Fukushima: ceux qui sont revenus!


Qu’est ce qui est pire? Entendre qu’être revenu habiter près de Fukushima est mieux que vivre dans un camp de réfugié bondé, après avoir été refoulé par sa propre famille? (re)découvrir que des milliers d’animaux de ferme sont morts de faim dans leur ferme? voir ces villes japonaises tellement familières mais vides, sans vie? Penser que des gens vivent seuls dans ces endroits.

Un reportage vraiment éclairant pour nous qui avons encore tellement confiance dans nos centrales.

Linda Pentz Gunter – 11th March 2016 Five years after the Fukushima nuclear disaster began to unfold, the searing psychological effects are still being felt among the 160,000 refugees who fle…

Source: The flight from Fukushima – and the grim return

Publié par Mchan

Octobre 2022 est le GRAND RETOUR au Japon! De nouvelles idées shopping , des photos, des onsens et les grandes retrouvailles avec les pays, sa culture, les amies...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :