Articles Tagués ‘actualités’


Selon une décision d’une cour de justice d’Osaka, tatouer n’est pas un art mais une procédure médicale. Les tatoueurs sont donc dans l’exercice illégal de la médecine.

 tatouer est donc maintenant un acte médical au Japon.

Un tatoueur japonais Masuda Taiki a fait appel d’une condamnation à 300 000 yen d’amende reçue pour avoir eu un salon de tatouage sans posséder de licence pour exercer la médecine. Sa demande de requalifier l’exercice du métier de tatoueur en exercice d’une expression artistique a échouée.

Je pense que peu de personnes le savent mais depuis 2001 l’exercice de la profession de tatoueur est devenue un acte médical puisque les aiguilles percent la peau du client (maintenant devenu « patient »). Percer les oreilles, le nez ou la peau pour des piercings par contre ne requière pas un diplôme.  Donc légalement seuls des professionnels ayant une formation médicale peuvent tatouer au Japon.

Comme le gouvernement japonais ne délivre pas des licences pour tatouer, la profession est donc devenue illégale… sauf si ce sont également des médecins ce qui est quand même assez improbable.

Masuda fait donc partie des artistes tatoueurs d’Osaka qui ont subi des descentes de police en 2015.  La cour de justice a quand même diminué son amende qui est passée à 15000 yen mais que va-t-il se passer pour les quelques 3000 artistes qui travaillent au Japon ? Masuda espère persuader le gouvernement japonais de mettre en place un système de licence qui permettrait aux artistes tatoueurs d’exercer en suivant des règles d’hygiène et de bonne conduite comme c’est le cas dans d’autres pays au lieu de devoir se réfugier dans la clandestinité.

 

Les étrangers qui veulent aller au Japon doivent le savoir, c’est très compliqué d’accéder a des onsens, des sentos ou même des clubs de sport avec des tatouages même tout petits. Selon ce sondage réalisé plus d’un tiers de japonaises et 2/3 de japonais ne souhaitent pas avoir de voisin tatoué lorsqu’ils sont dans un onsen ou une piscine. Seulement 24% des japonaises et 12% des japonais accepteraient quelqu’un de tatoué si le tatouage était couvert par un pansement.

On trouve déjà au Japon des pansements pour couvrir les tatouages sous le nom de « tattoo cover sheets » ici 18 euros pour 8 feuilles, ces pansements résistent à l’eau.

Tattoo Cover Sheets image de Japan Trend Shop

Cet été je suis allée dans 2 hôtels qui avaient des onsens, l’un ayant un grand onsen partagé affichait clairement une interdiction des tatouages, l’autre avait deux petitss bains qu’on privatisait le temps du bain donc là j’aurais pu avoir un tatouage.

Personnellement même si j’ai eu envie d’avoir un tatouage depuis longtemps le fait de profiter des bains japonais l’a toujours emporté ^^.

source:https://en.rocketnews24.com/2017/09/29/japanese-requirement-for-tattoo-artists-to-have-medical-licenses-may-be-nail-in-industrys-coffin/

Publicités

Et si on attirait des touristes dans la région de Fukushima en leur promettant des Pokemons hyper rares? est ce que ce serait du bon marketing ou un geste totalement irresponsable?

Les représentants de 4 préfectures ont tenu une conférence de presse pour annoncer qu’ils allaient collaborer avec Niantic, la compagnie américaine derrière le jeu Pokemon Go.

Selon eux: « They hope that creating virtual attractions in the popular location-based game will help draw people back to the natural disaster affected areas. »

Parmi ces préfecture Iwate, Miyagi et Fukushima sont situées au nord du Japon et ont subi les conséquences du tsunami alors que Kumamoto,  dont vous voyez l’ours Kumamon derrière, se situe dans le sud du Japon et a subi une série de tremblements de terre en avril 2016.

Les joueurs pourraient trouver des pokemon rares, des « goodies » supplémentaires, ainsi que plus de PokeStops  (des lieux où on peut trouver des objets précieux) et de Pokemon Gyms (des arènes où les joueurs peuvent se rencontrer et faire combattre leurs pokemons).

Toujours selon l’office de tourisme moins de 10% de la préfecture de Fukushima est composée de zones interdites à cause des radiations… donc les autres lieux sont tout à fait visitables (« safe » même donc on est en sécurité) [mouais]

Il y a quand même des limites et TEPCO a du demander aux développeurs du jeu de ne pas faire se reproduire des pokemons dans les zones contaminées par les radiations…afin d’éviter d’attirer des joueurs dans les zones concernées (vu qu’ils marchent déjà sur les rails de chemin de fer, jouent en conduisant effectivement ça vaut mieux). TEPCO a quand même trouvé des pokemon sur le site de Daiichi celui qui a été touché par le tsunami !!!!

Alors? prêts à tous les attraper?

source:

https://www.sbs.com.au/news/article/2016/08/12/fukushima-use-rare-pokemon-lure-tourists-back


J’adore le Japon mais de la à acheter du riz ou autre produit venant de Fukushima il y a un ENORME pas que je ne souhaite pas franchir.

France being one of the major exporters of nuclear, to be expected that its Embassy in Tokyo would collaborate with the Japanese Government to put on a show that Fukushima products are safe, that Fukushima is no more contaminated, that everything is great. The event certainly was organized behind the scenes by the Project […]

via The French embassy in Japan held a dinner party with Fukushima food — Fukushima 311 Watchdogs


Je trouve ça simple et beau. Si on est potier et qu’on veut aider pourquoi ne pas proposer de réparer gratuitement les poteries parfois très précieuses des familles qui ont subi le tremblement de terre? Ca peut semble futile mais nous sommes tous attachés à ces objets qui ont une histoire et en réparant les objets on peut parfois commencer à réparer les gens.

Plans to use traditional Japanese kintsugi techniques to make them look as good as new, or perhaps even better.

via Volunteer craftsman traveling to Kumamoto to repair earthquake-damaged family heirloom ceramics — RocketNews24


Non, plus besoin, les chaises se rangent toutes seules!

nissan intelligent parking chair self office furniture

pour l’instant c’est au bureau et bien tôt on peut imaginer chez soi, à condition d’avoir assez d’espace…

Inspiré par les voitures c’est la réalisation de Nissan.L’intelligent parking assist.Et ça marche même quand on est assis dessus !!!!

source: http://www.japantrends.com/intelligent-park-chair-nissan-self-parking-office-furniture/


Hé oui le tourisme a souvent des effets pervers, ici c’est le manque de culture de certains touristes qui pousserait les japonais à enlever la svastika (une croix avec des branches à angles droits) qui marque l’emplacement des temples.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/japon-prises-pour-des-croix-gamm%C3%A9es-par-les-touristes-les-svastikas-pourraient-dispara%C3%AEtre-des-cartes/ar-BBoroi0?ocid=mailsignoutmd

Des touristes choqués et peu cultivés qui ne savent pas que, malgré son utilisation par les nazis, la svastika est d’abord un symbole positif. En effet ce « manji » bouddhiste, appelé svastika dans d’autres pays, symbolise la sagesse et l’énergie, ou encore l’amour et la compassion, selon le sens de rotation. Il peut aussi être utilisé pour noter le nombre 10 000 et, au Moyen-Age, de nombreux clans l’utilisaient dans leur blason familial. Le Telegraph rapporte que  les autorités japonaises auraient proposé de changer ce symbole sur les cartes en le remplaçant par un temple en forme de pagode à trois niveaux.

En Europe,  ce symbole a une forte connotation négative puisqu’il est utilisé par les partis néonazis depuis que Adolf Hitler s’en est servi comme symbole de la victoire de l’homme aryen (il avait utilisé le symbole noir entouré d’un cercle blanc sur fond rouge dans son livre Mein Kampf en 1920).

L’article cite Makoto Watanabe, expert en communication à l’université Hokkaido Bunkyo,  pour qui il ne faut pas cautionner le manque de connaissances des Occidentaux sur le pays qu’ils visitent. «  Je pense que ce serait une bonne chose que les étrangers voient ce symbole et se demandent ce qu’il signifie et d’où il vient. Cela permettrait également de se débarrasser de certaines impressions négatives associées à ce symbole. »

Je suis tout à fait d’accord. Après tout est ce que c’est aux japonais de changer leur mode de vie pour répondre à l’inculture des touristes? la réponse est NON!!! De nombreux autres pays en Asie utilisent ce symbole comme la Chine, le Tibet, l’Inde.

Un poster expliquant la valeur symbolique positive de cette représentation serait facilement apposable dans les temples et cela cultiverait les gens. On se demande ce que les japonais sont prêts à faire après pour accueillir les touristes pour les jeux olympiques. Moi je ne veux pas un Japon acculturé où tout serait traduit en anglais par exemple. OUI pour l’accueil des touristes, NON si c’est pour qu’ils aient une version « simplifiée »du Japon et que le pays perde son âme.

(please Japan don’t change your culture for us because we love you the way you are but if you want to adapt then change other things for example give more power to women and try to control the use of very very young looking girls in hentai manga)

C’est vrai que ce signe a été perverti par l’utilisation par les groupes néonazis mais je ne pense pas qu’il  choque les gens un peu intelligents. Je pense comme Mr Watanabe que justement ce symbole peut nous faire réfléchir. Ce serait dommage de donner raison aux groupes néonazis en n’utilisant plus ce signe en Asie, au contraire il faut l’utiliser plus en lui REDONNANT son sens initial.


J’ai raté cette info l’année dernière mais il semble que certaines japonaises ajoutent des ingrédients un peu trop personnels dans les chocolats maison (honmei choko) qu’elles offrent à l’homme de leur coeur.

Un indice: cette image

C’est beurk mais le sang (par coupure ou – re beurk- sang menstruel), des cheveux, des ongles (NONNNN), de la salive… tout cela rends les chocolats faits maisons plus « personnels », en tout cas c’est une tendance qui s’était répandue sur Twitter au Japon en 2014.

La suite est trop beurk pour que je l’écrive ici alors je vous met la liste

Nail clippings
Hair (finely chopped up)
Saliva
Pubic Hair
Blood (from abrasion)
Blood (from menstruation)

On se croirait plus à la période d’halloween. Après avoir lu ça je comprendrais que les hommes japonais mettent directement les chocolats à la poubelle.

Petit rappel: les honmei choko ( ou chocolats maisons) sont vraiment pour LE MEC sur lequel les japonaises fantasment, les autres notamment les collègues de travail ne recevant que des « giri choko ». Le giri choko c’est le chocolat qu’on se sent obligée d’offrir aux collègues masculins – « giri » = « obligation ». Tout comme les japonaises qui voyagent en France ont l’habitude de rapporter des gâteaux pour offrir aux collègues de bureau, ce qui est une façon de dire: « pardon je suis partie en vacances mais voici des gâteaux », pour la Saint Valentin les japonaises se sentent souvent obligées d’offrir des chocolats à TOUT leurs collègues masculins! Pour que personne ne soit laissé pour compte. Certains sont achetés en boutique de luxe et d’autres  pas cher du tout…. heureusement car, vu le prix des chocolats étrangers ça les ruinerait! Par contre…. après la saint valentin vient « white day » et les hommes qui ont reçu des chocolats doivent rendre la pareille.. sauf que les cadeaux pour les filles sont généralement plus chers surtout si c’est la copine.

Allez les filles, si vous voulez faire de la cuisine de sorcière je vous ai laissé assez longtemps pour préparer vos petites décoctions!!!!! Surtout ne me dire pas ce que vous avez mis dedans.

source:http://en.rocketnews24.com/2014/02/05/valentines-day-is-coming-in-japan-if-youre-lucky-you-just-might-get-some-blood-and-hair/


安 pour « paix » « sécurité »!

C’est la  Japan Kanji Aptitude Testing Foundation, une organisation pour la promotion des kanjis et qui siège à Kyoto qui mène cette étude chaque année. Ce kanji fait référence aux lois sur la sécurité passées l’été 2015.kanji 2

Le 2e kanji le plus populaire était  爆, “baku” (explosion), une référence au mot “bakugai,” (« explosive buying » ou « shopping spree » en anglais, tourisme forcené en français) lié aux achats frénétiques des touristes chinois au Japon.

Le 3e kanji était 戦, « guerre » en lien avec les conflits au Moyen Orient et aux attaques terroristes.

 

 


Après les attentats à Paris, un petit geste qu’on peut faire pour montrer son soutien à travers les réseaux sociaux. J’ai été très sensible à ce geste de la part de mes amis étrangers, je ne suis pas choquée qu’on ne le fasse pas mais c’est un petit geste .

Source: Facebook Users Around the World Change Color of Profile Photos to French Flag


Le terme « femme de réconfort » cache l’esclavage sexuel, entre autres, des coréennes pendant la 2de guerre mondiale. C’est une des causes de tensions entre le gouvernement japonais et les pays de la région, le gouvernement japonais s’opposant à toute érection de statue ou de monument commémorant cet épisode que les manuels d’histoire japonais passent sous silence.

The statue symbolizes the Korean women made wartime sex slaves by Japan.

Source: Japan Is Demanding the Removal of a Controversial Statue in the South Korean Capital Seoul