Archives pour la catégorie DIY

Des boutons en tissu japonais deviennent des colliers


Aujourd’hui je partage avec vous les très jolies réalisations de ce blog verypurple person

http://verypurpleperson.com/2010/04/fabric-button-necklaces/

Pour passer de ceci

Making fabric button necklace

à cela

Making fabric button necklace

Allez voir son tutoriel hyper bien fait et très clair! Elle n’est pas japonaise [d’origine indonésienne vivant à Tokyo] mais le motif de vagues lui l’est!!!

Making fabric button necklace

Où trouver ces merveilles à Paris?

Après avoir vu des vendeuses me regarder comme une poule qui a trouvé un couteau j’ai enfin trouvé mon bonheur grâce aux, toujours, excellentes vendeuses de La Droguerie près des Halles  9-11 rue du jour (des vendeuses qui te donnent des adresses d’autres merceries quand elles n’ont pas ce que tu veux c’est tellement rare) c’est une des rares merceries ou les vendeuses prennent le temps de te demander ce que tu veux faire et te conseillent tant pis si on attends un peu!

ici: I.D.M 8 rue française 2e Métro Etienne Marcel. tel: 01 42 33 95 67

Des petites dames asiatiques dans une toute petite boutique mais qui m’ont trouvé les merveilles. le prix 4€ pour un sachet de taille 38mm.

Et on a réussi avec une amie, c’était assez facile sauf qu’il nous manque encore le fameux « podge » a passer sur le tissu.

20140621_172911_resized

pour l’envers du bouton j’ai utilisé des chutes de jeans.

20140621_173356_resized

Une petite chaîne et vous avez un collier.

20140621_180110_resized ta daaaaa! c’est fait!

 

Transformer un yukata/kimono afin de le porter tous les jours (révision 2017)


Tous ceux et celles qui sont allés au Japon ont sans doute craqué pour un yukata ou un kimono qu’il soit neuf ou d’occasion.

Les yukata sont des kimono d’été portés en vêtement d’extérieur (je ne parle pas des yukata des love hotel ramenés, gros clin d’oeil à une copine, par certaines ou des yukata donnés par les ryokans) j’ai volontairement choisi de parler des yukata qu’on porte l’été pour les festivals. Le yukata est moins habillé que le kimono et il n’est pas en soie donc il est moins cher.

Yukata ou kimono on est souvent tombées amoureuses de leurs couleurs, des tissus mais une fois rentrée à la maison on a souvent du mal à les porter.

Porter un haori (un vêtement plus court porté sur le kimono un peu comme une veste) est relativement facile car ils sont plus courts. En plus, on peut facile « casser » le côté trop habillé du haori en le portant avec un jean… et maintenant c’est à la mode on ne passe plus pour une folle! (punaise 20 ans qu’on me regarde comme une tarée)

Mais le yukata, qui s’ouvre un peu trop facilement, (on n’a pas l’habitude de le porter et souvent on n’achète pas la robe de dessous ou les pinces que les japonaises utilisent pour obtenir un tombé parfait) et qui doit être replié pour l’adapter à votre taille ce n’est pas très pratique. En plus, si vous l’avez acheté aux puces, vous avez peut-être oublié d’acheter la ceinture qui va avec.

Cet article va donc s’intéresser aux différentes façons de transformer son yukata en vêtement de tous les jours ou bien d’utiliser le tissu pour en faire des objets à utiliser tous les jours.

Je commence volontairement par un yukata au tissu moins précieux car tailler dans un kimono requière une certaine dose de courage – on a trop peur de le massacrer!

Voici un de mes bébés -oui j’en ai plusieurs- trouvé chez UNIQLO au Japon.

kimono

Pour celles que cela intéresse Uniqlo au Japon fait des yukatas très jolis à des prix tout à fait abordables et les vends avec une planche détaillée pour bien le porter. Même si la marque est arrivée en France il n’y a pas de public pour les yukatas donc on n’en trouve pas chez nous.

J’ai adoré son motif de papillons et j’hésitais à en faire une veste ou une tunique/robe. Comme il est très coloré je ne voulais pas que cela fasse trop voyant. J’avais d’abord trouvé cette idée de veste http://lifessweetessentials.com/yukata-off-to-a-good-start/ mais ça faisait très gothic lolita. Puis je me suis dit que j’allais faire un petit tour chez Etsy pour voir les réalisations des autres.

Conclusion: je l’ai raccourci et j’ai repris les manches mais le problème est que le tissu des yukata est souvent assez « raide » donc le tombé n’est pas top. Pour l’instant je ne l’ai pas porté… je le garde dans un coin pour le reprendre.

http://www.etsy.com/fr/search?q=yukata&ship_to=FR et je suis plus tombée sur des bagues en chirimen (très jolies donc à faire soi-même plus tard) Je suis aussi tombée sur le site de Immortal Geisha (en anglais) où l’on parle nettoyage et projets autour des kimonos et yukatas: http://www.immortalgeisha.com/ig_bb/viewforum.php?f=60 surtout dans la partie « altering wafuku into western clothes ».  Bref si vous cherchez sur internet il vaut mieux taper KIMONO REMAKE pour obtenir des résultats. 

 Les idées que j’adore: Haruku ballet flats by Hetty Rose - made from vintage Kimono fabricshttp://fr.pinterest.com/kesarankimono/kimono-remake/ Plus facile à faire Kimono Vintage Fabric Pendant http://fr.pinterest.com/pin/450360031456822794/ On trouve pas mal de livre en japonais sur le sujet Kimono Remake All Year Round  - Japanese Sewing Pattern Book for Women - B914 vous pouvez taper en japonais: きものリメイク (kimono remake)

AVANT que vous commenciez à faire votre shopping un détail CRUCIAL que je n’ai vraiment compris que l’année dernière et qui change tout.

J’avais feuilleté le Kimono Remake avant de l’acheter et j’avais cru voir que les modèles étaient fabriqués à partie de yukata. EN FAIT NON ILS SONT SOUVENT FABRIQUES A PARTIR D’UN KIMONO!!!!

Dans les 1ères pages ont montrait la façon de déassembler un yukata et un kimono mais, en regardant attentivement les modèles que je voulais faire, je me suis rendue compte qu’ils étaient TOUS faits à partir d’un kimono car celui ci est constitué de bandes plus larges que le yukata.

Donc je n’ai rien pu coudre l’année dernière (2016) et j’étais verte!!! Je ne voulais pas sacrifier un de mes précieux haoris et , de toute façon, le modèle demandait de partir d’un yukata donc la longueur n’allait pas.

Donc, cette année je pars avec la feuille exacte du modèle que je veux faire ce qui me permettra également de choisir la couleur ou le motif, car lorsqu’on va dé-assembler les morceaux du kimonos c’est plus joli si certains motifs sont mis en avant.

Ce site liste tous les blogs consacrés au Kimono remake (en japonais) il suffit de regarder les images pour se donner des idées. http://fashion.blogmura.com/kimono_remake

Mon préféré même si le style des japonaises ne correspond pas toujours à ce que l’on veut : http://harico.exblog.jp/

J’aime beaucoup les réalisations de ce blog! http://blogs.dion.ne.jp/mimosadoll/archives/cat_212170-1.html Avec les chutes bien sûr un petit sac

Il est su-bli-me!!! je l’ai trouvé ici http://ct6.jp/SHOP/remake_1.html

Des sites intéressants Ici:http://blackcabbit.wordpress.com/2011/09/19/kimono-dress/ La transformation expliquée pas à pas (tuto et mesures inclues) d’un kimono en magnifique robe.

Un livre qui me plait beaucoup Remake Your Kimono into Dresses - Japanese Craft Book

Et si comme moi vous êtes tombée amoureuse des obi les ceintures de kimono vous pouvez les réutiliser en sac comme ici:https://www.etsy.com/listing/161208473/japanese-obi-over-size-hobo-bag-red-neon?ref=related-2

Japanese Obi Over Size Hobo Bag - Red / Neon Green

 

 

J’adoooore tout, je suis déjà toute excitée à l’idée de me mettre à réaliser des choses, avec de l’aide car mon niveau en couture est très limité hélas.

Et vous? Avez vous déjà réalisé des vêtements ou accessoires à partir de tissu de kimono ou yukata
 

Découvrons les Kokedama


Une boule de mousse verte gracieusement posée sur un meuble ou suspendue au bout d’une branche voici le kokedama 苔玉 (de 苔 « koke » mousse et 玉 « tama » -qui devient « dama » en 2e position boule, sphère). Cela fait partie des choses que je rêve de ramener du Japon mais qui est compliqué non pas à trouver mais surtout à rapporter donc le fait qu’il y en ait en France est une super nouvelle mais on peut également les faire soi-même comme l’explique ce site: http://art-du-kokedama.fr/ (J’en profite pour glisser à certains qu’un atelier kokedama ferait un super cadeau d’anniversaire).

Ils ont également un blog http://art-du-kokedama.fr/blog/

Les kokedama sont des créations récentes même au Japon on les voit apparaître dans les années 90.

Une autre boutique, à Paris http://www.aquaphyte.com/

Aquaphyte: 

157, Boulevard Malesherbes à Paris 17ème

Tél. : 0156 797 566

Ouverture du mardi au vendredi de 11h00 à 14h00 et de 15h00 à 19h00, le samedi de 11h00 à 20h00. Lundi sur rendez-vous.

On peut créer des kokedama avec toutes sortes de plantes, en général elles sont vertes mais on en trouve avec des plantes fleuries, des suspendues au bout d’un lien ou des posées tout simplement sur un support.

 

 cette image de http://randomgardening.blogspot.fr/2012/11/kokedama-moss-balls.html Vous trouverez en bas de page des tutos en anglais.

Bon jardinage! Bonne création!

Faire du neuf avec du vieux : les textiles japonais (le boro)


J’adore ces vieux vêtements (kimono ou sacs) faits à partir de vieux morceau d’étoffe japonaise. C’est tout la beauté du boro (ぼろ)

Image Image

le problème du boro c’est que c’est souvent hors de prix pour des très belles pièces.

mots clef en japonais: ぼろ

Plein d’idées ici:

 

Quelques vidéos

un mélange boro et sashiko, une histoire du textile ..

Faire de délicieux bento


Voilà nos petits bento, on a testé 3 recettes de bento tirées de ce livre: Délicieux Bento de Crystal Watanabe et Maki Ogawa.

bento4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a commencé par les petits pingouins de Noël avec leur chapeau en surimi. Ils sont faciles à faire quand on découpe bien les feuilles de noribento1

 

Ensuite avec leurs accompagnements: roulé de poulet aux herbes, choux roulé dans du bacon et petite omelette.bento2

 

 

2e recette les grenouilles. Il faut un « puncher » pour découper les petits yeux plus facilement dans les feuilles de nori, les feuilles d’épinard frais revenues dans de l’huile de sésame sont un régal.

bento

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a plus de mal avec la 3e recette: les 3 petits cochons à cause du colorant qui n’était pas vraiment rose mais les petits cochons violets c’est rigolo aussi.

 

bento3a

Prenez  des pailles de différentes tailles pour découper les groins dans une feuille de fromage pour hamburger.

http://www.amazon.fr/D%C3%A9licieux-Bento-Crystal-Watanabe/dp/2352884462

Les amigurumi ou quand on tricote de façon kawaii!


Le tricot/crochet meilleur ami du nerd et de l’amateur d’anime? C’est ce qui se passe avec les amigurumi.

Les amigurumi du japonais 編みぐるみ sont des petits personnages tricotés ou réalisés au crochet en général kawaii, petits animaux etc… On réalise les différentes parties avant de les assembler.

Cette vidéo montre comment réaliser une Hatsume Miku (la vocaloide) au crochet afin d’obtenir ça.

amigurumi

Si j’avais su qu’on pouvait faire des trucs rigolos au crochet je n’aurais pas autant refusé de faire des « trucs de fille » dans mon enfance.

Quelques liens avec des tutoriels en tapant  編みぐるみ

http://atelier.woman.excite.co.jp/creation/22440.html

source: http://www.alafista.com/2014/02/03/how-to-knit-a-hatsune-miku-doll/

DIY du blouson Pikachu


Envie d’un cadeau original à se faire pour Noël? Un de mes sites préférés kawaii kakkoii sugoi.com nous offre un tutoriel pour réaliser ce dont nous rêvons tous en secret sans vouloir l’avouer : le blouson à capuche Pikachu, avec les petites oreilles et tout et tout. Il vous reste une semaine pour activer vos petits doigts de fées avant Noël. Image si vous voulez être plus discrètes vous pouvez  ne pas coudre les oreilles ^^

Et comme ils ont assez sympas ils ont fait une petite vidéo et prévu des liens pour les formes sur leur site (cliquez sur le lien et vous aurez les formes pour les oreilles etc…).

Il ne vous reste plus qu’à trouver un blouson jaune ^^, bon courage.

source: http://www.kawaiikakkoiisugoi.com/2013/12/06/pikachu-hoodie-diy/

Des chaussons en feuilles de journal


Un petit clin d’oeil à un couple de japonais chez qui je suis allée et qui s’étaient fabriqués des chaussons très pratiques à base de feuilles de journal et qui viennent de m’envoyer les secrets de fabrication.

la recette est donc ici: http://www.pref.kochi.lg.jp/~shoubou/hyakka/slippers/slippers.html

(c’est tout en japonais mais on suit assez facilement grâce aux images). C’est assez ingénieux et pratique si on est dans un hôtel sans chaussons par ex.

Image Image

Image

 

Image

Image

Image

 

ImageImageImageImage