Violences et crimes du Japon en guerre


Un post un peu moins frivole que d’habitude pour vous signaler un livre très intéressant que je suis en train de dévorer: Violences et Crimes du Japon en Guerre 1937-1945 de Jean-Louis Margolin chez Hachette Litteratures.

Ce livre est en train de me faire réaliser qu’avec Hiroshima et Nagasaki le Japon d’après guerre a tout de suite été perçu comme une victime par un certain nombre d’occidentaux fans du Japon ce qui leur/nous a fait négliger d’autres aspects de la guerre notamment le sort des populations asiatiques ( le sort des chinois, le viol de Nankin, les « femmes de réconfort » la prostitution organisée en Corée du Sud).

Les films se sont concentrés sur les POW (prisoners of war/ prisonniers de guerre) australiens ou américains blancs, voir Le Pont de la Rivière Kwai, et on a laissé de côté les prisonniers asiatiques beaucoup moins bien traités.

Je n’ai pas encore fini de le lire mais j’ai aussi été intéressée par l’organisation de la violence à l’intérieur de l’armée avec de nombreux tabassages de soldats par leurs pairs sans raison ce qui les rendait aussi plus facilement bourreaux d’autres personnages (comme les civils chinois) ou le fait que la société s’est très peu révoltée contre un embrigadement de la société et une propagande dispensée à tous les niveaux.

La vision du Japon libérateur de l’Asie à l’époque est bien évoquée et c’est vraiment une étude très solide.

Jean-Louis Margolin est maître de conférences en histoire à l’université de Provence et directeur adjoint pour la recherche sur le Sud-Est asiatique. C’est un spécialiste de l’Asie au XXe siècle.

Je vous le recommande… ce n’est pas un manga qu’on lit dans le métro mais pour tout ceux qui adoooooorent le Japon c’est aussi un point vu à connaître qui explique je pense pas mal de choses sur les relations du japon avec les autres pays d’Asie de nos jours ou même la société vue comme un bloc (le clou qui dépasse).

15 réflexions sur « Violences et crimes du Japon en guerre »

  1. J ‘ aime le japon et sa société mais il est vrais que le japon a eu une face plus qu ‘ obscure pendant la derniére guerre ! massacres de masse en chine , etudes médicales sur cobayes humains dignes des expériences des SS ! camps de concentration , viols systématiques des femmes , kidnapping de femmes pour en faire des prostituées pour la soldatesque , mise a sacs et pillages de villes conquises , emplois de gaz interdits par les conventions ,etc etc ….. Le probleme est que le japon a beaucoup de difficultés de parler de ses exactions qui ont eté mis a jours non par lui mais par des rescapés chinois ou coréens ou des archives des pays mis a sacs ! le japon devrait faire un travail de mémoire comme l ‘ a fait l ‘ Allemagne d ‘ apres guerre et non pas de faire du révisionnisme ou pire de l ‘ anamorphose pour se dédouaner de ses crimes passés ! ….

    J’aime

    1. Oui c’est pour ça que ce bouquin est vraiment intéressant parcequ’il analyse la façon dont la société a accepté la montée vers une sorte de fascisme nippon sans même que les bouddhistes ou les cathos protestent, avec les militaires se cachant derrière l’empereur tout en le dédouanant.

      J’aime

  2. Le massacre, pire que le viol, de Nankin, ne peut s’effacer de la mémoire… C’est le mal absolu quand on voit les films d’époque (j’éviterai les détails plus qu’horribles, presque au-delà de la saloperie concentrationnaire nazie !) – il explique les difficultés que les autorités chinoises ont à passer l’éponge; Et Popi a raison, le travail de mémoire est indispensable. Quant au Bouddhisme… j’ai bien du mal à comprendre son silence d’alors.

    J’aime

    1. @ michelvdb … Et sur le silence actuel du boudisme ! ;;;;;; c ‘ est le silence totale ….
      dit :

      avril 6, 2012 à 7:17

      0

      0

      Rate This

      Le massacre, pire que le viol, de Nankin, ne peut s’effacer de la mémoire… C’est le mal absolu quand on voit les films d’époque (j’éviterai les détails plus qu’horribles, presque au-delà de la saloperie concentrationnaire nazie !) – il explique les difficultés que les autorités chinoises ont à passer l’éponge; Et Popi a raison, le travail de mémoire est indispensable. Quant au Bouddhisme… j’ai bien du mal à comprendre son silence d’alors.

      Répondre

      Répondre Annuler la réponse.

      Entrez votre commentaire…

      Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

      Site web

      Avertissez-moi par email des nouveaux commentaires.

      .

      Un musée retrace l’histoire des droits de l’homme (et de la femme) à Osaka

      ——————————————————————————–

      Un Blog WordPress.com. | Thème : Greyzed par The Forge Web Creations.

      Turn off hovercards

      J’aime

  3. L’auteur mentionne l’ouvrage « Le Bouddhisme protecteur de la nation » (1938) dans lequel les plus hautes autorités du bouddhisme parlent de « vénérer les 3 trésors cad vénérer les ordres de l’empereur sans se poser de question ».. j’ai beaucoup apprécié le passage sur la grande mission du Japon en Asie , la paix éternelle etc… surtout quand on n’a pas d’autre choix que de « tuer une personne afin que bcp puissent vivre ».
    En fait le bouddhisme a soutenu avec enthousiasme le régime en glorifiant le sabre et l’homme qui le lève par obligation…

    J’aime

    1. Les « Trois Trésors » du Bouddhisme sont le Bouddha, le Dharma, et le Sangha… l’empereur Nippon n’en fait absolument pas partie….
      et ça me rappelle le fameux « Dieu avec nous » sur le ceinturon des soldats nazis.
      comme quoi on peut mettre tout ce qu’on veut dans le grand n’importe quoi de la pensée humaine.

      J’aime

      1. Oui quand on veut justifier ses actes. L’auteur montre aussi la force du consensus au Japon autour de la guerre les communistes qui se « repentent » et soutiennent le régime, la minorité chrétienne et les artistes également, même Foujita qui a vécu a Paris qui se met à des tableaux de propagande, Mizoguchi et Kurosawa Akira… bref tout un encadrement idéologique de la société.
        On parle même de bouddhisme « étranger » par rapport au shinto purement japonais.
        Bref il pose la question de l’existence d’un fascisme nippon malgré le maintien d’un certain pluralisme.

        J’aime

  4. l ‘ armée nippone pendant la seconde guerre mondiale était plus que fachisante ! pour moi elle était au même niveau que les tristements  » waffen SS  » ! d ‘ ailleurs le japon a toujours traîné derriére lui une image limite totalitaire  » éclairée  » ! ( si je peux me permettre l ‘ expression !

    J’aime

    1. Oui il a intitulé un de des passages: « l’armée école du crime? » et explique aussi le système de punitions collectives et de coresponsabilité. Les soldats subissaient des tabassages réguliers sans aucune raison ce qui les mettaient en condition pour infliger la même chose aux populations locales.
      L’idée d’homme inférieur des allemands se retrouve d’ailleurs chez les japonais qui considèrent les autres peuples d’Asie comme inférieurs.

      J’aime

  5. les USA ont employés la bombe atomique sur le japon et d ‘ une pour raccourcir la guerre qui se promettait sans fin avec le japon qui meme ayant subit de lourdes pertes , se battait avec l ‘ energie du desespoir en faisant subir de lourdes pertes aux alliés et surtout les US avait peur de la jonction de l allemagne du IIIéme reich fasse jonction avec celle , du soleil levant qui aurait été catastrophiques pour les alliés , faisant ainsi reculer la fin de la guerre a encore de nombreuses années de combats avec les pays de l ‘ axe …… l’ allemagne nazie et le pays du soleil levant avaient de nombreux points stratégiques communs et ensemble , la destinée de la guerre auraient put etre toutes autres choses ……

    J’aime

  6. Et c’est justement ce qu’explique l’auteur dans son intro, le fait que le Japon est tout de suite passé du statut d’agresseur à celui de victime et que donc on n’a pas eu le même processus que pour l’Allemagne. Le Japon n’est pas revenu sur son histoire et ce statut de victime nous a fait oublier Nankin, les femmes de réconfort etc…
    Le fait même que les premiers ministres aillent se recueillir au sanctuaire de Yasukuni c’est comme si Angela Merkel allait sur la tombe de Hitler , ce serait inconcevable en Allemagne mais c’est le cas au Japon.
    Je parlais dans un autre post de l’utilisation de la croix gammée au Japon (hors le fait que la svastika soit un symbole repris hors contexte par les nazis) et des déguisements de Hitler qu’on peut voir dans les Cosplay. Ca me semble lié car les jeunes portent ça sur un sac le plus normalement du monde sans doute même sans savoir… un peu comme la croix qui est super à la mode au Japon depuis qques années (!!!)

    J’aime

  7. oui le japon souffre d ‘ anamorphose est sa population suit le pas sans apparemment de signe de contre pensée ! c ‘est un peu le même truc que la turquie et son peuple face au génocide arméniens 1,5 MILLIONS DE MORTS TRUCIDES EN 6 MOIS DE MASSACRE INTENSIF TURC ! EUX AUSSI SON DANS LE Déni TOTAL ! TRISTE ;;;;; ! …………………………………………………………… Quand a la croix gammée détourné par le nazisme , c ‘ est un vieux signe ésotérique de l ‘ inde ancienne repris par le bouddhisme , shintoïsme , et tout les vieux rites asiatiques ! le nazisme et hitler était trés intéressés par l ‘ antique thulé , les sciences occultes tibétaines c ‘est ce qui explique le détournement de ce symbole , mais le sens n ‘ est pas le pour un européen ou un asiatique ….. C ‘ EST VRAIS QUE POUR nous Européens IL évoque AU BAS MOTS 60millions de morts !

    J’aime

    1. Oui ça ne me surprend pas car on trouve fréquemment le signe de la svastika dans les temples mais j’ai aussi vu un gamin avec sur son sac la croix nazie comme sur les officiers allemands. J’avais vraiment envie d’aller lui demander s’il savait ce que ça représentait mais je n’ai pas osé.

      J’aime

  8. le japon etait l ‘ allié de l ‘ allemagne du IIIéme reich ! et la similarité dans le fascisme etait identique dans leur vie respectives sociétales ! cela vaut surtout pour le japon , qui est dans le déni historique, et de ce fait , ca a laisser des traces , d ‘ ou leur révisionisme ! enfin je pense ……….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s