Archives du mot-clé feutre

Créations de feutre de Sasaki Atsuko


En ce moment je suis obsédée par le travail du feutre et j’ai très envie de commencer. En cherchant des tutoriels sur le net je suis tombée sur les réalisations de Sasaki Atsuko. Oniriques, belles, dérangeantes comme sorties des grands fonds et parfois franchement bizarres, c’est plus de l’art que la technique.Résultat de recherche d'images pour Résultat de recherche d'images pour

ceux ci sont parmi mes préférés! C’est inspiré de la mer, onirique, reposant, inspirant je trouve.

Résultat de recherche d'images pour  Image associée

Résultat de recherche d'images pour

Elle crée des objets décoratifs en s’inspirant des courbes trouvées dans la nature mais également des sacs qui sont tout aussi beaux et étranges, tout est réalisé en feutre sans couture.

.Résultat de recherche d'images pour   Résultat de recherche d'images pour

ceux la sont plus classiques mais avec une petite touche de folie qui me plait. Chaque sac chaque objet est unique. Lorsqu’elle crée Atsuko Sasaki dessine d’abord son idée dans son carnet et crée le motif en papier d’après son esquisse. Même si elle crée le même design avec des couleurs différentes, il n’existe jamais deux objets identiques.

Résultat de recherche d'images pour Résultat de recherche d'images pour

Sasaki Atsuko est diplômée en peinture à l’huile à l’école des beaux arts de la préfecture d’Aichi, travaille à Gifu et a crée une marque « taneno ».  « Tane » signifie « graines de plantes » en japonais. Les graines, une fois plantées, se transforment éventuellement en un grand arbre. Un grand arbre se développe à partir d’une petite graine. Les graines sont petites en taille, mais ont un potentiel incroyable.  

Elle travaille avec le feutre depuis 15 ans. Autodidacte, elle a appris difficilement par d’innombrables échecs et des recherches sans fin. Elle passe généralement 6 à 10 heures tous les jours dans son atelier. Son feutre à la main est très dur de haute qualité . Afin d’obtenir une finition lisse, elle doit sans cesse frotter et comprimer les fibres de laine avec ses mains jusqu’à ce qu’elle soit aussi feutrée que possible. La laine a une nature apaisante, mais le travail qu’il faut pour l’obtenir est physique!

J’ai trouvé cette citation d’elle sur le cite que je donne à la fin  « je veux créer de l’ART avec la laine. Je veux utiliser la laine comme ma peinture. C’est mon monde de feutre – un art de laine qui commence avec un point de vue artistique. Je me suis mise à créer une oeuvre accessible que chacun peut porter, utiliser et toucher »De « l’Art à porter » voulant dire vivre avec l’art. C’est le concept de « Taneno », la marque d’Atsuko Sasaki.

Je vous laisse découvrir ses réalisations!

  http://taneno.com/

https://fr-fr.facebook.com/taneno.feltart/

http://cindylarrat.over-blog.com/2016/04/atsuko-sasaki-taneno.html