Sakaiminato et ses trains


Sakaiminato est une petite ville située dans la préfecture de Tottori, pas très loin de Matsue . Elle a un petit port agréable et une jolie vue mais c’est surtout la ville de naissance du mangaka Mizuki Shigeru auteur entre autres du célèbre Gegege no Kitaro. Pour y aller depuis Kyoto on prend 3 trainsLire la suite « Sakaiminato et ses trains »

Wakaokami wa shougakusei / Okko et les fantômes.


La série série Wakaokami wa Shougakusei sera adaptée en anime en avril au Japon. Oriko Seki est une jeune orpheline de 12 ans. Ses parents sont morts dans un accident de voiture et elle habite dans l’auberge (un onsen ryokan appelé Haru no Ya) tenu par  sa grand mère. Elle va faire la rencontre de fantômesLire la suite « Wakaokami wa shougakusei / Okko et les fantômes. »

Femme et samuraï: Hinatsubasa


Je voulais vous signaler ce manga: Hinatsuba de Koichi Masahara qui parle de femmes et d’épées « tsuba » veut dire « garde du katana » en japonais. Il est publié par l’éditeur Leed Co., Ltd. Petit résumé en anglais: The final years of the Tokugawa Shogunate in the capital of Edo (present-day Tokyo). Uncomfortable with society’s expectations of her gender,Lire la suite « Femme et samuraï: Hinatsubasa »

Le gourmet solitaire de Jirô Taniguchi


le pitch: « Il travaille dans le commerce, mais ce n’est pas un homme pressé ; il aime les femmes, mais préfère vivre seul ; c’est un gastronome, mais il apprécie par-dessus tout la cuisine simple des quartiers populaires… Cet homme, c’est le gourmet solitaire. Au gré de ses déplacements et de ses envies, il fait deLire la suite « Le gourmet solitaire de Jirô Taniguchi »

Un pigeon à Paris: le regard d’une japonaise sur la France


L’auteur Lina Fujita   « Rina Fujita, trentenaire, célibataire et sans emploi, décide de partir s’installer à Paris sur un coup de tête. Mais juste avant le départ, elle décroche un contrat d’édition de manga ! Qu’à cela ne tienne, à l’heure d’internet, elle peut très bien allier les deux projets ! Un pigeon à ParisLire la suite « Un pigeon à Paris: le regard d’une japonaise sur la France »

Conan station


La gare de Yura entre Yonago et Tottori est Conan station !!! え!知らなかった。Ils sont forts ces japonais parce qu’à part ça la gare n’a rien de particulier… en tout cas vu du train. Certaines stations ont été renommées « Detective Conan » de façon temporaire comme par exemple cette station dans la préfecture de Aichi Elle aLire la suite « Conan station »