Archives pour la catégorie manga

Quand la BD parle des règles, ça change


Voici Seiri-chan (« seiri » comme les règles en japonais) elle vient vous parler d’un truc qui revient tout les mois pour nous les filles, les règles!

Elle a été dessinée par Ken Koyama.   Oui c’est elle qui donne un grand coup dans l’estomac de la jeune femme mais en général elle est plutôt gentille. Seiri-chan passe du temps avec de jeunes femmes a des moments difficiles de leur vie, des moments de crise ou de dilemme émotionnel.

Parfois elle est un peu violente: la elle frappe un homme au visage en criant « menstrual punch » et lui injecte un sérum qui lui fait avoir aussi ses règles.

Même si le dessinateur est un homme, de nombreuses japonaises semblent se retrouver dans ce manga.

source:https://soranews24.com/2018/06/21/anthropomorphized-menstrual-cycle-is-japans-newest-comic-book-star/

Femme et samuraï


Je voulais vous signaler ce manga Hinatsuba de Koichi Masahara qui parle de femmes et d’épées « tsuba » veut dire « garde du katana » en japonais. Il est publié par l’éditeur Leed Co., Ltd.

Petit résumé en anglais:

The final years of the Tokugawa Shogunate in the capital of Edo (present-day Tokyo). Uncomfortable with society’s expectations of her gender, Suzu Kanchiku becomes the only woman in a sword training school and devotes herself tirelessly to her art until she can even defeat men. Outside the confines of the dojo, she faces other challenges such as samurai who seek to woo her, and she carves out her own path as she realizes what it means to « live as a woman » in her day and age.

Through the lives of female martial arts masters, prostitutes, shop clerks, Buddhist nuns and swords-for-hire, Hinatsuba conveys the strength, resilience and kindness of the various women who lived in Edo at the end of the mid 19th century.

Hinatsuba brings together the episodes of « Edo Zukanfu Hinatsuba 江戸女図譜ひなつば serialized in Monthly Comic Ran magazine.

C’est donc un manga qui s’intéresse à une femme Suzu Kanchiku qui devient la seule élève femme d’une école qui enseigne l’art du katana japonais, s’applique jusqu’à pouvoir rivaliser et même dépasser les hommes au combat et affronte les difficultés d’une femme a son époque.

Il n’est pas encore prévu de le traduire en anglais ou en français mais peut-être.

Si vous allez sur le site de Grapee ils ont traduit quelques pages (mais le dialogue est reproduit en dessous)

source: https://grapee.jp/en/95697

La boutique éphémère Pokemon: éphémère et presque totalement vide


Hé oui ! Après avoir crié de joie à l’annonce de l’ouverture d’une boutique éphémère POKEMON je dois décevoir vos attentes et vous révéler la triste réalité…. une photo vaut mieux qu’un long discours

20140609_161213_resized

Déjà en faisant la queue nous avons été accueillis par cette petite note… ce qui n’a dissuadé personne d’entrer d’ailleurs. Pas mal d’enfants (un peu les yeux qui brillent les pauvres) mais aussi des adultes sans enfants..20140609_161056_resized

Pas besoin de limiter ses achats car le magasin le fait pour vous, ceci dit je n’ai pas vu de peluches elles avaient toutes disparues.. juste quelques cartes et des rayons vides.

C’est un peu mieux en ce qui concerne les illustrations au sous sol (malgré la foule on arrive à voir quelques dessins mais le manque d’aération ne donne pas envie de rester dans ce tout petit sous sol)

Quelques images agréable et dédicacées.

20140609_160856_resized

20140609_160902_resized

 

Mais bien trop de monde à mon goût

20140609_160720_resized20140609_160716_resized

Bref il vaut mieux attendre l’ouverture d’une boutique plus grande avec plus de stock. Ne faites pas la queue sous la pluie pour pas grand chose.

Transmettre l’histoire de la catastrophe du 11 mars en manga


Comme on se remémore les événements du 11 mars c’est le moment de parler de ce projet: STORY 311!

STORY 311 est un projet autour du manga afin de faire connaître l’histoire du grand tremblement de terre (Great East Japan Earthquake) et du tsunami aux générations futures par le biais du manga.

Image

Il a été lancé par Satoru Hiura, un dessinateur connu pour son oeuvre Hotaru no Hikari (la lumière des lucioles). Afin de réaliser son projet il est parti avec 13 autres dessinateurs dans les régions dévastées afin d’interviewer des gens et de recueillir des informations, puis ils ont tous travaillé sur une histoire.

Ces récits ont été publiés l’année dernière le 11 mars mais la demande d’une suite étant forte ils ont levé des fonds pour publier une suite qui s’appellera , Story 311 Arekara 3-nen (ce qui veut dire « 3 ans depuis Story 311,  » in Japanese).

Tout l’argent récolté en droit de copyright et une partie de l’argent récolté sera reversé pour aider à la reconstruction. 

Parmi les artistes qui ont participé on trouve Satoru Hiura, Toshinao Aoki, Ume, Kazumi Ohya, Keiko Okamoto, Riho Sachimi, Mayu Shinjo, Nagamu Nanaji, Tomoko Ninomiya, Kyo Hazuki, Naoko Matsuda and Mitsuya Sasaki.

source: http://akihabaranews.com/2014/03/11/article-en/manga-project-story-311-carry-true-story-disaster-next-generation-1677728040

Aimer la cuisine et les mangas !


Oubliez les verrines et autres petites cocottes pour présenter des plats japonais dans les nouvelles assiettes du designer japonais MIKA TSUTAI: les mangazara (de manga et « sara » = assiette)

http://mika-tsutai.cdx.jp/works/manga.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EFFET MANGA GARANTI mais il faut ne pas trop remplir les assiettes pour laisser de la place pour le décor!

 

 

 

 

 

 

 

 

ici: http://www.comicalu.com/mangazara/jyaan.html

 

 

Salon du livre 2012: le Japon à l’honneur


Le salon du livre 2012 fera une large part à la littérature japonaise et également aux mangas.

http://www.salondulivreparis.com/Thematiques/Le-manga-au-Salon-du-livre.htm

Pour la prochaine édition du Salon du livre qui se déroulera du 16 au 19 mars 2012, le manga, ce symbole de la culture nippone devient l’un des cinq axes thématiques de la manifestation.
Une zone entièrement consacrée au manga sera proposée aux visiteurs : le Manga Square. Cet espace rassemblera tous les éditeurs de manga du Salon et proposera de nombreux événements comme des rencontres avec des mangakas venus spécialement pour rencontrer leurs fans.
Des débats sur les particularités de ce genre et sur les différentes étapes de sa production seront proposés sur les différentes scènes du Salon

Des auteurs japonais seront également présents et leur site publie la liste des 20 auteurs invités.

Une prévente de billets est mise en place bien sûr http://www.salondulivreparis.com/Billetterie.htm

On se verra peut-être là-bas!

vampire japonais


La nuit d’Halloween approche alors je voulais partager avec vous ce petit bijou que j’ai découvert sur mon CD des musique de Osamu Tezuka. POur ceux qui ne connaitraient pas Tezuka est LE grand mangaka japonais … celui du Roi Léo (que Disney a copié avec le roi Lion), de Princesse Saphir (Ribon no Kishi), de Black Jack etc…

J’étais très surprise de découvrir cette vidéo qui mélange film et animé. Le manga original est de Tezuka. J’adore la chanson ! バンパイヤ Vampire

Un petit bonus Vampiresque pour ceux qui ne connaitraient pas Rosario to Vampire.

Kochi Kame (BD et drama)


Kochikame est un manga de Osamu Akimoto paru dans le weekly Shounen Jump dès 1976  et qui parait encore aujourd’hui.  Le nom Kochikame こち亀 vient de Kochira Katsushika-ku Kameari Kōen mae Hashutsujo (こちら葛飾区亀有公園前派出所  littéralement « Ceci est la station de police devant le parc de Kameari de l’arrondissement de Katsushika »).

C’est le plus long manga de l’histoire avec près de 1670 chapitres et 170 volumes parus au Japon.  Kochikame fait aussi partie des mangas les plus vendus de l’histoire, puisqu’il figure en troisième positions avec près de 147 millions d’exemplaires vendus, juste derrière Dragon Ball et One Piece.

Le personnage principal est Kankichi Ryotsu (Ryo san) un policier de 36 ans opérant à Tokyo dans l’arrondissement de Katsushika.  Vous savez quand vous êtes au Japon que vous êtes perdu et que vous allez demander au koban du coin le gentil policier qui vous réponds.

Sauf que Ryotsu est immature et paresseux, il cherche toujours à gagner de l’argent grâce à des combines et il vit toutes sortes de mésaventures.

De nombreuses adaptations de ce manga ont été faites notamment un drama avec Shingo Katori de SMAP en 2009.  C’était assez drôle surtout que Shingo Katori surjoue toujours mais la série a été arrêtée (snif je trouvais ça drôle moi) au bout de quelques épisodes, d’après certains sites trop peu de télespectateurs auraient regardé le drama.  Shingo Katori n’avait peut être pas trop le look !

  

iiii jan!!!

Ca c’est la photo du film qui est sorti cet été au Japon