Archives du mot-clé animaux

Comment ridiculiser son chien !


Je ne voulais pas vous montrer cette image mais bon j’ai craqué alors la voici

Cette petit chose s’appelle Quack (en anglais c’est le coin coin du canard) et c’est une muselière en forme de bac de canard (inventée par un esprit complètement déjanté) de la société OPPO  afin de je cite: “offer a lifestyle where humans and pets can coexist naturally as animals.” (ça a un sens ça?).

Je ne vois pas très bien en quoi cela va aider les maîtres à avoir une meilleure relation avec leur chien parceque, si j’étais un chien et qu’on me mettait ce type de muselière ridicule, j’attendrais qu’on me l’enlève pour me venger.

Pour offrir à des gens qui n’aiment pas vraiment les chiens !!!  http://item.rakuten.co.jp/winkl/c/0000000239/

Le gilet de survie pour chien (et chat) encore un site japonais très geeky


Bon je vous dévoile un autre site de geek japonais, Ta daaaaa : http://www.japantrendshop.com/pet-emergency-evacuation-jacket-p-694.html?a_aid=121

J’y ai trouvé ce gilet de survie pour animal de compagnie, qui porte le doux nom anglais de PET EMERGENCY EVACUATION JACKET (ça en jette hein???)

Si vous avez une petite nostalgie de la  navette spatiale ou si vous aimiez jouer au cosmonaute étant petit, ce gilet est fait pour vous !!!

Regardez  moi ce petit bijou de technologie

  Un petit descriptif :

-La combinaison est dans un matériau qui empêche le feu de se propager (et certifié par les pompiers japonais) fait à partir de polyester , polyurethane, acrylique (anti feu)

-Il y a une poignée renforcée (pour votre gros chien adooréee qui ne marche jamais et a pris du poids) et une bandouilère/laisse

– dedans vous avez tout ce qu’il faut pour Médor/Mirza : un bol, un sac anti odeur (en cas de caca), un capuchon anti pluie et des petites bottes, un pack anti chaleur, une cloche, une capsule hermétique pour mettre ses papiers d »identité.

– Un pack humain/ chien : 50ml  d’eau pour boir eou désinfecter, des barres énergétiques, des bandages, des huiles aromatiques (pour calmer le toutou.. ou vous-même), des gants de 1ère ugence, une mini-radio, et un sifflet.

Tout ça pour la modique somme de 545$ (sans les frais de port) pour ce petit bijou de technologie  c’est donné non ?

QUI en veut ????

Un dinosaure à la maison (vidéos)


J’ai failli l’acheter au Japon il y a quelques années mais j’avais bravement résisté, il est trop craquant…. c’est PLEO

Il a  été conçu à l’aide d’un vrai paléontologiste et selon la marque il ressemblerait comme deux gouttes d’eau à un Camarasaurus d’une semaine, issu de l’ère Jurassique.  (me want !!!)

La firme qui a crée PLEO s’appelle Ugobe. Pléo fait 30 cm et est équipé de caméras ce qui lui permet de marcher et de réagir à son environnement notamment quand on le touche. Sa peau est super agréable au toucher en plus.
Il est truffé de dizaine de capteurs au niveau de son corps et de ses membres et peut ainsi détecter le touché d’un être humain et réagir en conséquence. Selon ses concepteurs, « Pleo » serait capable de reproduire plus de 400 mouvements différents.

Ugobe prévoit par ailleurs de fournir avec un kit de développement libre et d’ouvrir son code source afin de favoriser la création d’applications/programmes pour Pleo. Il serait d’ailleurs possible de télécharger de nouveaux « modules de personnalité » et voir comme Pleo réagit à différents « stimuli ». Il serait également possible de créer de nouveaux modules afin d’apprendre à Pleo de nouveaux tours. A noter que Ugobe songerait à proposer son robot et sa technologie sous licence, par conséquent d’autres fabricants tiers pourraient proposer des robots similaires.

Pleo, qui a été créé par l’un des pères du fameux robot/jouet « Furby », sera doté de plus de 150 mécanismes et de 6 Processeurs. Un lecteur de carte mémoire SD (pour charger les modules supplémentaires) sera également présent au niveau de son bas-ventre. Pleo est également capable de crier, de dormir et même de se faire mal… tout seul, comme un grand !

Il est sorti en 2007. … et la société avait fait faillite en 2009…. qu’en est-il du bébé dinosaure aujourd’hui ?

Une firme japonaise va vendre des oreilles de lapin contrôlées par la pensée !!!


J’avais déjà parlé des oreilles de lapin qu’on peut contrôler grâce à une télécommande: Choo kawaii da mon ne !! La télécommande est une balle déguisée en tête de lapin qu’on incline pour bouger les oreilles.

En plus récent vous avez les oreilles de chat qui sont controllées par la pensée !!!!

http://www.japantoday.com/category/technology/view/mind-controlled-cat-ears-hitting-shelves-in-japan

C’est la compagnie japonaise Neurowear qui est leader dans ce domaine du « brain-controlled fashion accessories ». Ils devraient sortir une version grand public de leur bandeau oreilles de chat, le nekomini, en avril 2012.

Regardez la vidéo qu’ils ont postée sur YouTube

Les oreilles de chat pointent quand le porteur se concentre et sont au repos quand il se relaxe. selon la vidéo cela va être très mignon surtout sur les filles japonaises… Perso je trouve les oreilles trop roses et un peu grosses mais c’est vrai que ça cadre bien avec les cosplay.

Si vous voulez être les premiers à en acheter  il vous faudra aller au  “Nico Nico Choukaigi” (Nico Nico Super Conférence), une convention qui se déroulera à Chiba du  28 au 29 avril. Leur prix:   7,900 yen (prix réduit) pendant la conférence, ensuite  8,980 yen.

On attends une date de vente en dehors du Japon. A voir sur leur page Facebook. http://www.facebook.com/neurowear

Après le « cat café » le « rabbit café »


J’avais déjà parlé du neko café ou café chat dans lequel on peut jouer avec des chats afin de se déstresser mais voici une variante: le Usagi café ou rabbit café dans lequel ce sont des lapins qui sont utilisés pour déstresser les japonais.

http://www.japantimes.co.jp/text/nn20120216f2.html

Un de ces cafés est situé à Tokyo dans le quartier chic de Meguro, Jiyugaoka et s’appelle Ra.a.g.f (ça se prononce « raf ») . Il héberge entre 20 et 30 lapins et le week end il se remplit de jeunes japonais cherchant selon l’article  » à se déstresser ». Les lapins « du staff. du personnel si on veut » ne sont pas à vendre mais le café a également un centre qui fait de la reproduction.

Même si le manager explique que les clients doivent promettre de ne pas abandonner leurs lapins et de bien s’en occuper cela me semble un peu des promesses en l’air… va-t-on voir à Tokyo des lapins se balader sous la lune le soir?

Vous trouverez  d’autres cafés dans le quartier de Setagaya à Shimokitazawa, le Usagi Cafe Ohisama (Rabbit Sun Cafe) qui a été ouvert par une animalerie et le Usagi no Ehon (Rabbit Picture Books) dans lequel se retrouvent des musiciens et des acteurs … mais est ce qu’on peut y voir Nagase Tomoya ou  Hiroshi Abe ?

A quand un « hebi café » ou snake café où on prendrait une gaufre avec un serpent sur les genoux ???

Bon allez, quelques images kawaii

Quelques un des lapins: Pump? Melon, Lamune etc…

 Ne me dites pas que ça ne vous fait pas envie !!!

Et bien sûr le curry est en forme de lapin!

Dans ce magasin de Nagoya vous pouvez également emmener votre propre lapin (au cas où il se sentirait tout seul à la maison ^^) comme dit dans la vidéo « it helps the rabbits socialize with their own kind! »

ici: http://www.usagito-cafe.com/

l’adresse internet du Usagi to café (café avec un lapin) (vous avez deviné depuis le début de cet article que « usagi » voulait dire lapin et « mimi » ce sont les oreilles… la jeune fille qui va manger son curry en forme de lapin dit qu’elle va commencer par les oreilles ^^)

Je vous ai mis les prix pour vous donner une idée: 30分+1Drink付 900円  = 30mn + 1 drink (with) 900 yen , disons 9/10€ pour 1/2h avec une boisson ça fait quand même cher ^^

おためしコース 30分+1Drink付 900円
ちょこっとコース 60分+1Drink付 1,200円
のんびりコース 90分+1Drink付 1,500円
うさぎ大好きコース 120分+1Drink付 1,800円
まったりうさぎコース (2名様より) 120分+1Drink+おまかせサラダ+うさぎPIZZA+本日のごはん+デザート付 2,800

Ra.a.g.f in Jiyugaoka
Where: 2 minutes from Jiyugaoka station
Open hours: 12:00 – 19:30 (weekdays), 11:00 – 20:00 (weekends)
Regular holidays: Every Thursday and 3rd Friday of the month
More information: http://raagf.com/shop/jiyugaoka/

 

Ra.a.g.f in Harajuku
Where: 5 minutes from Meiji-jingumae station, 8 minutes from Harajuku station
Open hours: 12:00 – 19:30 (weekdays), 11:00 – 20:00 (weekends)
Regular holidays: Every Friday and 3rd Thursday of the month
More information: http://raagf.com/shop/harajuku/

Et suivez moi pour avoir des nouvelles car je compte bien aller au rabbit café cet été et même tester un owl café avec des hiboux!

Pourquoi les japonais mangent ils de la viande de baleine ?


Pourquoi les japonais mangent-ils (encore) de la viande de baleine ? On peut se poser la question mais avant d’avoir un avis trop scandalisé je voulais vous parler d’un article très intéressant sur l’histoire de la consommation de cette viande au Japon.
http://luna.pos.to/whale/jwa_trad.html

J’ai trouvé la partie 3 particulièrement intéressante parcequ’il rappelle que de nombreux empereurs ont proscrit le fait de tuer des animaux et également la consommation de viande pendant ce que l’on appelle the Nara Period  (710 to 784 après JC) . L’article explique que la viande de baleine était autorisée car la baleine était à l’époque considérée comme un poisson:
« Whale was not included among the restricted foods because it was called ‘isana’ (large fish and/or brave fish) in the « Man’yoshu ». » 

La viande de baleine et de dauphin est alors servie à la table des seigneurs, lorsque le shogun Yoshiteru Ashikaga rends visite au seigneur Yoshinaga Miyoshi par ex en 1561.
Pendant la période Edo les japonais mangent de la viande et la consommation de viande de baleine augmente car de nouvelles méthodes de pêche rendent sa capture plus facile.
Le docteur Philippe Frantz von Siebold arrive au Japon en 1823 comme médecin pour une entreprise hollandaise:
 » A German medical doctor Philipp Franz von Siebold paid attention to the Japanese’s love for whale dishes. He came to Japan in 1823 as a medical doctor for a Dutch business house. He wrote « Fauna Japonica » (Record of Japanese Animals) based on his research during his stay in Japan. He wrote the following about the Japanese utilization of whales: « …the right whale’s meat is very delicious and it is a major part of the diet. Whalers sell whales to fish wholesalers. People eat the whale’s meat, blubber and internal organs and take oil from the inedible parts. All over Japan, people eat whale meat. The taste of the right whale is similar to the bull or the buffalo, and is hard a little. Although they eat both row and salted whale meat, salted meat tastes better. Salted blubber is eaten sliced. Fins can be eaten. The salted blubber can be used as a medicine for chronic diarrhea, and it is effective for stomach ailments and general stomach health. Powdered fin relieves constipation and oil is a medicine for scabies… » He clearly recorded that whale could be used not only as a source of food but also for medicine. «   Donc on se trouve devant de la consommation de viande et l’utilisation des dérivés (ailerons en poudre, huile) un peu comme dans la pharmacopée chinoise.

Ce que j’avais entendu de la famille d’une amie japonaise chez qui j’ai mangé de la baleine (parceque quand c’est servi sur la table et qu’on est invité c’est plus difficile de refuser sans vexer les gens) c’est que la viande de baleine leur rappelait leur enfance après la guerre quand ils avaient du pot au feu de baleine.

L’article explique que la pêche a été mise de côté pendant 5 ans mais qu’après la guerre, en 1946, la pêche a repris à cause du manque de nourriture disponible au Japon. Donc les gens en mangeait même s’ils n’aimaient pas ça car ils n’avaient rien d’autre (regardez Le tombeau des lucioles si vous n’avez jamais entendu parler de famine au Japon).    Néanmoins j’étais surprise de lire qu’en 1947  à peu près 47% des protéines animales consommées au Japon provenait de la viande de baleine.

« There were five years of inactivity during World War II. The whaling industry was re-established in 1946 in order to help the severe food shortage in Japan. Whale meat was no longer a special food but was necessary to keep the Japanese healthy and alive. Whale meat was rationed all over Japan. People ate whale meat as a source of protein whether they liked it or not. According to statistics of 1947, about 47% of the total animal protein consumption was whale meat. « 

« Whale meat was the only meat served in school lunches which began in 1947 and continued until the mid-1950’s. After that, pork and chicken began to be served in school lunches and the amount of whale meat decreased. However, until the mid-1970’s, whale meat was used more than any other meat. About 15% of the total amount of the Japanese production of whale meat was used for school lunches in 1973. »

Donc les enfants nés de 1947 au milieu des année 1950 avaient uniquement de la viande de baleine dans leur repas de midi pris à l’école. On comprends mieux pourquoi cela ne les choque pas (moi je mange du foie gras aussi ce qui choque beaucoup les anglo saxons.. par contre l’oie n’est pas un animal sauvage en voie de disparition … ben oui on a chacun nos excuses ^^)

Par contre je ne suis pas du tout d’accord avec la fin de l’article qui explique que les bûcherons qui vont couper du bois ont besoin de leur soupe à la baleine parcequ’au Japon il n’y a pas que les bûcherons qui mangent de la baleine : » Because woodcutters in the Kyushu region take only salted whale meat and rice when they go into the mountains, they would also be troubled. They slice the meat and pour hot water over it to make a delicious soup containing a lot of protein and salt. Since their work is very strenuous, the salted whale meat soup replenishes the salt they lose through perspiration. Therefore this soup is indispensable as a source of their energy. »

En effet on trouve un peu partout ou on voir à la télévision des pubs pour les chips de baleine alors que la pêche dite « expérimentale » du Japon finit bien dans les assiettes des gens..

Ca ne change pas mon opposition à la chasse à la baleine mais  je pense que ça explique pourquoi quelqu’un qui est né en 1947 et qui a 64 ans peut se rappeler son enfance en mangeant de la baleine.

Ca c’était la partie historique mais si vous voulez vous informer sur la chasse à la baleine vous pouvez voir les sites ci dessous

 http://www.madmermaids.com/stop_killing_whales.html

Ce site est intéressant car ils expliquent bien la diminution des populations en disant que quand le moratoire sur la chasse commerciale est entré en vigueur en 1986 la population de certaines espèces avait déjà été réduite de plus de 95%.  (C’est sans doute cher payé pour des souvenirs alors qu’on peut maintenant manger autre chose)

Ils démontent également les arguments du gouvernement japonais sur les fameuses « recherches » sur les habitudes des baleines qui justifient la chasse.

le trailer de The Cove.

Au Japon les journaux parlent peu de la chasse à la baleine mais récemment un des blogs liés au Japan Times a publié un article sur la viande de baleine http://blog.japantimes.co.jp/yen-for-living/

Je résume: Le journal  Tokyo Shimbun a écrit un article sur les aspects commerciaux de la question.

Selon le journal, en 2011 la quantité de viande de baleine congelée prête à être vendue excédait  5000 tonnes, ce qui fait presque 3 fois la quantité de viande de baleine surgelée stockée il y a 10 ans.

Il semble que les coûts de ces recherches ne sont pas compensées par la vente de la viande et que les projets de recherche sont dans le rouge.  Depuis que l’association des Sea Shepherd Conservation Society a commencé à gêner la chasse dans l’Antartique hunt le nombre de prises n’a plus augmenté, alors que les stocks si.

Certains supermarchés ayant une clientèle internationale ont cessé de vendre de la viande de baleine à cause de pressions exercées par des groupes s’opposant à cette pêche. De plus cette viande est chère et selon le journal seuls des personnes âgées achètent cette viande : »One supermarket manager told the paper that the only customers who ever buy whale are old people “who have some nostalgic longing for it.” Young people never buy it. We visited three supermarkets near out home and found that only two carried whale “bacon” in vacuum-sealed packages containing only four or five very thin slices for about ¥500. »

La fin de l’article est intéressante car ils avancent l’idée que les 2 groupes les pro pêche et les anti ont besoin l’un de l’autre pour exister.

Je rajoute ce lien sur les massacres de dauphins http://selvavidasinfronteras.wordpress.com/2012/02/16/the-amazon-pink-dolphins-voice-imminent-massacre-of-taiji-dolphins/

 

hotel/sento pour chien au Japon


Voici ce que les propriétaires de chiens sont prêts à faire pour leurs toutous adorés !!! Ces hôtels acceptent les chiens et ont même des onsen spéciaux pour qu’ils profitent aussi des bains.

Petit rappel: le sento est le bain public au Japon. Toute les habitattions disposent maintenant d’une salle de bain mais de nombreux bains existent (surtout à Kyoto) . C’est un espace de relaxation, très propre et qui dispose souvent de plusieurs bains et saunas.  Le onsen est une source thermale sur laquelle est ouvert un bain et qui peut ou non être lié à un hôtel.

Par ex cet hôtel avec un joli nom français (euh français vu par les japonais) Maison de Brun http://www4.ocn.ne.jp/~brun/onsen.html

(« maison de brun » ça fait un peu caca mais bon)

http://www.shibugoe.com/kizuna1/hotspa/detachedbath/

http://www.mikunien.com/furo.html

Les photos sont sublimes !! On a envie d’être à leur place !!!

Merci à Tomichan pour ces infos….

Sinon à l’aéroport de Narita il y a également un pet hotel Pet Inn Royal http://www.narita-airport.jp/en/guide/service/list/svc_66.html

Quand votre chien sortira il pourra également porter un yukata ou hakama pour chien ici http://www.gramercypet.com/DogKimono-JapaneseTraditional.html

(sans rire j’en ai vu plein dans les magasins de yukata pour chien) et si vous cherchez à le comprendre il y a également le traducteur de langage chien.
http://www.telegraph.co.uk/technology/news/5871197/Dog-translator-transforms-barks-into-words.html
ici en version iphone http://itunes.apple.com/us/app/dog-translator-free/id351995731?mt=8

Par contre je ne veux dire que c’est facile pour un étranger d’aller au Japon avec son chien ! Les procédures administratives sont assez lourdes et vous devrez être préparé à payer pour la quarantaine. De  plus on voit très rarement des gens avec leurs chiens dans les restaurants par exemple. De même quand vous sortez votre chien il faut bien sûr ramasser les crottes mais les propriétaires ont aussi l’habitude de verser de l’eau après que leur chien ait fait pipi.

Si vous avez un petit coup de cafard vous pourrez toujours aller dans un cat café pour jouer avec des chats (ou des chien pour le dog café).

Le chat café 猫カフェ (neko café) + vidéos


 

La vidéo du  Neko café 猫カフェ


Kawaii Kao Ani From Freeglitters.com
En me promenant tout à l’heure dans Kyoto aux alentours de Tera machi je suis tombée sur ce café où l’on peut jouer avec des chats en prenant une boisson ou une gaufre, 1200 yen les 40mn quand même avec une boisson.
Ici la photo en 2012 du panneau du chat le plus populaire en août ! Il s’appelle KAI.
Les gaijins sont égalements les bienvenus.
 
 
En fait, selon un reportage récent, beaucoup de japonais manquent de rapports humains et certains utilisent le cat café pour se détendre donc il y a aussi des hommes japonais célibataires qui y vont.

A lire aussi l’article de Japan Today sur le Cat Café Nekorobi. http://www.japantoday.com/category/lifestyle/view/cat-cafes-purrfect-for-lonely-and-childless-people

Vous pourrez aller sur le site du café ici : http://www.nekorobi.jp/english/  (j’adore le « pey as you stay » au lieu de « pay as you stay ») et lire leur blog, avec les photos. (le chat noir sur les photos a vraiment l’air d’un psychopathe)
NEW: Une révision de la loi de protection des animaux va être appliquée le 1er juin 2012 pour empêcher que les chats ne soient exposés après 20h,  heure de la sortie des bureaux où les japonais ont pris l’habitude d’aller dans ces cafés afin de combattre leur stress. Cela pourrait être préjudiciable à de nombreux cat cafés dans les grandes villes (mais pas à celui de Kyoto qui ferme le soir)

Certains cafés proposent également de passer du temps avec un chat avant de l’adopter. Ekoneko un café situé à Tokyo propose des chats à l’adoption, après un entretien bien sûr il n’est pas question de prendre un chat comme on achèterait une glace.

http://en.rocketnews24.com/2012/06/27/cat-cafe-foster-home-ekoneko-perfect-if-you-want-to-relax-with-cats-or-rescue-them/

et le site de Ekoneko en japonais http://nerimaeconeco.blog86.fc2.com/

J’ai testé un neko café près d’Odaiba et j’ai été super déçue car ça n’avait rien à voir avec les vidéos. Ca puait le chat et les coussins sur lesquels les chats se reposaient étaient plutôt crades, de même que les tables. Il y avait très peu de personnel donc l’interaction avec les chats étaient inexistante et je suis partie au bout de 10mn. Donc si vous en trouvez un demandez à voir à l’intérieur avant de payer!!!!!