Archives du mot-clé livres

Japon: Que lire avant de partir ? Quel(s) livre(s) avoir sur place ?


Avant de partir j’aime:

L’art de Vivre au Japon, Suzanne Slesin, Stafford Cliff et Daniel Rozensztroch, Flammarion.

Un très beau livre sur le Japon tel qu’on le rêve, tout en chaumières  au toît de chaume et planchers en bois.

Culture Shock Japan, Rex Shelley, ed Kuperard.

A quoi peut-on s’attendre au Japon ? Le grand choc culturel.

ryokan, séjour dans le japon traditionnel,ed Könemann.

Shutting out the Sun de Michael Zielenziger. Un livre passionnant qui traite du phénomène des Hikkikomori, ces reclus volontaires.

Pour faire un peu de japonais avant:

Le Japonais en manga de Marc Benabe ed Glénat. Vraiment bien fait la grammaire est très bien expliquée et il y a également le cahier d’exercice. Dans la même collection , Les kanjis en manga.

Apprendre le Japonais grâce aux manga, Maria Ferrer et David Ramiez, ed Pika edition.

Vraiment amusant et finalement on lit un vrai manga en japonais dans le texte.

Sur place j’aime:

le guide de conversation du Lonely Planet: pour survivre ESSENTIEL!!!!

Tokyo city atlas : fin et super pratique pour avoir les cartes et partir à pied à l’inconnu avec un backup.

En anglais et avec les kanjis.

The original point and Speak: vraiment super surtout pour ceux qui ne connaissent pas la nourriture japonaise pour les pages sur les plats, les combini.

Comme le préconise l’auteur Toshiya Enomoto vous dites « sumimasen » et vous montrez ce que vous voulez. Une partie est en couleur et je trouve ça beau et tout simplement génial. Un Point and Speak sur Kyoto existe également écrit par Yasue Asai. Les deux coûtent 1500 yen au Japon.

Il y a même une version appli pour le téléphone mais elle est payante: http://itunes.apple.com/us/app/id334829764?mt=8

Celui sur Kyoto a plus de sections culturelles.

Sinon j’ai vu certaines personnes qui avaient imprimé des kanji depuis internet pour avoir quelques mots de base mais je trouve le guide de conversation du LP plus pratique et léger.

Il y a également des applications comme Google translate qui permettent de rentrer des mots et d’avoir la traduction en japonais.

Récemment j’ai découvert les guides japonais pour des villes étrangères comme Séoul ou Londres et il y a plein de collections sympa comme Kyoto Walker / Tokyo Walker etc…. mais les guides japonais suivent un triptyque précis: visites, shopping, collation!

Un petit nouveau: Le Japon vu du train (pour changer des grandes et découvrir le charme des régions, les trains le long de côtes) par contre les ryokans de luxe sont hyper chers (on voit bien que c’est souvent sa boite qui lui paie le ryokan ou alors on n’a vraiment pas les mêmes revenus- et il n’a pas pensé qu’on pouvait rester plus d’une semaine… perso c’est 2 mois donc ça devient problématique… comme quoi les auteurs sont parfois carrément en dehors de la réalité)

train livre

Ou les acheter ?
– A Paris,

Près de l’opéra chez JUNKU http://www.junku.fr/fr/index.php

Dans la boutique de la Maison de la Culture du Japon Métro Bir Hakeim pour le Point and Speak qui est maintenant disponible en français.

Au Japon dans les librairies MARUZEN ou KINOKUNIYA. Il y a un KINOKUNIYA à Shinjuku, prenez la sortie New South Exit c’est le long de la terrasse après Takashimaya Times Square.

Plus de MARUZEN à Kyoto hélas mais j’en ai trouvé un sur plusieurs étages à Osaka. Il suffit d’aller à la gare de Osaka station et de demander au centre d’information. Le Maruzen (jumelé avec une autres marque) se trouve à 5-10mn à pied de la gare. Il y a plein de livres en anglais! et puis pour certains, pas besoin de lire le japonais.

Les livres dans la valise:

Si vous aimez les livres et que vous lisez en anglais attention votre valise risque d’être assez pleine au retour parceque vous trouverez plein de livres qu’on n’a pas en France … notamment les livres sur le scrap, sur les kimono et yukata , les guides illustrés de Kyoto ou encore des livres sur le dessin.

Mais on peut envoyer des colis par bateau. Il vous suffit d’aller à la poste et de dire « kozutsumi o okuritai  » (je voudrais envoyer un colis), de payer le colis (300 yen pour un colis moyen) et puis de dire « funabin de » (par bateau) ce qui prendra entre 2 et 3 mois.

les fautes de japonais … des japonais !!! 日本人の知らない日本語


Merci à Yoko chan qui m’a offert ce livre 日本人の知らない日本語,  nihonjin no shiranai nihongo

J’avais vu un drama qui reprenait la même idée: des gaijins qui apprennent le japonais et qui posent plein de question à leur prof.

Dans la BD il y a la française qui a appris le japonais dans des films de Kurosawa et qui s’exprime comme une femme de yakuza à grand renfort de « temee » , ceux qui ont un petit « arubaito » et veulent savoir les noms précis des plats et objets et les fans d’histoire…

Dans le drama Kano Haruko ( jouée par Naka Riisa) est une fan de mode qui rêve d’être prof (bon vu de France, vu ses tenues, on rigole un peu quand même).

Une de ses anciennes profs lui demande d’enseigner le japonais à des gaijins pendant 3 mois. En échange elle l’aidera à obtenir un poste de professeur de japonais dans un lycée.  Elle prend en charge un groupe de 9 étudiants étrangers parmi lesquels un ialien fan de manga et une suédoise  amoureuse des ninjas.

Vu à la télé il y avait également une russe (ou alors les japonais confondent vraiment les accents) qui bossait dans un restau comme serveuse.
La série est très drôle et le bouquin est vraiment intéressant.

Un petit exemple celui de la façon de compter

Ici http://www.ytv.co.jp/nihongo/cast/index.html vous trouverez le site du drama.

Ici http://www.amazon.co.jp/%E6%97%A5%E6%9C%AC%E4%BA%BA%E3%81%AE%E7%9F%A5%E3%82%89%E3%81%AA%E3%81%84%E6%97%A5%E6%9C%AC%E8%AA%9E-%E8%9B%87%E8%94%B5-%E6%B5%B7%E9%87%8E%E5%87%AA%E5%AD%90/dp/4840126739

le livre. Cet été j’ai trouvé le volume 2.

A noter que Naka Riisa joue également dans un autre drama que j’adoooore: Ninkyou helper !!

 

 

 

Livres utiles pour le Japon


 
                           Un échantillon de mes bouquins préférés sur le Japon.
 
PointJP THE ORIGINAL POINT-AND-SPEAK PHRASEBOOK (en anglais) par Toshiya Enomoto
 
Génial, très amusant à lire avant de partir et utile sur place.
On peut s’en servir dans les convenience shop pour repérer les différents goûts des onigiri quand on commence juste à déchiffrer les kanjis, apprendre plein de vocabulaire et, comme c’est illustré en grande partie en couleur, c’est vraiment agréable à lire.
 
J’adore la version KYOTO (par Yasue Asai) et ils ont aussi une version OSAKA   PH_PointSpeakOsaka et OKINAWA.
 
 
 
PH_PointSpeakOkinawa
 
Je les ai acheté au Japon (en général à Kinokuniya) 1500y.Vous pouvez les feuilleter en ligne ou les commander sur ce site http://www.japancentre.com/?cmd=itm&cid=&id=37. (site à vérifier)
 
La version Kyoto comporte une page sur la façon de se comporter dans un sanctuaire (comment les japonais se purifient avant d’entrer dans le sanctuaire en se versant de l’eau sur les mains, le nombre de fois que l’on doit s’incliner devant un sanctuaire).
On apprend plein de choses sur les différents styles de kimono ou les légendes Kyotoites.
 
 
Pratique: TOKYO CITY ATLAS (revised edition) par Kodansha.
 
 
tokyo city atlas
 
Des plans super pratiques pour se déplacer plus facilement dans Tokyo. Pour quand on a décidé de se balader à pied dans Tokyo sans se perdre. Léger et très complet.
 
 
Beau et ludique (mais tout en Japonais) KYOTO OMAMORI BOOK publié par Mitsumura suiko Shoin. 1200Y
 
omamori
 
J’adore les omamori qui sont ces porte bonheurs que l’on achète dans les santuaires ou les temples, toutes les couleurs toutes les formes sont disponible et c’est un bel objet typiquement japonais!
 
Ce livre plein de photos décrit aussi (en Japonais) les différents types de porte bonheurs: pour les études, l’amour, le travail, la santé, contre les accidents de voiture, pour la chance etc…
 
Très populaires, on trouve également les omamori Hello Kitty ou Doraemon en strap pour le téléphone portable!
 
kitty2 trop mimi! Non ce n’est pas MON keitai, sur le mien j’ai Hello Kitty wasabi! 
A voir aussi ce site:
 
 
 

un super magazine pour trouver les bars cachés de Tokyo


Il y a quelques année lors d’une fameuse virée à Tokyo dans les bars et le karaoke avec nomihoodai nous avions cherché des bars un peu en dehors des sentiers battus.
J’avais trouve cet excellent magazine plein de restaus et de bars bizzares (bar Alcatraz comme The Lock à Kyoto) et on avait déchiffré le japonais pour se repérer.
Maintenant il y a la suite  !!!! ureshiiii !!!

     隠
かくれ (ça se lit kakurega = retreat)
個室 こしつ private room