot.com/2011/07/11/big-size-shoes-in-japan-where-to-find-them/

les articles sont plus légers mais ça donne une idée de la vie au japon surtout si vous jetez un oeil sur le prix des appartements ^^.

Taux de césium radioactif des aliments au Japon


L’été dernier je me souviens que sur les forums on se posait la question de savoir comment nous touristes allions pouvoir  « repérer » les aliments possiblement contaminés (pour ceux qui m’avaient écrit qu’ils voulaient « ne pas manger de légumes, de fruits, de lait ou de viande provenant du nord du Japon ». J’avais tenté d’expliquer à certains que:

1. vu la rapidité de leur séjour et leur manque de connaissance de la langue japonaise ils n’allaient pas pouvoir décortiquer leur menu pour tenter de savoir si ce qu’ils mangeaient provenait ou non de régions contaminées

2.la plupart des gens qui partaient quand même allaient dans le sud (car certains avaient carrément annulé même s’ils devaient aller à Okinawa) et ne devraient pas pas avoir d’inquiétude particulière.

Par contre pour les japonais qui, eux mangent tous les jours des aliments potentiellement nocifs et qui sont inquiets face au manque d’action du gouvernement et au fait que les médias ne semblent pas relayer les  informations potentiellement inquiétantes, la situation n’est pas du tout la même.

Dans certains magasins le taux de césium radioactif est affiché sur les aliments comme on peut le voir dans cet article de The Japan Times http://www.japantimes.co.jp/text/nn20120104f1.html

Ici on voit bien la petite étiquette blanche avec écrit césium 134/ 139 (c’est assez facile de repérer les chiffres) et le chiffre « 10 » ensuite bequerel/kgr.

Je dois avouer que c’est assez flippant quand même… surtout qu’il faut garder en tête le niveau « acceptable »       Ce que j’ai trouvé très japonais dans l’article c’est l’action des mères ayant des enfants qui se sont regroupées en groupes de mères afin d’échanger  des infos et d’avoir plus de pouvoir car elles n’ont pas confiance dans le gouvernement.

« I feel a sense of crisis over food safety, » Fukagawa said. « And I can’t trust the government. I have to set my own standards and make my own choices. »

Various grassroots groups got together in Tokyo in July to share information and formed the National Network of Parents to Protect Children from Radiation, which as of Dec. 15 consisted of 250 groups with an estimated 5,000 to 6,000 members, Nakayama said.

« There are limits to what an individual (group) can achieve, » said Nami Kondo, one of the founding members of the network. « We thought that if we got together and shared information and the knowledge we had gained, we would be more powerful. »

With advice from experts and shared information, the member groups launched petition drives to hand to mayors and education minister Masaharu Nakagawa, demanding that authorities take protective measures to ensure food safety, especially school lunches.

The mounting demands from parents forced many municipalities, including Setagaya, to purchase radiation-measuring equipment to check school lunches. The education ministry also set aside ¥100 million in subsidies for 17 prefectures in the Tohoku and Kanto regions to purchase such monitors.

« We’ve been relying too much on (the safety assurances of) food distributors. I believe we were too complacent about the food we were supplied, » Kondo said. « It’s really important to raise our voices as consumers. I believe we are going to be faced with radiation for a long time, so we have to demand (that the government) and distributors ensure the safety of food. »

Il y a même des stations permettant de vérifier le niveau de radiations des aliments ! Imaginez de payer 3000 yen par test juste pour être sûr que ce que vous mangez n’est pas contaminé !!!

As of Dec. 19, there were nine Citizen’s Radioactivity Measuring Station outposts in Fukushima Prefecture and one in Tokyo, each equipped with devices to measure contamination levels of food items brought in by consumers and producers, according to Kodai Tanji, a store manager of a CRMS site in the city of Fukushima.

Each station is run by a different group, but they share information and data. Their operating costs are basically covered by the fees they charge to check food for radiation — roughly ¥3,000 per test — as well as from donations, Tanji said.

All test results are posted on their websites.

Leur action a forcé des supermarchés et supérettes à tester leurs produits et à publier les résultats sur leur site.

J’ai vraiment l’impression de parler de science fiction mais c’est la réalité du Japon pour des dizaines/ (centaines?) d’années !!!