Visiter Ise, un must pour un 1er voyage au Japon?

Publié: mars 6, 2016 dans Japon

 

Ise daijingu 伊勢大神宮, ou le grand sanctuaire d’Ise est une destination mythique, le sanctuaire shinto le plus sacré du Japon, un espace tellement sacré qu’en fait on ne peut pas pénétrer dans les sanctuaires et donc on ne voit pas grand chose. Le site est séparé en deux parties: le geku ou sanctuaire extérieur et le naiku sanctuaire intérieur qui abrite la déesse Amaterasu considérée comme l’ancêtre de la famille royale japonaise.

Le voyage:

La compagnie de bus Willer Express a maintenant un service de bus de nuit direct depuis Tokyo ou Yokohama jusqu’à Ise, ce qui prend quand même une dizaine d’heures, pour un prix débutant à 4010 yen (le prix est variable selon les jours). J’y suis allée depuis Osaka en train et, avec une amie japonaise, en voiture, la 2e solution étant plus pratique car elle vous permet de faire un arrêt aux rochers mariés qui sont à côté.

Une fois sur place:

Si, comme moi, vous n’aimez pas trop la foule, il faut éviter de visiter Ise pendant les jours fériés comme le jour de la mer (qui tombe le 3ème lundi du mois de juillet et qu’on ne prévoit pas toujours) ou hatsumode les 3 premiers jours de janvier car Ise est un « power spot » un lieu sacré réputé pour son énergie spirituelle et ses capacités de guérison. Comme les japonais ont tendance à tous aller au même endroit en même temps vous allez vite vous retrouver en train de faire la queue avec plusieurs centaines de personnes (et je n’exagère pas) pour entrer dans un café à la mode… Perso j’ai craqué et j’ai préféré prendre un thé au distributeur de la gare ou bizarrement il n’y avait personne, provoquant le commentaire suivant de ma copine japonaise « tu es très française ».. Ben oui faire la queue pour LE café à la mode ça me gonfle.

Par contre, malgré la foule les défilés répartis pendant l’année semblent assez intéressants.

Architecturalement parlant Ise a été décevant -pour moi- car, comme je le disais, les sites sont entourés de très hauts murs et donc on ne voit que les toits, des gardes vous demandent de reculer jusqu’à la 1ère marche pour prendre une photo ( lieu sacré oblige) donc si vous aimez regarder les bâtiments vous serez plus heureux à Niko. Le sanctuaire d’Ise est reconstruit à l’identique tous les vingt ans, les bâtiments actuels datent de 2013 et sont les 62e à avoir été (re)construits.

Image illustrative de l'article Ise-jingū

J’ai cependant adoré Meoto-iwa les rochers mariés (mais ils sont plus accessibles en voiture) car le site se prête bien a de belles photos.

Meoto Iwa, les rochers mariés.

Votre voyage:

Comme c’est mon blog bien sûr cela reste mon avis, si j’orienterais plus mes amies intéressées par l’architecture vers Niko qui est plus accessible depuis Tokyo et combine forêt et constructions splendides (avec un très beau pont et un ensemble de jizo que je trouve magnifique) je n’ai pas envie de faire comme certains sur les forums français et « juger » le voyage des gens. Si vous demandez des avis sur un forum pensez que, malgré leur expérience (et attention pour certains leur expérience du Japon est en fait limitée à 3-4 fois), votre voyage de rêve n’est peut-être pas le leur. Alors si malgré cet article vous souhaitez quand même inclure Ise, foncez!!!

map_naiku_en

Le site officiel est très bien fait et vous pouvez y télécharger de nombreux guides en anglais ou français.

http://www.isejingu.or.jp/foreign/pdf/pamphlet_en.pdf

http://www.isejingu.or.jp/foreign/index.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s