Archives pour la catégorie Travel

Is Japan cool, encore plus de vidéos…


Is Japan Cool est le site qui chercher à augmenter l’intérêt des étrangers pour le Japon, autant vous dire que pour moi ce n’est pas la peine.Sur leur site on peut voter pour ce qu’on aime du Japon et peut-être gagner un billet d’avion gratuit.

Après TOKYO OKINAWA, le COSPLAY voici de nouvelles vidéos à découvrir sur le KAWAII et les TRADITIONS.

https://www.ana-cooljapan.com/traditions/

 

Japanese brand : Olive des Olive


NON? les japonais sont encore en train de torturer notre pauvre langue française ? Ils paient car en ce moment la marque Olive des Olive est en faillite.Crée en 1984 cette marque avait pour coeur de cible les jeunes filles de 14-18 ans aimant la mode mais je peux vous dire qu’au Japon on voit plutôt un public plus âgé.

Malgré ça j’aime bien cette marque, surtout parce que j’ai une sublime valise cabine, achetée à Kyoto.

Image

http://www.olivedesolive-ec.jp/

Image

Je ne veux pas être méchante mais « who’s that fairy? » dans un anglais assez vulgaire peut se traduire par « c’est qui ce pédé? » oui mon argot est un peu ancien mais bon….

 

 

Un truc qui m’amuse c’est que sur leur site on peut avoir notre horoscope (en japonais)

http://www.olivedesolive.tv/olive/horoscope/

-lucky colour : pinku (donc pink = rose si vous êtes scorpion

-lucky item: (objet de chance): un bonbon à la menthe

?

-amour

-travail

-argent

 

L’art du bonbon! l’amezaiku


Oubliez les gâteaux de bonbons et découvrez les sculptures de bonbon, un art venu de Chine au Japon pendant la période Heian et qui s’est popularisée à la période Edo puis après la seconde guerre mondiale, l’amezaiku (飴細工 ).

Disparue dans les années 70 cette technique est reprise par  Takafumi Ichiyanagi qui décide de devenir artisan « amezaiku-shokunin » à Los Angeles sous la houlette de son oncle.   Celui ci raconte comment, dans le Japon pauvre de la seconde guerre mondiale, il aimait regarder les amezaiku exercer leur art dans les rues et voir les pièces d’art sortir des mains ridées des artisans.

Regardez les merveille de ce site qui parle à juste titre « d’orfèvre du bonbon » .

http://www.amezaiku.com/

source: http://www.rafu.com/2013/01/breathing-life-into-candy/

cet artisan propose toutes sortes d’animaux, ça donne vraiment envie. Pourtant je n’en ai jamais vu au Japon !!!

 

manger dans le train au Japon c’est un délice


Quand on prend le train au Japon c’est toujours une expérience et quand on a faim on n’est pas obligé de se contenter d’un sandwich jambon beurre grâce aux ekiben (de « eki » gare et bento) ces petites merveilles culinaires qui sont belles et bonnes à la fois.

La boite en elle-même est attrayante et, même sans parler japonais, on peut deviner ce qu’il y a dedans car les boites sont présentées ouvertes. On y trouve souvent des spécialités régionales, du poisson, des crustacés ou de la viande, parfois un petit dessert est inclus.

Un bento c’est une succession de petits plats et les baguettes sont placées à l’intérieur de la boite.

ImageImageImageImageImageImage

 

4 jours à Kyoto ça NE suffit PAS!!!!


Non mais c’est pas possible le nombre de **ies qu’on trouve sur les sites et en voici un exemple: « 3-4 jours à Kyoto ça suffit pour voir la ville ». (je me calme, je respire un GRAND coup, maintenant je SAIS pourquoi le port d’arme est réglementé en France et pourquoi ma marraine la fée ne m’a jamais apporté de supers pouvoirs… pour la bonne et simple raison que je tuerais trop de gens avec)

Kyoto occupe une superficie de 827,90 km2 (Paris c’est 105,40 km2), c’est une ville qui fut la capitale impériale du Japon de 794 à 1868. Avec ses 2000 temples, ses sites inscrits au patrimoine de l’Unesco penser « faire » la ville en 3 jours c’est un peu comme faire comme les japonais et visiter le Louvre pour voir 3 oeuvres (et je l’ai fait, on a vu La Joconde, La Victoire de Samothrace, un 3e truc et on avait fini en 25mn chrono).

Kyoto est une ville très étendue et les sites ne sont pas tous regroupés au même endroit donc ceux qui veulent visiter le sanctuaire de l’amour au sein du Kiyomizu dera, Arashiyama et son bosquet de bambou, courir sous les torii de Fushimi Inari et voir le temple d’or en plus des jardins zen vont vraiment courir dans tous les sens et ne garder qu’une image .

Franchement pour certains on dirait que Kyoto c’est la campagne! Kyoto est une ville moderne qui a gardé des quartiers préservés et qui a la chance d’être traversée par une rivière qu’on peut traverser à pied (la Kamo gawa). C’est une ville idéale pour se promener dans les petites rues en regardant les petits jardins et les maisons anciennes.

Déjà une semaine c’est trop court et je commence à comprendre l’expression « overdose de temple » (que je trouve assez ridicule de toute façon), c’est parce que les gens tentent de voir l’essentiel de leur guide en à peine une semaine. Ce n’est plus du voyage c’est de la torture.

Passez 1 mois à Kyoto et vous ne vous ennuierez même pas! Tout d’abord il y a de nombreux sites qui ouvrent la nuit à certaines saisons et qui ouvrent tôt le matin. Je vous conseille de Kiyomizu dera très tôt le matin (quand les rues sont encore vides et les magasins ne sont pas ouverts), ou sous la pluie, ce n’est pas du tout la même chose. Ensuite marchez plus et sortez le nez du guide et de votre téléphone portable, vous perdre c’est la meilleure chose qui peut vous arriver à Kyoto (et au Japon).

PS: pas la peine de me dire que tout le monde n’a pas de longues vacances ce n’est pas la question ici.Je veux bien comprendre qu’on n’ait pas la possibilité de passer un mois à Kyoto mais pas qu’on dise qu’en 4 jours on a fait le tour de la ville. 

Le Japon vu du train ! (nouveau guide)


Mon dernier coup de coeur lié au Japon c’est ce guide Le Japon vu du train de Claude Leblanc.

train livre

Je ne l’ai pas acheté quand je l’ai vu la 1ère fois parceque je me disait « un énième guide sur le Japon qui surfe sur la vague nippone sans forcément apporter plus ça va m’énerver » mais je l’ai reçu pour mon anniversaire et depuis j’ai trouvé plein d’idées dedans.

Le guide vous donne des itinéraires et des idées de visites liées à des lignes de train en dehors des grandes lignes de shinkansen et en ciblant chaque région.

La couverture est élégante et dés les 1ères pages on a des infos vraiment utiles, comme des détails pratiques  comme la différence entre les trains rapides (kaisoku), semi-express (limited express tokkyù), omnibus (futsù) qui nous pose souvent des problème quand on doit prendre les lignes régionales, avec les bons kanjis.

La partie qui traite des conséquences du tsunami du 11 mars 2011 sur les lignes de train  au nord et sud de Sendai est très bien faite également pour tout ceux qui se demandent où aller au nord de Tokyo, comment s’y déplacer etc…

Ce que ce guide apporte de plus par rapport aux grands guides comme le Lonely Planet ce sont des idées de périple en train pour des destinations vraiment originales comme la ville des kappa de Sakai-Minato.

Seul petit bémol des destinations de rêve comme certains onsens avec des prix d’hôtels ou de ryokans … plutôt élevés. Le prix du guide lui-même est de 18€

Bref je vous le recommande vivement! En tout cas moi je suis prête à alourdir ma valise en le mettant dedans. Ca fait un moment que j’avais envie de prendre les lignes locales comme j’ai fait cet été à Shikoku mais en m’arrêtant plus le long de la ligne pour visiter des petites villes et profiter des paysages et ce guide va grandement me/vous faciliter les choses.

It’s in French guys, so you’ll have to make an effort but it’s worth it !!!!

Trains d’exception: le train kotatsu


Au Japon, encore maintenant, les maisons ne sont pas toujours bien chauffées et toutes les pièces ne seront pas également chauffées non plus ce qui a conduit à l’invention du kotatsu, table chauffante sur laquelle est posée une couverture.

Ici vous pouvez profiter des joies du kotatsu dans le train. Douillet non?

kotatsu

train2C’est la compagnie Sanriku Railway Co. qui possède 2 lignes circulant dans la préfecture de Iwate le long de la côte du Sanriku et a créé ce  Kotatsu Ressha. Le train spécial comprend 2 voitures équipées de Kotatsu.

Sanriku

Le train circulera du 15 décembre au 31 mars (pendant les week ends et les vacances) et du 1er janvier au 6 janvier tous les jours

Ce train ne circule qu’une fois par jour et part de la station de Kuji à  12:30 jusqu’à  Tanohata Station  (arrivée  13:30) où il fait une pause de 15mn avant de repartir pour Kuji station.  2h pour l’aller-retour.

http://en.rocketnews24.com/2012/12/17/japanese-winter-luxery-at-its-finest-the-kotatsu-train/ et sur leur site vous pourrez voir les photos du délicieux bento qu’on peut manger dans le train (miam)

Petit bonus culturel: 2 démons, des namahage, démons japonais, font irruption dans le train.train1

ils font peur hein? Les namahage sont les Pères Fouettards japonais et cherchent les enfants mals élevés !!!!

Les réservations peuvent se faire un mois à l’avance. Les billets coûtent  960 yen (l’aller) + 300 yen pour la place réservée donc 1,260 yen au total.

AR avec un billet réduit  1,500 yen,  2,100 yen  avec la réservation.

Vous trouverez le site tout en japonais sur Rocket News et je suis assez contente d’avoir trouvé cette info avant de lire le guide Le Japon vu du Train. ^^

bains d’exceptions au Japon


Après les karaoke un peu bizarres voici des bains vraiment spéciaux. Petit rappel: au Japon les bains publics (sento) vous permettent de vous relaxer dans des bains de différentes températures dont certains sont même parfumés (au jasmin par exemple) ou médicinaux.En plus de ces bains de quartiers sont nés de véritables sauna ou spa proposant différents types de bains.

Ici on atteint le comble du bizarre avec des bains que je testerais volontiers: un bain ramen (ramen bath)  , un bain de vin et un bain de sake.

Le ramen bath:

Vous adorez les ramen, ces nouilles dans un bouillon bien chaud ? Vous allez pouvoir tester le ramen bath, dont la forme rappelle celle du bol de ramen (avec des nouilles qui pendent au dessus l’effet est parfait) et dont l’eau est parfumée au poivre et a un aspect similaire au bouillon.

Image miam

Pour ça il vous faudra aller à Hakone, plus précisément Hakone Kowakien Yunessun.

la description: The bath, shaped like a ramen bowl, contains pepper-flavored water colored a light, milky brown, to like tonkotsu (pork bone) ramen soup. The special bath was created jointly by the theme park and a famous ramen shop, Nantsuttei in Hadano, Kanagawa Prefecture.

L’eau contient également du collagène et des extraits d’ail ce qui, selon leur site, devrait aider  à garder une belle peau et à lutter contre la rétention d’eau.

 Le Wine bath: un petit bain de beaujolais nouveau ?

Selon leur site: Image

A unique spa containing real red wine. The huge wine bottle is 3.6m tall and is very remarkable. Bathing in wine is a rejuvenation treatment for the body, and it has been said that the Queen of Egypt, Cleopatra loved to bath in wine. There are regular performances of pouring real wine into the spa a few times a day.

le bain au vin n’est ouvert qu’une douzaine de jours dans l’année alors choisissez bien votre moment. Mais est-ce au moment de la sortie du beaujolais nouveau ? 

Image

Le bain de sake:Image

There is a constant dripping from a huge cask filled with real Japanese Sake! It is said that Sake is very good for the beauty of your skin. It is an enjoyable experience taking this type of bath. A unique Japanese experience.

Le bain au thé vert:detail_green_tea c’est un peu classique !^^

leur site: http://www.yunessun.com/english/yunessun.html

L’entrée du complexe coûte 2,600 yen pour les adultes et 1,300 yen pour les enfants.

J’ai même trouvé des images d’un bain au chocolat

Imagebeurk! http://www.huffingtonpost.com/2012/09/18/

http://www.yunessun.com/english/

Combien de temps faut-il pour nettoyer une rame de shinkansen?


Ceux qui sont déjà allés au Japon ont sans doute vu les équipes de nettoyages impeccables qui attendent l’arrivée du train ! Des équipes de choc avec ceintures bardées d’outils et chariots. Mais combien de temps faut-il à une équipe pour nettoyer un train?

Japan Today nous en dit plus ici: http://www.japantoday.com/category/kuchikomi/view/shinkansen-cleanup-crews-perform-7-minute-miracles-120-times-a-day

12 minutes mais comme il faut 5mn pour que les passagers descendent, il ne leur reste que 7mn pour tout nettoyer c’est à dire: vérifier si des objets ont été oubliés,  retourner les 100 sièges (pour les remettre dans le sens de la marche car dans les trains japonais les sièges sont équipés d’une pédale pour les faire tourner), essuyer les tables, remettre les rideaux et changer les dessus de sièges.

Un salut au passagers et le train peut repartir.

L’article mentionne un train en particulier fait en 5mn 27 secondes. CNN a appelé ça   » the 7-minute miracle” et un livre est même sorti sur ces équipes  “Shinkansen osoji no tenshi-tachi” (Shinkansen’s cleanup angels) écrit par Isao Endo.

Le traffic en gare de  Tokyo est de 210 trains par jour avec un intervalle de 4 mn et chaque équipe de 22 s’occupe de 120 trains par jours, 168 au maximum.

Le livre constate que les équipes ont réussi à transformer les “3K” (dirty, difficult and dangerous) de ce travail en  “kansha,” “kangeki” and “kando” (gratitude, drama and strong impressions).

j’ai choisi cette vidéo pour illustrer car elle me semble un peu plus respectueuse que celles de gens qui restent carrément dans le train pour filmer et qui donc déjà gênent le travail des gens tout en les filmant comme s’ils étaient au zoo!

En tout cas nous on est bluffés!!!