Archives du mot-clé bar

Le shooting Bar à Tokyo


Aujourd’hui c’est d’un café vraiment particulier que je vais vous parler.

Le shooting café and bar.

Etant donné que le Japon rends l’achat d’une arme TRES difficile (voir mon article traitant du sujet) je ne m’attendais vraiment pas à entendre parler d’un café où l’on peut s’entraîner au tir!

Le café est situé à AKIBA surnom donné à Akihabara. Au 3ème étage d’un bâtiment le long de Chuo Dori, entre le très connu Don Quijote (cherchez l’énorme Pingouin bleu) et la station de métro Suehirocho station (Ginza Line).

Comme tout café qui se respecte il a ses maids, ici avec un mignon noeud en tissu couleur treillis!

1ère chose à faire : donner son nom pour la liste d’attente à la réception si vous voulez utiliser le stand de tir.

L’intérieur

La déco

-Commandez (vous pouvez même apporter votre propre arme)

Vous pouvez même aller au bar AVANT d’aller tirer (ce que je trouve personnellement dingue mais bon)

Le personnel vous explique les précautions à prendre et vous aide à choisir une arme. Ils utilisent le système NEOX shooting system ce qui vous permet de connaitre votre score.

Un peu de shopping à la sortie (mon DIEU qu’ont-ils FAIT de Hello Kitty?)

Je ne suis pas du tout une fan de ce genre d’endroits donc je ne le mettrai pas sur la liste de choses à faire à Tokyo mais si ça vous tente voici leur site en anglais.

source: https://grapee.jp/en/97257

http://akiba-base.com/en/index.html

Bain de boue à Tokyo!


Non seulement nous venons de rater le défile des Pokemons à Yokohama mais également un relaxant bain de boue au gata bar à Tokyo, flûte, zut!


Le Gata bar c’est ça:l’occasion de prendre un bain de boue avec des copines!!!! et toute habillée en plus!

mud bath gata bar tokyo commune246 japan saga prefecture

Et pas dans n’importe quelle boue non plus, celle ci provient de la mer de Ariake au sud de la préfecture de Saga. Le bar offre d’ailleurs de la nourriture et du sake provenant de cette région de Kyushu… très connue pour ses bains de boue.

Le nom de « gata » ne veut pas dire boue (ben non c’est trop simple) mais est une appellation locale de « higata » les « tidal mud flats », les zones boueuses en bord de mer.

Ce bain est à l’intérieur d’une hutte en bois et vous pouvez voir à l’extérieur …. donc les gens peuvent vous voir aussi (joie)… il peut contenir 8 personnes en même temps et les tatouages ne sont pas interdits (ben oui avec la boue ça sera vite couvert hein!). L’article de Japan Trends ne le précise pas mais j’imagine que les douches après le bain sont plus dissimulées.mud bath gata bar tokyo commune246 japan saga prefecture on vous voit depuis la rue je vous dit

mud bath gata bar tokyo commune246 japan saga prefecture

Le gata bar ne devait rester ouvert que jusqu’au 31 juillet hélas mais vous trouverez sûreent un autre pop up bar rigolo à Tokyo.

source:http://www.japantrends.com/gata-bar-mud-bath-saga-prefecture-central-tokyo/

Le moine-japonais- c’est tendance.


Trop moderne. Amazon Japon vous permet maintenant de commander un moine -bouddhiste-, au cas où vous auriez un service funéraire de dernière minute à faire. par exemple..

shukatsu japan monk buddhist dispatch service amazon minrebi memorial service templeshukatsu japan monk buddhist dispatch service amazon minrebi memorial service temple

Amazon offre ce nouveau service depuis le 8 décembre 2015 (les prix commencent à 35,000 yen pour un « envoi » n’importe où au Japon). Faites votre « réservation » (oui « order » a même le sens de « commander quelque chose en anglais) sur le site de Amazon store. Le site passe par une start up nommée Minrebi qui confirme les détails (date, lieu, à quelle école bouddhiste appartient le moine)… Vous recevez également un email dès que le moine est parti.

Si les moines sont « tendance » c’est parce que les interdits les concernant qui les empêchaient d’apparaître dans les magazines ou à la télévision ont disparu. A Tokyo il y a même un bar dirigé par des moines où certains clients fidèles vont pour purifier leur âmes en même temps qu’ils dégustent un petit verre et un livre intitulé « good-looking monks » « des moines canons » en français (translation mine)!Tokyo-Buddhist-bar

Les japonais respectent le bouddhisme mais comme souvent ils ont une attitude pragmatique. Après tout quel meilleur endroit qu’un bar pour rencontrer des pêcheurs et les ramener dans le droit chemin?

source:http://www.odditycentral.com/travel/tokyos-monk-run-bar-mixes-cocktails-with-buddhism.html

http://www.japantrends.com/buddhist-monk-dispatch-service-amazon-japan/

Bar caché sur les toits


Allez pour changer une adresse qui n’a rien de japonais même si le bar m’a rappelé les cahutes en bois sur les plages de Thailande.

Il s’agit du PERCHOIR un bar sur les toits de Paris dans le 11e, 14 rue Crespin du gast plus exactement. Au 7e étage il y a un bar auquel vous pouvez accéder sans réservation en faisant la queue dans la rue puis en prenant l’ascenseur dans la cours, et également un restaurant (pour lequel il faut réserver et que je n’ai pas encore testé).

L’ambiance est TRES jeune mais très sympa, 12€ pour un Mai Tai c’est un peu cher mais il était très bon et j’ai adoré le lieu, les tables en hauteur ou devant des sofas c’est hyper agréable. Le soir avec le coucher de soleil c’est idyllique et si il fait un peu froid une partie de la terrasse est protégée.

Image

Je n’ai presque pas eu à faite la queue ce soir mais quand on est arrivés à 19h la terrasse était presque bondée, on a trouvé un coin pour 5 et passé un très bon moment.

Au Japon il y a un masculin pour « hôtesse »


Une petite plongée dans le monde des « hosts » à Kabukicho – Shinjuku (Tokyo of course) ! Mais qu’est ce qu’un « host »? Tout simplement un homme payé pour divertir, prendre soin et surtout écouter les femmes… bref un gigolo… comme souvent au Japon ce n’est pas si simple ni si évident car de nombreuses femmes semblent surtout aimer les petites attentions comme de prendre son sac quand elle arrive comme vous pourrez le voir dans la vidéo ou encore comme le dit Naoki « se sentir à l’aise ». Un host gagne de l’argent grâce aux boissons que commandent les clientes et certaines japonaises vont dépenser jusqu’à 5 millions de yen (35 500€) alors qu’elles ne boivent pas d’alcool elle-même.

Pour être passée quelques fois devant des clubs de hosts arborant des posters géants je me suis souvent dit qu’ils n’étaient pas si mignons que ça en fait mais, avant tout, un host est hyper bien habillé (à la japonaise avec chaînes ou chemises très ouvertes) et coiffé style manga et il amuse sa clientèle (en allant parfois jusqu’à mettre feu à ses sous vêtements visiblement!!!)

pantsonfire

Le jeune homme que l’on voit ici s’appelle Naoki et a 33 ans il est devenu manager de hosts après avoir été été meilleur host du Japon en 2011. Il chante dans le groupe  Never Fade et a même son propre show à la télé. Tous les autres hosts le complimente sur sa façon de mettre ses clientes à l’aise et visiblement c’est très facile pour lui de faire commander une bouteille à 3 millions de yens!  Ca fait 21300€ tout de même.

naoki

 

Je trouve la vidéo vraiment bien faite, il n’y a pas de jugement immédiat trop facile mais on entrevoit aussi un côté plus sombre et moins « fête ».

On rappelle aussi que la plupart de ces femmes sont elle-même dans le monde de la nuit voire plus donc elle se divertissent aussi à leur façon.

source http://www.japantoday.com/category/lifestyle/view/women-money-and-time-behind-the-scenes-with-japans-king-of-hosts?utm_campaign=jt_newsletter&utm_medium=email&utm_source=jt_newsletter_2014-04-17_AM