Archives du mot-clé anglais

Les japonais qui apprennent le « vrai » anglais avec Downton Abbey!


AHHH le Queen’s English, le vrai anglais pur que nous voulons tous avoir (ça y est je me suis -encore- fait plein de nouveaux amis mais je m’en fiche l’anglais soo british j’adore ^^). Les japonais également depuis que le British Council a organisé une soirée Downton Abbey dans un pub de Tokyo.

Downton Abbey

Si les japonais sont fascinés par les traditions britanniques et l’étiquette c’est, selon l’article, car leur société est également très codifiée. Les japonaises adorent la politesse de la langue anglaise, la façon dont la nourriture est servie, et la façon dont les gens s’adressent les uns aux autres selon leur place dans la société (ça c’est très japonais aussi) même s’ils réalisent que la société japonaise n’est plus comme ça maintenant.

La série sert donc de base à des leçons d’anglais et certains élèves- ados ou personnes âgées- viennent de très loin pour ces leçons qui ont lieu à Iidabashi, Tokyo.

Ici le témoignage d’un professeur qui enseigne en utilisant la série : http://www.ft.com/cms/s/0/bffd0a50-7041-11e4-bc6a-00144feabdc0.html

J’ai hâte que ce soit traduit en japonais parce que je pense que ça doit être très drôle à voir.

source: http://www.ibtimes.co.uk/japan-japanese-students-attend-downton-abbey-classes-learn-english-1476024

Qu’importe le flacon (et les mauvaises traductions)


La traduction c’est tout un art, surtout quand on doit conserver le niveau de langue, et on peut passer des heures sur une simple phrase. C’est ce qu’oublie le site Savy Tokyo qui m’a bien fait rire avec cette traduction d’Alfred de Musset:

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse

Qui se retrouve traduit sur leur site de façon un peu trop efficace je trouve: ^^

“The bottle’s not important as long as it gets you drunk.” (en gros la bouteille n’est pas importante pourvu qu’on finisse bourré)

Franchement vulgaire non? Comme quoi le génie de la langue…

http://www.savvytokyo.com/a-night-out-like-the-parisiennes/?utm_campaign=post_A+Night+Out+Like+the+Parisiennes&utm_medium=email&utm_source=savvy_tokyo_newsletter_2013-11-15

En Russie, un café piège ses clients pour promouvoir les cours d’anglais


Il faudrait faire ça en France aussi !

La pub du dimanche

yeltsin-clinton

En Russie, seulement 10% de la population parle anglais (alors que la pluspart des gens pensent avoir un niveau plus que correct). Dans les petites villes comme Ekaterinbourg, le pourcentage est encore moindre.  Afin de promouvoir les cours de langue, la marque Talisman a décidé de piéger les clients d’un café  en remplaçant tout ce qui est en russe par de l’anglais – de la carte jusqu’aux serveurs.
Résultat, les gens qui sont venus prendre leur café le matin se sont senti un peu perdus (normal), mais se sont vite prêtés au jeu avec sourire. Tous sont repartis avec un coupon de réduction pour s’inscrire au cours de langue. Une façon maline et originale de les mettre face à leurs lacunes en Anglais.

Voir l’article original