Articles Tagués ‘Louis Vuitton’


Louis Vuitton va faire les costumes du nouvel opéra de  Keiichiro Shibuya et du producteur Toshiki Okada : The End qui sera programmé au YCAM Yamaguchi Center for Arts en décembre. Cet opéra ne sera pas chanté par des personnages de chair et d’os mais par des vocaloides dont Hatsune Miku.

miku-hatsune-Vuitton-300x336

Hatsune-Miku-by-Marc-Jacobs

Ces vocaloides sont conçus par l’artiste YKBX (Masaki Yokobe), qui est connu pour sa vidéo Amarazashi.

Les costumes portés par Hatsune Miku sont conçus par Marc Jacobs et font partie de leur collection printemps/été 2013. Ils sont conçus pour coller à la morphologie particulière de la voicaloïde et pour exprimer un monde géométrique et romantique sans utiliser le monogramme particulier à la marque Louis Vuitton (ce qui est une première dans l’histoire de la marque). Au lieu du sigle de LV on trouvera donc un damier inspiré par  un motif d’échiquier du japonais Ichimatsu utilisant des carrés de différentes couleurs, tailles et matières.

hatsune-miku-louis-vuitton13miku1

Le sac de Hatsune Miku est une nouvelle version  du speedy de Louis Vuitton (whatever that is… ouh la vilaine qui n’a pas de sac LV) mais la taille originale a été retravaillée en forme de cube. Ses chaussures ont une forme allongée avec des talons métalliques et rectangulaires et un noeud sur le dessus.

source: http://www.jp-musicet.com/en/animenews/2012/12/louis-vuitton.html

Publicités

Les japonais sont FANS de Louis Vuitton. Hommes et femmes portent leurs sacs et parfois c’est le total look LV avec sacs de différentes tailles et porte clef bien en évidence.

Implanté au Japon depuis 1978 l’expansion de louis Vuitton au Japon a continué et la marque possède 54 magasins.

Perso je n’aime pas Vuitton et ses sacs marrons mais j’aime bien le désign de Takashi Murakami . Cette pub ne vous rappelle pas une scène du  manga  Summer Wars ? Quand ils sont dans le monde virtuel.

Justement une petite vidéo sur Murakami.

Un petit lien vers la fondation Cartier et le livre Kawaii de Murakami. http://fondation.cartier.com/?_lang=fr&small=0&i=17