Archives du mot-clé Battle Royale

Hunger Games une copie de Battle Royale ?


Coucou, encore un article intéressant en anglais ici: http://news.yahoo.com/blogs/abc-blogs/hunger-games-japanese-original-133958569–abc-news.html

Comme je suis en train de lire Hunger Games de Suzanne Collins et que j’ai adoooooré Battle Royale (le film mais je n’ai pas encore lu le livre de Koshun Takami) je me suis intéressé à cet article.

Je vais donc vous résumer en gros l’article avant de vous donner mon point de vue (qui a pas mal changé depuis que j’ai passé la nuit sur les 300 1ères pages du volume II de Hunger Games).

Dans Battle Royale 41 élèves de lycée sont emmenés sur une île déserte, ils reçoivent des sacs contenant des rations de survie ou des armes au hasard (vous vous souvenez de celui qui avait trouvé un couvercle de casserole ?). Ils doivent chasser et tuer les autres jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un survivant.

Selon l’article le film japonais n’est pas sorti aux USA, jugé trop violent après les massacres de Columbine. Comme il est sorti 8 and avant le livre de Collins les fans de cinéma japonais  se sont lancées dans des controverses sur les forums et les réseaux sociaux avec des titres comme : »Hunger Games is a rip-off of Battle Royale » et « Hunger Games wouldn’t exist if it weren’t for Battle Royale. »

L’auteur nie toute connaissance du film japonais :  « I had never heard of that book or that author until my book was turned in. At that point, it was mentioned to me, and I asked my editor if I should read it. He said: « No, I don’t want that world in your head. Just continue what you’re doing. » Dans une vidéo postée par sa maison d’édition Scholastic, Collins dit que l’histoire est inspirée par la télé réalité et par la guerre en Irak.

Les similitudes:

-Un gouvernement qui a peur de sa jeunesse et qui oblige les jeunes à s’affronter à mort dans un jeu télévisé.

– Des enfants choisis au hasard même si dans Battle Royale les enfants ont en plus un collier explosif autour du cou qui les force à se battre entre eux.

Les différences:

Selon les fans de Collins les ressemblances s’arrêtent là car l’histoire est vue à travers les yeux de l’héroine Katniss Everdeen et plus que la survie le film parle de révolution (d’ailleurs si dans le film on s’attend à une révolution mais qu’elle n’arrive pas, celle ci intervient bien dans le tome II du livre).

Hunger Games est un film de science fiction qui se passe dans un futur lointain alors que Battle Royale se passe bien dans un futur mais plus reconnaissable où la société ressemble à la nôtre et la technologie aussi.

 Mon (humble) avis:

Personnellement si j’avais répondu après avoir vu le film j’aurais pu être sensible à l’argument que les américains ont assez souvent « pompé » sur les animés japonais comme le Roi Lion ….

Le 1er livre est fidéle au film (puisque j’ai vu le film avant) mais c’est surtout le 2e tome qui change de tout au tout.

Sans vouloir vous dévoiler ce qui va se passer j’ai été vraiment surprise par les événements décrits dans le tome II. On est plus choqué(e), surpris(e), ému(e) par ce que va se passer et il n’y a aucune ressemblance car l’auteur s’intéresse aussi à la société autour des Hunger Games et comment elle pourrait changer ce qui n’est pas le cas dans Battle Royale.

Ce qui est montré dans Hunger Games c’est aussi les sponsors, quand vous intéressez le public vous obtenez de  l’aide c’est à dire qu’on vous envoie des armes, des médicaments ou de la nourriture. Ca fait entrer une nouvelle dimension celle du public, des riches qui regardent le show et favorisent leur chouchou comme dans la télé réalité. Si vous êtes un « showman » si vous savez vous vendre, vous aurez plus de chance de suvivre. Catniss s’en rends bien compte dans le tome I quand elle doit feindre une grande histoire d’amour avec Peeta.

De même la violence n’est pas traitée de la même façon dans les deux film et elle est plus montrée dans Battle Royale (c’est sans doute pour ça aussi que Tarentino a adoré)

Bref une fois de plus il faut LIRE LE LIVRE! En anglais en plus ! Franchement j’adore et je finis le tome II avec joie. J’espère que vous les lirez aussi (il y a 3 tomes). L’histoire devient plus politique dans le tome III.